Accueil Société Animaux Production de miel : comment fonctionne une ruche ?

Production de miel : comment fonctionne une ruche ?

36

Les abeilles… Quel bel exemple de société où chaque individu œuvre de concert avec ses semblables pour parvenir à un seul et même but ! La vie au sein d’une ruche est un ballet extrêmement bien organisé, dans lequel chaque spécimen à un rôle bien précis à jouer.

Parmi les abeilles, il y a celles qui partent à l’aventure, celles qui défendent le nid, celles qui nourrissent les larves… Et bien sûr, la fameuse reine des abeilles autour de laquelle toute la colonie gravite ! Prenons le temps d’un petit article pour mieux comprendre le fonctionnement fascinant qui conduit à la production d’un aliment que nous connaissons bien : le miel.

Envie de découvrir le miel dans toute sa richesse ? Vous retrouverez une large sélection de miels d’excellente qualité sur Bien Manger : une épicerie en ligne !

Un orchestre organisé autour d’un chef

Véritable chef d’orchestre aux commandes d’une symphonie savamment élaborée : la reine est l’élément central d’une ruche. On la distingue des autres abeilles car elle présente un abdomen beaucoup plus long et large que ses voisines. Pour faciliter son repérage, les apiculteurs prennent soin de la marquer à l’aide d’une pastille de couleur.

Le choix de la couleur de la pastille n’est absolument pas arbitraire : il s’agit d’un acte normé répondant à des règles bien précises. En fonction du chiffre par lequel se termine l’année, la pastille est de couleur différente :

  • 0 ou 5 : pastille bleue
  • 1 ou 6 : pastille blanche
  • 2 ou 7 : pastille jaune
  • 3 ou 8 : pastille rouge
  • 4 ou 9 : pastille verte

La reine est généralement la seule femelle féconde au sein de la colonie. La reine des abeilles n’existe que dans un but, pondre, pondre et pondre pour assurer la pérennité de la colonie. Rarement à l’extérieur de la ruche, elle se poste généralement au cœur du nid, au sein de la chambre à couvain qui contient les œufs, larves et nymphes.

Le saviez-vous ? Toutes les larves d’abeilles sont identiques. Une reine est créée par la colonie lorsqu’elle se nourrit exclusivement de gelée royale. La différence dans son apparence réside dans son régime et non dans une quelconque hérédité. D’ailleurs, si son régime lui réussit tant, le miel, et tout particulièrement la gelée royale, est souvent recommandé pour traverser l’hiver à nous autres humains !

Une société gérée par la gent féminine

Chez les abeilles, on parle d’ouvrière, de nourrice, de gardienne… Mais où sont les mâles ? Dans la société des abeilles, le rôle des mâles est assez limité. En effet, le mâle, connu sous le nom de « faux bourdon » n’a pour seul rôle que de féconder la reine. Dépourvu de dard, il ne peut pas défendre la colonie.

Comme nous l’évoquions à titre d’introduction, la société des abeilles est parfaitement organisée. Chaque abeille peut occuper l’un des 7 postes de la ruche :

  • Poste de nettoyeuse : garder la ruche propre en se débarrassant des excréments
  • Poste de nourrice : nourrir les larves et leur prodiguer les soins nécessaires
  • Poste d’architecte : construire les alvéoles et rayons de cire
  • Poste de ventileuse : maintenir la température de la ruche en dessous de 35°C en battant énergiquement des ailes
  • Poste de butineuse : récolter du pollen et du nectar pour nourrir la colonie
  • Poste de gardienne : défendre la ruche contre les envahisseurs potentiels
  • Poste de manutentionnaire

Fruit d’une organisation stricte et bien orchestrée, le miel est une substance créée pour subvenir aux besoins de la colonie. Cette substance est élaborée par l’abeille à base de nectar ou de miellat : ingurgité et régurgité par l’insecte qui y ajoute ses propres sucs.

Pour en savoir plus sur le mode de vie des abeilles, rendez-vous sur ce site web.

Il existe différentes variétés de miel : la couleur et la saveur de cet aliment dépend essentiellement du type de fleurs butinées. Il existe ainsi des miels « polyfloraux » : issus de plusieurs espèces de plantes et des miels « monofloraux » : issus du butinage d’une plante en particulier.

Pour produire des miels d’acacia, des miels de manuka ou tout autre type de plantes mellifères, l’apiculteur doit placer ses ruches dans des zones où fleurit le type de fleur souhaité.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !