Accueil Authors Posté parLa Rédaction

La Rédaction

Avatar
1137 ARTICLES 0 COMMENTAIRES
Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !

1738

Depuis une dizaine d’année, et notamment depuis la crise financière et économique, les placements bancaires qui ne sont pas défiscalisés se révèlent moins juteux que ce qu’ils ne l’étaient. Cette année, le taux de rendement du Plan d’Epargne Logement ne s’élève qu’à 2,11% net et il constitue pourtant le placement le plus juteux du marché.

Qu’en est-il du Plan d’Epargne en Actions ? Comment fonctionne-t-il ? A qui s’adresse-t-il ? Comment le clôturer ? Est-ce une formule avantageuse ?

Les caractéristiques du PEA

Un plan d’épargne avant tout : de quoi s’agit-il ?

Le plan d’épargne est un type de dépôt qui permet aux clients des banques de générer des profits en échanges du respect de certaines contraintes. En effet, le plan d’épargne est un type de dépôt qui, comme son nom l’indique, implique la constitution d’une épargne en vue d’atteindre un objectif bien précis. Le point commun de tous les plans d’épargne est l’interdiction de prélever une somme sur le compte en question pendant une longue durée et les avantages fiscaux conférés à ces comptes.

Qu’est-ce que le PEA ?

Le PEA a été créé en 1992 pour permettre aux particuliers, et non aux seules entreprises, d’investir en Bourse. Il existe deux types de PEA, à savoir le PEA classique et le PEA Petites et Moyennes Entreprises. Il est possible d’additionner les deux formules de compte. Le plafond du PEA est fixé à 150 000 euros sans compter les intérêts versés par la banque, quant au plafond du PEA il s’élève à 75 000 euros.

Contrairement au PEL, il n’y a pas de montant fixé pour souscrire à un PEA. Grâce aux sommes versées sur le PEA, le détenteur de ce compte peut acheter des titres, qui sont des flux futurs de trésorerie comportant un risque. Ces titres sont des actions ou des OPCVM.

Le bilan du PEA

Quel est le degré de contrainte des conditions d’ouverture et de clôture du PEA ?

Comme tous les plans d’épargne existants, le PEA comporte quelques contraintes en contrepartie des avantages fiscaux qu’en tire le détenteur du compte. Quelles sont ces contraintes ?

Pour l’ouverture : Les 3 conditions d’ouverture du PEA apparaissent comme évidentes.

  • Il faut vivre en Suisse. Non c’est une blague ; en France.
  • Il faut être majeur, contrairement au PEL qui n’implique pas cette condition
  • Il est impossible de cumuler deux PEA, mais il est possible de cumuler un PEA classique et un PEA PME ETI.

Il n’y a donc pas de conditions de ressources à remplir.

Pour la fermeture : Les conditions de fermeture sont plus contraignantes que les conditions d’ouverture.

  • Le retrait d’argent avant 8 ans: le retrait avant les 8 ans d’ouverture du PEA entraîne sa fermeture immédiate.
  • Le retrait avant cinq ans a pour conséquences la perte des avantages fiscaux et la fermeture du compte.
  • Au-delà de 8 ans, le compte n’est pas clôturé mais il est impossible de le garnir.

Les inconvénients du PEA

Globalement le bilan du PEA est positif, notamment grâce aux avantages fiscaux, mais il y a quelques inconvénients à ne pas négliger. En voici quelques-uns :

  • Le temps : il faut suivre l’actualité financière pour savoir où investir
  • Des connaissances financières solides
  • Le risque de perte d’argent

5147

La Tour Eiffel. C’est ce que répondent les étrangers lorsqu’on demande ce que leur évoque Paris. Certes c’est cliché, mais c’est aussi le signe d’une influence culturelle certaine. La preuve en chiffre : en 2013, une trentaine de touristes venaient visiter la capitale française, faisant de la ville Lumière l’une des villes les plus touristiques d’Europe et même du monde.

Mais une fois que les touristes sont aux aéroports Roissy Charles de Gaulle, Orly ou Beauvais s’ils sont adeptes de Ryanair, ou qu’ils sont au Trocadéro pour admirer l’Eiffel Tower, comment se repèrent-ils et comment se déplacer ?

Se repérer dans Paris

Paris, une ville à l’urbanisme européen

Depuis le XIXème siècle, notamment depuis le Second Empire, Paris affiche un réel plan d’urbanisme. Pour les touristes qui habitent dans des villes géométriques et dont le plan d’urbanisme est semblable, il est plus facile de se repérer dans Paris. Cependant, la ville est très grande, soit 105,4 km2, ce qui peut rendre le repérage plus complexe et crée le sentiment « d’être perdu » même si les bâtiments de la ville ne sont pas si impersonnels.

Dans d’autres villes, les plans d’urbanisme ne sont pas appliqués, ou alors ils ne le sont que dans certaines sections de la ville. C’est généralement le cas de villes tentaculaires comme Bangkok en Thaïlande ou Sao Paulo au Brésil, où l’urbanisme est quelque peu anarchique.

Quels sont les points de repères dans Paris?

  • Les arrondissements : Paris est une ville découpée en 20 grands quartiers administratifs appelés « arrondissements ». Les arrondissements sont semblables aux districts américains ou allemands. Dans toutes les stations de métro, à la sortie et entrée de ces stations, dans tous les guides touristiques, se trouvent un plan des arrondissements. Vous pouvez également savoir dans quel arrondissement vous êtes en fonction de « l’ambiance », c’est-à-dire du type de restaurant, de magasins qui s’y trouvent.
  • Les monuments eux-mêmes : Paris est une ville chargée d’histoire qui compte de nombreux monuments et de nombreux lieux symboliques. Les monuments, parfois indiqués, mis en valeur et relativement voyants, permettent aux touristes de savoir dans quel quartier ils se trouvent.

Par exemple, la Tour Eiffel indique qu’on se situe à l’Ouest, vers Trocadéro, et la Tour Montparnasse que l’on est au Sud de Paris.

  • Les noms et numéros de rue : A Paris, la plupart des noms et numéros de rue sont affichés.
  • Les grands Boulevards : la ville de Paris est structurée par de nombreux grands boulevards comme le boulevard Haussmann, le boulevard Saint Martin, le boulevard des Italiens, etc.

Dans le pire des cas, si vous êtes vraiment perdus dans les rues de Paris, vous pouvez toujours chercher la station de métro la plus proche. Une fois que vous aurez trouvé la station, vous n’aurez qu’à trouver votre localisation, puis le lieu où vous souhaitez vous rendre.

Se déplacer dans Paris

Il existe plusieurs moyens de transport pour desservir la ville. Le meilleur moyen de transport est celui qui est le plus adapté à la distance et à la durée de votre trajet, mais aussi à vos envies. Quels sont ces moyens de transport ?

  • Le vélib : le vélib est un moyen de transport écologique et économique qui implique un effort physique. Des pistes cyclables ont été aménagées pour que le cyclisme dans Paris soit sécurisé.
  • Le métro : Le réseau de métro parisien est le meilleur au monde car le métro dessert de nombreux lieux alors que la ville est grande, il est rapide et très fréquent. Idéal pour les grandes distances. De plus, certaines stations de métro sont authentiques et esthétiques.
  • Le bus : Le réseau de bus est étendu, la fréquence est relativement élevée mais Paris est une ville très embouteillée, ce qui perturbe le trafic des bus. Le bus est donc idéal pour les claustrophobes qui refusent de s’enfermer dans les souterrains du métro, mais est à proscrire si vous avez des impératifs de ponctualité.
  • Le RER : il permet de parcourir de grandes distances rapidement, mais sa fréquence est moins élevée que celle du métro.

1277

« Méthodologie de la dissertation ». Cela vous rappelle probablement le titre d’une leçon qu’on vous a donné lors d’un de ces cours ennuyeux à mourir, les fameux cours de méthodo durant lesquels la classe entière, excepté quelques fayots, baille au corneille.

Cet article, en plus de vous rappeler la méthode de la dissertation pour la énième fois, explique en quoi l’apprentissage de l’exercice de la dissertation est légitime voire fondamentale en France et dans quelle mesure cet exercice est critiquable. La nuance dans cette esquisse de réflexion vous est familière ? Alors ne vous en faîtes pas, vous avez inconsciemment intégré la méthode de la dissertation qu’on vous enseigne depuis longtemps déjà.

La dissertation, qu’est-ce que c’est ?

La dissertation, histoire et usage

L’enseignement de la dissertation est une tradition française depuis 1885 et son apprentissage a été institué dans les années 1950. Dès le cycle secondaire, on apprend aux élèves l’exercice de la dissertation. Dans le supérieur, notamment dans les classes préparatoires littéraires, la dissertation fait l’objet d’un traitement particulier, car, si les élèves ont le choix entre la dissertation et un autre exercice lors de l’examen du baccalauréat, la dissertation est l’épreuve reine de la faculté et des classes prépa.

La méthode de la dissertation exposée simplement

Thèse, antithèse, synthèse. La dissert’ est un exercice dont la structure paraît compliquée, et qui met à l’épreuve vos qualités rédactionnelles. Il est plus facile que vous ne le pensez d’apprendre cette méthode car c’est en fait une méthode de pensée dont nos maîtres et professeurs sont imprégnés, ayant eux-mêmes reçu cet enseignement. En voici les clés.

L’introduction : Elle permet au lecteur de cerner le sujet sans toutefois tout lui dévoiler. Elle comporte :

  • Une accroche : un propos large, lié à votre sujet.
  • Définition des mots-clés : vous devez procéder à la dissection de votre sujet
  • Contextualisation
  • Problématique
  • Annonce de plan

Le plan : 3 parties et idéalement 3 sous-parties, mais il est possible d’en faire 2 ou 4.

  • 1/Une thèse qui est une affirmation d’un propos argumenté et illustré.
  • 2/ Une antithèse, qui n’entre pas en contradiction avec la thèse mais la nuance.
  • 3/La synthèse, qui est le dépassement de la thèse, c’est la partie qui demande le plus de maturité et de réflexion.

La conclusion : C’est un petit résumé de vos grandes parties. Elle s’achève par une ouverture sur un autre sujet.

La dissertation est-elle discutable ?

Cette interrogation semble paradoxale puisque d’une part la dissertation favorise le questionnement, car elle est un questionnement traduit dans la problématique, auquel on répond. D’autre part, une dissertation est un propos nuancé formulé par un esprit critique.

Paradoxalement, les vertus de la dissertation sont indiscutables…

  • Elle développe l’esprit critique : La dissert’ permet à ses adeptes de remettre en cause et de questionner des évènements, des idées, des interprétations, et non de restituer la pensée d’un auteur sans réfléchir.
  • Elle bannit la simplification et les propos manichéens : Tout n’est pas noir et tout n’est pas blanc. C’est ce que nous aide à comprendre la dissertation et elle nous amène à réfléchir dans la nuance.
  • Elle favorise la structuration du discours et de la pensée : l’analyse puis l’affirmation nuancée, puis la conclusion.

Oui mais…

  • La dissertation peut être critiquée pour son caractère artificiel.

Par exemple, la conclusion reprend bien souvent l’annonce de plan, à la seule différence que les verbes de l’annonce de plan sont convertis au passé. Quant à l’ouverture, est-elle si naturelle ?

  • La dissertation formate : Certes la dissertation formate bien car elle favorise l’esprit critique. Mais elle formate tout de même, elle prédispose les Français à penser d’une certaine façon.

17230

Les films d’actions regorgent de gadgets tous plus inventifs les uns que les autres tels que les stylos explosifs ou les rouges à lèvres laser de James Bond en passant par Mr and Mrs Smith. Le fantasme est devenu réalité avec le développement des appareils connectés et notamment des montres connectées, véritables bijoux technologiques.

Qu’est-ce qu’une montre connectée ?

Fonctionnement de la montre connectée

Une montre connectée est une montre dans laquelle se trouve un véritable ordinateur grâce auquel vous pouvez accéder aux fonctionnalités de Smartphones (iPhone ou Android) ou télécharger directement un certain nombre d’applications.

La montre possède un grand écran qui permet d’afficher les applications et les données, tactile le plus souvent. Pour se connecter à un Smartphone, l’appareil utilise la 3G ou le Bluetooth qui présente l’avantage de consommer peu d’énergie.

A quoi sert une montre connectée ?

En premier lieu, elle permet de ne pas avoir son téléphone à la main pendant un footing. Du gadget, elle peut être perçue comme une véritable montre intelligente et personnalisable.

Plus largement, voici quelques fonctions de la montre connectée selon les modèles :

  • L’heure
  • Appel téléphonique (si haut-parleur et micro intégré)
  • Notifications des réseaux sociaux
  • Utilisation d’applications
  • Alerte de réception de mail
  • GPS
  • Musique via le Smartphone
  • Podomètre
  • Calculatrice
  • Alerte événement
  • Suivi santé
  • Internet

La montre connectée n’est plus tellement une montre, elle est davantage de l’ordre du Smartphone qui se porte au poignet.

Contexte de la montre connectée

La tendance de l’accessoire connecté s’officialise : le « wereable technologies » gagne du terrain. Grâce à l’innovation digitale, les accessoires connectés sont de plus en plus intégrés au monde du sport et de la santé. Ils sont pensés pour améliorer les performances sportives et faciliter l’auto-évaluation.

En dehors de ces domaines, la montre connectée suscite la curiosité mais reste un investissement important quand on sait qu’elle s’utilise en complément d’un Smartphone.

Le marché de la montre connectée : la course à l’innovation

Les marques les plus présentes sur le marché sont Sony, Samsung, Apple, Polaroid, Garmin, mais il existe aussi des challengers qui commercialisent des montres intelligentes comme Synchrodigital ou Mykronoz. Pour se démarquer de la concurrence, toutes rivalisent d’ingéniosité afin de ressortir dans le top des comparatifs.

Que peut-on observer sur le marché ?

  • La LG Watch va sous l’eau et est disponible en 2 coloris
  • Samsung étend la compatibilité de ses Smartphones avec la Gear 2 et la Gear Néo
  • La I Watch d’Apple qui sortirait à la fin de l’année 2014 mise sur le coaching santé grâce à des capteurs d’activité
  • La navigation GPS s’intègre aux options pour faciliter les déplacements à pied des montres Samsung Galaxy Gear et la Smartwatch de Sony.

Quelle légitimité pour la montre connectée ?

La montre connectée semble à peu près tout faire comme les Smartphones, quel est donc l’intérêt d’investir environ entre 50 et 400 euros dans un appareil de ce genre ?

Si les créateurs des montres connectées matraquent les consommateurs à grand coup de publicités et d’effet d’attente en promettant des fonctionnalités exceptionnelles, il n’en reste pas moins que la nécessité de cet objet n’est pas évidente.

Les résultats de deux enquêtes menées par Endeavour Partners aux Etats-Unis et CCS Insight au Royaume Uni annoncent un fort taux d’abandons des équipements connectés par les utilisateurs.

Endeavour Partners a révélé qu’un tiers des Américains ayant acheté un accessoire connecté a cessé de s’en servir au cours des 6 mois suivant l’achat.

Aux Royaume Unis, parmi ceux qui possèdent une montre connectée ou un bracelet fitness, 40 % d’entre eux ont cessé de l’utiliser par manque d’intérêt ou par oubli.

Pourquoi la montre connectée ou le bracelet connecté sont-ils délaissés ?

  • La grosseur
  • Le manque d’élégance
  • Le manque d’autonomie

En conclusion, le recours à la montre connectée est loin d’être un automatisme aujourd’hui et l’usage risque d’avoir du mal à se faire une place dans les habitudes de vie des consommateurs.

Pour l’heure, la montre connectée est de l’ordre du gadget technologique. Elle n’est pas entrée dans les usages et il semblerait que pour éviter de courir à sa perte, la solution soit de trouver une véritable utilité propre, en plus de donner l’heure.

2691

Depuis les années 2000 et la tendance s’accentue aujourd’hui, l’esthétique est l’obsession de notre société. Coiffeur, visagiste, esthéticienne, coach sportif, la liste des métiers de la beauté est longue. L’esthétisme est un critère si important dans notre société actuelle qu’il est de bon ton de s’afficher toujours apprêté, parfumé, épilé, coiffé, et en plus, de le faire en suivant les tendances.

Dans une société où les impératifs de beauté et d’esthétisme sont rois, certaines pratiques fantaisistes émergent tandis que d’autres sont remises au goût du jour. L’exemple parfait en est le bar à chignon, qui reprend une coiffure relativement ancienne, mais dont le concept est moderne et novateur.

Le bar à chignon, un concept adapté à notre mode de vie

Depuis ces dernières années, le « bar à » est un concept très tendance qui est plein essor. En effet, les nouveaux bars ne sont pas des bars traditionnels, c’est un lieu où l’on se rend dans un autre objectif que celui de consommer de l’alcool ou des boissons, mais avec l’objectif d’obtenir un produit spécifique parmi un large choix. Par exemple, les bars à sushi, les bars à pâtes ou les bars à salade fleurissent dans les grandes villes, et surtout à Paris.

Le concept du bar à chignon est né à Bordeaux en 2012, et a été exporté dans d’autres grandes villes de France, y compris dans la capitale, comme vous pouvez vous en douter. Le concept séduit les femmes âgées de 18 à 25 ans, mais aussi les femmes des générations antérieures. Ces bars sont spécialisés dans le chignon et permettent de se faire coiffer en un éclair, ce qui n’est pas négligeable dans notre société où tout se déroule à vitesse grand V.

Le bar à chignon, les secrets d’un grand succès

Il est assez difficile de faire son chignon seule devant la glace, que ce chignon soit stricte, sophistiqué ou très original. Avant la création des bars à chignon, il fallait faire appel à un coiffeur, mais il était difficilement possible de ne demander qu’un chignon, il fallait au minimum faire un shampoing. De plus, les coiffeurs n’étaient pas et ne sont toujours pas spécialisés dans la coiffure en chignon, donc il se peut qu’ils ne sachent pas faire un chignon classique, et encore moins un chignon originale, créatif, ou sur-mesure.

A l’heure de l’hyperconsommation, le consommateur est habitué à un large choix de produits et peut donc se permettre d’être exigent. Les créateurs des bars à chignon n’ont donc rien fait de plus que d’appliquer la bonne vieille théorie de l’économiste Ricardo, à savoir de se spécialiser pour que chacun en tire le maximum de profit. Au lieu d’être coiffeur, les barman à chignon sont faiseurs de chignon. De plus, ces barmans à chignon n’ont pas inventé leur produit, puisque le chignon est une coiffure reconnue depuis plus d’un siècle. La valeur-ajoutée, le « petit plus » réside donc bien dans la spécialisation.

Pourquoi devenir adepte du bar à chignon ?

  • Un lieu social : ces endroits constituent des lieux de sociabilité, au même titre que le salon de coiffure. On n’y reste pas longtemps mais on revient souvent.
  • Esthétique : Les coiffeurs dans les bars à chignon sont spécialisés dans le chignon donc ils maîtrisent parfaitement les techniques de ces coiffures. Ils peuvent parfois réaliser des créations, c’est-à-dire des coiffures uniques. Parfait pour un évènement.
  • Rapide : Entre 10 et 30 minutes par chignon, probablement moins de temps passé dans votre salle de bain à essayer de vous faire un chignon seule.
  • Peu coûteux : Le prix atteint 20 euros pour un chignon classique et express, 40 euros pour un chignon élaboré et 60 euros pour un chignon hors pair.

1514

Le téléphone portable était autrefois un accessoire de luxe. Aujourd’hui, et ce depuis environ deux ans, tout le monde – les habitants des pays occidentaux et des pays émergents – a un portable, et en particulier un smartphone.

Si le téléphone portable est de nos jours un accessoire quasiment indispensable pour la vie professionnelle, les téléphones portables nouvelle génération, que l’on appelle des smartphones, offrent une grande liberté aux internautes du très petit écran. Les sites très consultés et obligé de se mettre à la page et de créer des applications pour smartphone.

Quelles sont ces applications ? A quoi servent-elles ? Sont-elles aussi riches que les sites internet originaux ou que le papier ?

Comment fonctionnent les applications pour smartphone ?

Qu’est-ce qu’une application pour smartphone ?

Une application est une activité pour laquelle des moyens informatiques sont utilisés et le moyen informatique utilisé pour l’action en question. Une application smartphone est une sorte de site simplifié, adapté au format du téléphone portable et au surf sur le web via le smartphone.

Le précurseur des applications est Apple qui a installé les applications sur l’iphone, puis Samsung a repris le concept sur l’Androïd. Il s’agit d’applications informatives, de divertissements comme les jeux, mais aussi de suivi, de partage, de vidéo ou de photos.

Comment installer une application sur son smartphone ?

Depuis le lancement des smartphones, les menus se sont transformés en applications, c’est-à-dire que même les « réglages », la galerie vidéo et photo ou l’enregistreur vocal sont des applications. Ces applications intégrées automatiquement au téléphone sont directement disponibles sur votre terminal, et vous n’avez nul besoin de les télécharger, car ce sont les fonctions primaires du téléphone mobile.

Concernant les autres applications, il suffit d’aller sur Playstore pour ceux qui possèdent un Androïd et sur App store pour les détenteurs de l’Iphone. Les applications y sont classées par catégories. Certaines sont gratuites et d’autres payantes, mais la plupart des appli classiques sont gratuites.

Quelles sont les meilleures applications ?

Des applications sont très populaires pendant quelques mois puis disparaissent aussi vite qu’elles sont arrivées, car elles se font remplacer par d’autres applis plus innovantes et plus originales. Mais il y a une certaine constance pour des appli qui parviennent à se maintenir dans le classement des meilleures applis.

Les appli incontournables

Les médias

  • Si la qualité de rédaction des articles est meilleure sur papier, les articles de journaux virtuels sont tout de même riches, abondants, et surtout gratuits. De plus, vous avez accès à la presse étrangère et régionale en quelques clics, alors que cette presse peut être difficile à trouver dans les kiosques.

Exemple : Courrier international, Le Monde, Le Figaro, Les Echos, Libé, El Pais, NY Times, La Provence, Ouest France, Le Parisien, etc.

Les boites mail

  • Ces applis vous permettent d’être alerté de la réception de mail et d’envoyer un mail de n’importe quel lieu (à condition qu’il y ait une connexion internet possible).

Exemple : Gmail, hotmail, etc.

Les appli pratiques et sociales

Les réseaux sociaux

  • Ils permettent d’échanger, de s’informer et de partager des contenus avec vos amis et connaissances. Ils sont aussi un moyen de communication supplémentaire.
  • Exemple : Facebook, Twitter, Google Plus

Les banques en ligne

  • Il est possible de faire des transactions bancaires et de consulter le solde de vos comptes en ligne en sécurité puisqu’un mot de passe est demandé à chaque fois que vous souhaitez entrer sur cette appli et que l’endroit où se situent les chiffres qui servent à la composition de votre combinaison, varie.

Exemple : La Banque Postale, LCL, Crédit Agricole, etc.

Les échanges

  • Il s’agit d’applis qui permettent d’échanger instantanément et gratuitement des contenus tels que message et photo avec un interlocuteur identifié par son numéro de téléphone. Certaines appli permettent même de retoucher les photos.
  • Exemples : Instagram, Snapchat, Whatsapp

Les jeux : Après le Sudoku, les jeux à la mode sont Candy crush, Angry bird, etc.

2325

La domotique fait et fera partie de notre quotidien, c’est une certitude depuis que des firmes internationales (Google, Amazon, et Apple) ont investi massivement dans cette technologie. Cette avancée technologique est-elle parfaitement innocente ?

Définition de la domotique

La domotique est la contraction des mots domus, qui signifie la maison en grec, et automatique.

La domotique est l’ensemble des technologies de l’électronique, de l’informatique et des télécommunications qui visent à faire de votre chez vous une maison connectée pour vous faciliter la vie. Son champ d’application n’a pas de réelles limites, il touche à tous les appareils électriques.

La domotique agit notamment sur :

  • Le confort (programmation, volets ou portails électriques)
  • La sécurité (systèmes anti-intrusion, détecteurs d’eau, de fumée, de co2)
  • La gestion de l’énergie (chauffage, électricité)
  • La communication (interphones)

La domotique est déjà dans notre quotidien par la programmation d’appareils électroménagers comme les cafetières ou l’utilisation d’une télécommande pour faire fonctionner un appareil.

La domotique présente un 3 intérêts majeurs :

  • Le confort
  • Le maintien à domicile des personnes âgées
  • Une vie quotidienne plus facile pour les personnes handicapées

Si l’on en croit les résultats d’une étude publiée par Coda Stratégie en 2013, ce secteur technologique pourrait devenir un marché de masse d’ici à 2017.

Fonctionnement de la domotique

La domotique s’applique principalement par le biais de la centralisation des commandes (activer tous les volets électriques en même temps d’un simple bouton) et par les systèmes de programmation.

Ses applications poussées consistent à mettre en réseau les appareils de la maison par ondes radios, wifi, ou par câbles afin de les faire fonctionner sans aucune intervention humaine.

L’équipement de la maison est évolutif, il peut être développé et étendu à d’autres équipements ou perfectionné.

Les équipements en domotique vendus en kits peuvent être installés par des particuliers s’ils présentent un niveau de difficulté faible. En revanche pour l’installation de systèmes de motorisation comme pour un portail électrique ou de la mise en place d’un réseau de capable entre les appareils, il est recommandé de faire appel à des professionnels.

Le développement des box domotiques est en plein boom pour avoir un œil sur sa maison ou son appartement depuis son Smartphone. A ce titre, Orange lancera pendant l’été 2014 sa « box » domotique. La « Smart home » sera composée d’un boîtier et de capteurs qui offriront un contrôle du domicile à distance.

Le respect de la vie privée et la domotique

Que vont devenir les données issues des usages entre les murs de votre chez vous ? Depuis que Google a annoncé le rachat de Nest Labs (un spécialiste de la maison connectée) en janvier 2014, cette question hante les esprits. Après les Smartphones et l’ordinateur, Google s’invite à la maison à travers des thermostats et des détecteurs de fumée intelligents.

Google est bien connu pour collecter les données des internautes pour proposer de la publicité contextuelle, autrement dit de la publicité ciblée, en sera-t-il de même avec votre consommation de papier toilette ?

Tout porte à penser que les fournisseurs d’énergie ou les compagnies d’assurance vont se faire un malin plaisir à éplucher les habitudes de consommation et les équipements de chaque foyer.

Pour calmer la polémique, Matt Rogers, le fondateur de Nest, a déclaré : « notre politique concernant la vie privée limite l’utilisation des informations sur les consommateurs à l’amélioration des produits et des services Nest ». Il a également assuré que le rachat que Nest par Google ne changerait pas la donne, on se permettra d’en douter.

Si la domotique a pour ambition de nous faciliter la vie, elle offre aussi un certain nombre d’application qui sont plus de l’ordre du jouet que du confort pur et dur. A trop vouloir s’équiper et se faciliter la vie, ne va-t-on pas vers la caricature de l’évolution de Wall-E, des individus obèses qui se déplacent en fauteuil électrique et qui n’ont plus de phalanges aux mains ?

2435

Avec le retour du printemps et des beaux jours qui s’annoncent, les magasins de chaussures exhibent fièrement leurs modèles habituels ou à la mode, qui sont en fait des modèles dépassés remis au goût du jour pour la plupart.

Excepté dans les magasins de créateurs spécialisés, l’offre varie peu dans les magasins de chaussures classiques : talons compensés ou aiguilles, sandalettes aux couleurs fluo ou pastel mais couleurs chaudes pour les femmes, et indémodables sandales et chaussures-bateau pour les hommes. Parmi ces chaussures printanières ou estivales, une petite basket en toile se démarque : la Bensimon.

Les Bensimons, qu’est-ce que c’est et pourquoi les adopter ?

Les chaussures, vêtement ou accessoires sont souvent à l’image du créateur, qui a réussi l’entreprise de la séduction. En effet, pour qu’une marque de vêtements ou de chaussures ait du succès, cette marque doit conquérir une part importante de la population, voire faire l’unanimité pour prospérer. Pour cela, elle doit valoriser son image, car, dans de nombreux cas, les clients sont plus séduits par l’image que véhicule la marque, que par l’esthétique que renvoie le produit ou son aspect confortable. Qui est la Bensimon ?

Les Bensimons, l’invention de baroudeurs

L’histoire des Bensimons est assez récente. Les deux créateurs des Bensimons, Serge et Yves Bensimon, passionnés par le voyage, ont ouvert dans les années 1980, un petit magasin de prêt-à-porter situé rue des Franc-Bourgeois, dans le quartier du Marais à Paris. La clé de leur premier succès est relativement simple. Ils reprennent les tennis de gymnastique utilisées à l’armée et les revisitent en leur donnant une nouvelle couleur.

En 1986, l’entreprise familiale s’agrandit puisque les deux frères décident d’ouvrir un nouveau magasin qu’ils appellent « Home Autour du monde » pur diversifier leur offre à laquelle ils ajoutent des accessoires « naturels » pour la maison.

Qu’est-ce que la chaussure Bensimon ?

Toutes les Bensimons sont faites de toile et arborent le même esthétisme. Il existe trois types de Bensimons.

  • Les Bensimons montantes : ces baskets montantes en toile sont lacées et idéales pour le printemps car, couvrant un la partie inférieure de la cheville, elle tient plus chaud que les Bensimons classiques estivales.
  • Les Bensimons classiques : Ce sont de petites chaussures à lacer. Il s’agit du modèle le plus classique, qui peut faire basket.
  • Les Bensimons estivales : ces chaussures ont l’aspect des chaussons de danse ou de gymnastique que l’on utilisait quand on était enfant. Elles sont parfaites pour l’été car elles ne tiennent pas chaud.

Les Bensimons : une chaussure très classique pour des modèles très originaux

Il existe des baskets low cost qui ressemblent aux Bensimons mais qui n’ont pas exactement les propriétés des Bensimons. Pourquoi adopter pour le style de la basket Bensimon et pourquoi adopter pour des baskets Bensimons ?

Les points forts des Bensimons

  • Confortables : Les Bensimons sont aussi confortables que des baskets, ce qui est le premier critère dans la sélections d’une paire de chaussure. En effet, elles présentent un petit talon, qui n’est trop élevé, ni trop plat, ce qui est parfait pour le dos.
  • Esthétiques : Il existe des centaines de coloris, tantôt estivales, tantôt hivernales. Il y a beaucoup de nuances pour une même couleur
  • Originales : Certaines Bensimons sont très originales et fantaisies comme le modèle fleuri, les petits ronds, le jean, la dentelle, etc.
  • Le prix : il est possible de trouver des Bensimons dont le prix est compris entre 28 et 40 euros, ce qui n’est pas très élevé
  • S’accordent à tout : jean, short, jupe, robe, pantalon en toile. Elles s’accordent à vos envies. Bien sûr, ce n’est peut-être pas les chaussures les plus appropriées pour se rendre à une cérémonie…
  • Style : Un peu BCBG, vous avez la classe avec le confort des baskets alors que ces chaussures « ne font pas baskets ».

Les inconvénients

  • Peu étanches : le gros défaut des Bensimon est que vous avez les pieds trempés dès lors qu’il pleut.
  • Rapport qualité / prix moyen : La marge de profit est probablement importante, car le coût de fabrication est relativement bas.

5218

La lettre de motivation est au cv ce que le paquet cadeau est au cadeau. Dans une candidature, le recruteur va chercher à découvrir votre profil et voir si vous correspondez à ses attentes d’une part, mais il va aussi chercher vos qualités d’autre part. Il ne lira pas votre cv si la lettre de motivation n’est pas engageante, raison de plus pour intégrer les principes de cet exercice de routine.

Les fonctions de la lettre de motivation

Tout comme vous écrivez une lettre de motivation pour exposer vos motivations à votre futur employeur, il faut vous montrez vous-même motivant. La lettre de motivation est ce qui va faire se décider le recruteur, elle doit lui donner envie d’aller plus loin et de vous rencontrer s’il considère qu’il s’agit d’une bonne candidature.

Pour faire une lettre de motivation convaincante il faut :

  • Etre positif
  • Donner envie
  • Exposer vos forces
  • Expliquer pourquoi le poste vous intéresse
  • Valoriser votre profil

Faire une lettre de motivation : principes de base

D’abord, il faut toujours inscrire vos coordonnées en haut à gauche. La lettre de motivation ne doit pas excéder une page car le recruteur la lira très vite. Bien entendu, il faut absolument soigner la grammaire et l’orthographe pour montrer que vous savez communiquer et écrire correctement.

Le corps de la lettre de motivation s’organise en 5 parties :

  • Le contact : contexte de la prise de contact (réponse à une offre ou candidature spontanée)
  • L’entreprise : pourquoi cette offre et ce que vous apporterez
  • Vous : votre carrière en quelques phrases et votre cv ci-joint
  • Nous : la demande de rendez-vous
  • La clôture : la formule de politesse

Concernant le style, il faut vous adapter au milieu dans lequel vous postulez. Le monde des arts accepte et apprécie un certain degré d’originalité plus facilement que celui de la banque. Il ne faut pas chercher à apitoyer le recruteur ou à vous dévaloriser, si vous cherchez un emploi c’est que vous avez besoin de travailler pour payer vos factures.

Vous êtres tracassé par un trou dans votre carrière ? Ne l’évoquez pas ici mais préparez des éléments de réponse à fournir pour faire un bon entretien.

Les clés pour faire une lettre de motivation béton :

  • Réfléchir avant d’écrire : pourquoi cette entreprise, pourquoi vous, pourquoi ce poste ? Pour vous aider à répondre, consultez des blogs professionnels qui vous donneront des clés afin de comprendre le secteur qui vous plaît. Par exemple, si vous souhaitez intégrer le domaine de l’hôtellerie, vous pouvez lire ce blog tenu par Xavier Wilain, un directeur d’hôtel.
  • Organiser la pensée selon le principe de l’entonnoir. On commence par une idée générale et on va vers le détail. Exemple : Du secteur jusqu’aux savoir-faire que vous possédez.
  • Rédiger dans un français correct : bien écrire, organiser en paragraphes apparents, aérer la présentation, etc.
  • Se relire : éliminer les coquilles, les redondances, retravailler la formulation pour être clair et pertinent.

Faut-il écrire la lettre à la main ou à l’ordinateur ?

Si vous devez envoyer votre candidature par mail, la question ne se pose pas, vous la rédigerez sur un traitement de texte avant de l’envoyer au format PDF pour éviter tout problème de compatibilité.

Si vous comptez envoyer votre lettre de motivation par courrier ou la déposer directement, il est recommandé de la faire à la main. Auquel cas il faudra faire attention à avoir une écriture lisible et à éliminer toutes les fautes. Qu’on se le dise, ce n’est plus un critère de sélection.

Faire une lettre de motivation par mail

La tendance lourde est à la candidature en ligne dans un monde qui va toujours plus vite et où les recruteurs ont peu de temps. Du coup, on voit peu à peu disparaître la lettre de motivation en pièce jointe au profit d’un mail de candidature qui s’accompagne du cv.

Comment écrire un bon mail de motivation ?

Un mail de motivation permet d’aller plus vite et d’aborder le cœur du sujet : vous accompagnez votre cv en vous valorisant et en donnant envie d’en apprendre plus à votre sujet.

Faire une lettre de motivation en bonne et due forme nécessite l’emploi de formules de politesse assez pompeuses. Dans un mail, tout va plus vite, il faut aller droit au but et un « Cordialement » ou « Bien cordialement » sera mieux perçu que « Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations (distinguées). »

Il ne faut pas oublier de remercier son interlocuteur pour le temps passé à lire la candidature. Il ne s’agit pas de passer de la pommade mais de reconnaître qu’il a fait une pause dans son travail pour prendre connaissance de votre profil.

Faire une lettre de motivation pertinente, efficace et claire est une étape essentielle pour postuler à un stage ou une offre d’emploi. Afin de capter l’attention du recruteur, appliquez les règles de base, soyez honnête et positif. C’est un exercice à voir comme un défi et à prendre comme la possibilité de vous exprimer pour faire la différence. Une fois votre LM rédigée, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « envoyer » et pourquoi pas trouver de nouvelles offres pour maximiser vos chances sur les sites de recherche d’emploi de Job Is Job à Trovit emploi !

4808

Quand la période estivale approche, la prévision d’un budget vacances se profile pour profiter des beaux jours, c’est aussi l’occasion de renflouer un peu les caisses quand on est étudiant. Il existe une multitude de possibilités pour trouver un job d’été. Lumière sur les conseils qui fonctionnent vraiment.

Trouver un job d’été par son entourage

Le premier cercle, comme dirait Google +, dans lequel il faut chercher, c’est l’entourage, la famille, les proches, les connaissances. Ce n’est pas un scoop, un cv qui est donné en main propre par une personne qui vous recommande aura plus de poids qu’un cv envoyé par mail.

Parlez-en aux réunions de famille, aux dîners, prenez votre téléphone et demandez si les entreprises recrutent. Pendant l’été, c’est la période de récolte des melons ou du maïs, de nombreuses fermes proposent des jobs saisonniers. C’est l’occasion de bronzer et de travailler dans une équipe jeune et dynamique.

Par exemple, le secteur bancaire recrute de nombreux jeunes pour les jobs d’été parmi les enfants des employés, de même pour les mairies.

Trouver un job d’été par Internet

Si malheureusement personne ne peut vous tendre la main, pas de panique, il existe une flopée de sites internet dédiés à la recherche d’emploi. Ils donnent accès à des milliers d’offres d’emploi par régions en quelques clics.

Pole-Emploi

Il n’est pas nécessaire d’être inscrit pour postuler à la plupart des offres. Cependant, la création d’un profil vous permet de créer un cv type et de postuler en l’envoyant directement. Certaines offres n’acceptent pas de candidatures externes.

L’étudiant

Comme son nom l’indique, l’étudiant.fr est dédié aux jobs étudiants tout au long de l’année et notamment aux jobs d’été.

Les sites d’emploi généralistes

Il y en a une tripotée, ils permettent de trouver des jobs d’été rapidement. Jetez un œil à keljob.com, jobijoba.com, indeed.fr, trovit.fr, etc.

Les agences d’intérim

Même si vous êtes jeunes, vous pouvez créer un profil dans une agence d’interim qui vous sollicitera pour des offres dans l’industrie ou dans le tertiaire. Les plus connues sont Adecco, Synergie, Randstad, Man Power. L’inscription est gratuite, en ligne ou en agence. Mieux vaut vous montrer en vrai pour établir un contact.

Les sites des mairies, des institutions publiques ou les sites des enseignes ont tous une rubrique recrutement qui recense les offres d’emploi en cours. Il ne faut pas non plus les oublier.

Trouver un job d’été par le démarchage physique

En vous promenant dans la rue, vous pourrez repérer les magasins qui recherchent des forces de vente. Il est courant de mettre une affiche sur les vitrines des boulangeries, chocolaterie, boutiques d’habillement ou autres.

N’hésitez pas à entrer dans les bars et à demander s’ils recherchent des serveurs supplémentaires. Vous pourrez ainsi vous présenter et échanger quelques mots avec le gérant sur votre motivation, votre expérience, le tertiaire étant un secteur du contact, ce sera très apprécié.

Préparez une pile de cv (clairs et sans faute d’orthographe) en prenant soin de noter vos disponibilités, le poste et le secteur recherchés.

Quelques conseils pratiques pour trouver un job d’été

La règle d’or, c’est qu’il faut s’y prendre tôt. Vous serez des millions de jeunes à chercher la même chose au même moment alors il n’y a pas de temps à perdre. Avant toute chose, faites le point sur la période durant laquelle vous souhaitez travailler et la somme qu’il vous faut.

Comment procéder ?

  • Postuler à partir du mois de mars
  • La lettre manuscrite est toujours appréciée
  • Se différencier : envoyer par courrier ou par fax
  • Relancer et prendre des nouvelles de sa candidature
  • Ne pas hésiter à prendre son téléphone ou à se présenter sur place
  • Créer des profils et s’abonner aux newsletters des sites de recherche d’emploi

Trouver un job d’été prend du temps. Ne négligez aucune piste et commencez vos démarches suffisamment à l’avance pour être certain de pouvoir financer vos vacances et vos économies pour l’année suivante.

AU HASARD

impression numérique

1606
Pendant des années, on annonçait la révolution « zéro papier » comme imminente et la mort du papier fut annoncée à de multiples reprises...

L'EQUIPE

Avatar
1137 ARTICLES0 COMMENTAIRES