Accueil Authors Posté parLa rédaction

La rédaction

Avatar
529 ARTICLES 0 COMMENTAIRES
Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !

1

Les experts de la santé et de la nutrition sont unanimes sur les effets positifs du sport sur la santé. Pour obtenir un résultat satisfaisant, la pratique d’activités physiques doit être supervisée par un coach professionnel. Grâce à la nouvelle technologie, l’entraineur s’invite chez le particulier via les matériels de fitness connectés. Le groupe Echelon Fit fait partit des pionniers dans ce domaine. L’enseigne dispose d’une large gamme de solutions pour satisfaire les besoins d’une clientèle exigeante.

 

 

Une application fonctionnelle

 

 

Durant les périodes de confinements imposées par la pandémie, une grande partie des amateurs de fitness se sont retrouvés sans entraineurs. Cette situation stressante a fait que plusieurs sportifs ont déserté les rangs pour augmenter le nombre de sédentaires.
Les professionnels d’Echelon Fit ont compris l’ampleur du problème et ont redoublé d’imaginations pour se rapprocher encore plus des sportifs. L’application Echelon Fit est équipée de plusieurs outils pratiques qui permettent à ses utilisateurs de se connecter avec un coach et d’assurer un suivi personnalisé de leurs performances.
L’utilisation est facile à appréhender avec son interface intuitive et son design fluide. Il est possible de le connecter directement à son équipement pour avoir un aperçu clair des évolutions et des efforts à fournir pour garder la forme.
Pour profiter de cette application, trois types d’abonnements sont proposés à la clientèle. L’abonnement d’un mois, sans engagement, est recommandé aux débutants qui souhaitent se familiariser avec l’univers du fitness. Les abonnements de 1 et 2 ans, avec engagement, sont parfaits pour ceux qui désirent suivre des cours intensifs, sans prise de tête. Le paiement est effectué sur une plateforme sécurisée, sans frais supplémentaires à prévoir.

 

 

Une supervision flexible

 

 

Echelon collabore avec une vingtaine de coachs professionnels et surtout passionnés, répartis dans plusieurs pays du monde entier. Ils restent à la disposition des sportifs à tout moment de la journée. Contrairement à une séance en salle, le sportif peut effectuer ses activités selon les plages horaires qui lui conviennent. Les cours particuliers sont disponibles à la demande et à tout moment. Ils sont tournés en studios en différé.
Les cours classiques sont effectués en direct. Il est possible de paramétrer son application pour obtenir des alertes lorsque le coach de son choix entame son live. Les emplois du temps de ces cours sont définis sur la plateforme. L’entrainement dure entre cinq minutes et une heure suivant le type de cours et d’abonnement du client. Plusieurs disciplines sont concernées par le suivi personnalisé comme le yoga, la Zumba, les renforcements musculaires ou le biking.

 

 

Des fonctionnalités innovantes

 

 

L’application est prisée pour les fonctionnalités qu’elles proposent à ses usagers. Le classement indique aux sportifs l’évolution de sa performance. Ces résultats peuvent être partagés à ses amis grâce aux fonctionnalités mutlicomptes. Echelon donne la possibilité à cinq utilisateurs de s’inscrire sur un compte unique. Le tableau des performances indique la distance parcourue, le taux de calories brulées et le rythme cardiaque. Les données sont enregistrées au fur et à mesure des entrainements afin d’avoir une idée claire des besoins du sportif.
Des systèmes de filtrages ont été mis en place pour aider le sportif à choisir son coach, son niveau, la durée de la séance ou le mode live. Un large choix de musiques est disponible dans la bibliothèque afin de booster encore plus la motivation de tous.
L’application Echelon Fit est accessible sur tous les appareils proposés par le groupe comme le vélo, le rameur, le tapis de course ou le miroir reflect.  

La réussite d’une présentation PPT dépend d’abord et avant tout du travail de préparation qui sera réalisé en amont. Ce travail peut être réalisé en interne à condition de disposer des outils, techniques et moyens suffisants, mais il est aussi possible d’externaliser le processus à une agence PPT. Les deux options ont toutes deux leurs avantages et permettront ainsi de faire passer le message souhaité à son auditoire.

Solliciter une agence PPT

Un excellent moyen de réussir une présentation PPT sera d’externaliser le processus de création de la présentation en faisant appel à une agence PPT. En effet, il existe des agences spécialisées dans la création de ce type de présentation et qui sont donc en mesure de créer un contenu adapté au message que l’on souhaite faire passer et dont la charte graphique s’inscrit dans une forme de cohérence avec l’identité de l’entreprise ou encore du projet.
L’agence PPT sélectionnée va donc s’intéresser avant tout à l’objectif de la démarche et travailler main dans la main avec l’entreprise pour connaitre ses attentes et ses besoins. L’objectif sera donc défini avec plus de précision ce qui permettra de choisir la direction à prendre en ce qui concerne la création de la présentation PPT. Ensuite, l’agence PPT choisie sera susceptible de récupérer certaines données auprès de l’entreprise et pourra commencer le travail de création. Grâce à son intervention l’entreprise peut bénéficier d’une présentation PPT clé en main à utiliser lors d’une ou de plusieurs présentations, mais elle peut aussi choisir d’opter pour un template sur mesure.
Le template peut alors être réutilisé d’une présentation à l’autre et modifié par l’entreprise elle-même sans que cela ne nécessite de compétences techniques précises. Il s’agit d’une solution intéressante pour les entreprises qui ont besoin de présentations de manière régulière et qui souhaitent ne pas avoir à recréer du contenu de A à Z à chaque fois ou encore pour celles dont les données et chiffres sont régulièrement à actualiser dans les présentations réalisées (plus d’information sur le travail proposé par une agence sur le blog Entreprise et Compagnie).

Avoir les bons réflexes

Que l’on externalise le processus de création de sa présentation PPT ou pas, certains bons réflexes sont à avoir afin de s’assurer que le projet soit une réussite.
Tout d’abord il est absolument nécessaire de bien cibler l’objectif que l’on souhaite atteindre. Pourquoi fait-on une présentation PPT ? À qui s’adresse-t-elle ? Est-ce le bon moyen de communication ? Quels sont les résultats attendus ? Autant de questions auxquelles il est important de répondre avec précision avant même d’envisager la réalisation d’une création de contenu.
Ensuite, il est important de pouvoir disposer de suffisamment de moyens pour créer la présentation souhaitée. Ce type de conception ne s’improvise pas et si l’on ne souhaite pas en externaliser la création il est alors nécessaire de disposer des bons outils et compétences en interne. Une vague connaissance du logiciel PowerPoint ne sera en effet pas suffisante pour créer un contenu qualitatif. Il faudra donc s’assurer de pouvoir prendre en charge cette mission avant de se lancer.
Enfin, c’est aussi sa capacité à pouvoir mettre en valeur le contenu créé qui fera la différence dans la réussite de sa présentation. Être un bon orateur, ça s’apprend, et la personne qui sera en charge de la présentation se devra donc de se préparer avant de se lancer (plus de conseils pour communiquer en entreprise sur le blog Mr Entreprise). Plus que l’attractivité du support, c’est aussi la clarté et l’entrain avec lequel sera diffusé le message qui fera qu’il sera bien reçu par l’auditoire.

8

Plus exposée à l’humidité que les autres pièces de la maison, la salle de bains exige des revêtements spécifiques, notamment lorsqu’il s’agit des sols. Pour éviter les taches et les moisissures, le carrelage en grès cérame est devenu la solution la plus courante. Cependant, il y a d’autres revêtements qui peuvent s’intégrer dans la salle de bain et vous aider à créer votre propre style.

Les principales caractéristiques que les bainistes recommandent pour le sol

Vous hésitez entre plusieurs types des revêtements des sols pour la salle de bains ? Les bainistes vous recommandent de vérifier plusieurs critères. Il s’agit de la résistance aux tâches, de l’étanchéité, de la facilité d’entretien et des propriétés antidérapantes. Ce dernier critère est très important pour éviter tout accident en sortant de la douche.

Le carrelage, le choix le plus courant

En matière de revêtements des sols pour la salle de bain, le carrelage reste une valeur sûre grâce à sa résistance à l’humidité et aux autres facteurs d’érosion. C’est une solution pouvant durer pendant de nombreuses années, ce qui signifie que vous n’aurez pas besoin d’investir dans des travaux de rénovation. Le carrelage est en même temps facile à entretenir au quotidien.

Si vous voulez créer une ambiance zen, contemporaine ou rustique, le carrelage en grès cérame se décline en une multitude de coloris. Vous pourrez ainsi miser sur une couleur unie ou sur un motif. En ce qui concerne le motif, vous pouvez opter pour les motifs végétaux pour une salle de bain zen ou encore sur un motif géométrique si vous aimez le style contemporain. Pour trouver l’inspiration pour la salle de bains, il suffit de faire un tour dans les magasins spécialisés.

Le béton ciré pour un revêtement lisse

Pour les personnes qui ne veulent pas poser du carrelage en grès cérame comme la plupart des particuliers ont la possibilité de choisir le béton ciré. C’est une solution qui laisse un large choix de coloris, des plus clairs aux plus foncés. Vous pouvez utiliser le revêtement en béton ciré pour créer des beaux contrastes dans votre pièce.

Le béton ciré pour la salle d’eau apporte une finition originale, due au traitement au vernis ou à la cire. Ce traitement est vivement recommandé par les bainistes, car il constitue un facteur d’étanchéité supplémentaire. Toutefois, il convient de le faire réaliser par un professionnel aguerri. Le béton ciré n’est pas conseillé dans l’espace douche.

Ce qu’il faut savoir sur le sol en PVC

Considéré pendant longtemps une solution réservée aux maisons anciennes, le revêtement en PVC reste toutefois un choix intéressant pour la salle d’eau. De plus, vous aurez un large choix de modèles et de coloris. Si vous aimez le bois dans la décoration d’intérieur mais vous voulez éviter les problèmes d’étanchéité, rien ne vous empêche d’opter pour un revêtement en PVC imitation bois. Ou encore du PVC à motif géométrique noir et blanc pour une salle de bains contemporaine.

11

Linoleum, parquet massif, flottant ou contrecollé, dalles ou lames de sol PVC, moquette ou stratifié, sol souple, etc. les choix de revêtement de sol existent en multitude pour tous les goûts. Essentiels au confort et à l’esthétique de la maison, ces accessoires de décoration sont caractérisés par des spécificités qui, en plus de l’usage à en faire et de votre budget, vous orienteront dans le choix de la meilleure option pour vous. D’où l’importance de disposer du maximum d’informations possible.

Différents types de revêtement de sol

L’offre de revêtements est pléthorique sur le marché. Il est justement de ce fait, pénible de se retrouver dans la panoplie des types de revêtement de sol disponible.

Le béton ciré

Ce revêtement de sol a connu un succès fou depuis ces dernières années. Il s’agit d’un savant mélange de résines, de ciment et d’agrégats. Peu importe le temps qui passe, il a l’avantage :

  • De résister et de ne point patiner ;
  • D’être hygiénique et facile à entretenir ;
  • Sans compter le fait qu’il s’accorde aisément avec votre pièce, qu’en importe le style.

Cette technique implique une superposition de plusieurs couches, avec des temps de séchage et de ponçage entre chacune. Attention à ne jamais faire usage d’eau de javel, ni d’aucun produit à base d’ammoniac. Cela pourrait abîmer le résultat.

Le carreau

Robuste et facile d’entretien, c’est un revêtement de sol réputé pour son aptitude à embellir conséquemment toute pièce d’une maison : carrées, rectangulaires, octogonal, mosaïque, XXL, etc. Le carreau existe en divers décors, coloris, formats, aspects, styles et finitions. Plus hygiénique, facile à entretenir et résistant, que de recouvrir de moquette votre sol.

Mieux, il existe des carrelages qui imitent à la perfection les matières telles que la pierre, le bois, le béton, etc. Dans ce cas, le carreau se décline en :

  • Terre cuite : pour laquelle vous serez émerveillé par son côté rustique et sa solidité. Ici, le carreau passe par l’étape d’un traitement hydrofuge et oléofuge. C’est ce qui permet à cette forme de revêtement de sol de résister à l’humidité et aux graisses.
  • Grès et dérivés : l’argile et la silice sont les éléments entrant en ligne de compte ici. Le grès a l’avantage d’être facile à poser et entretenir, et peut être fini en grès cérame classique, émaillé ou poli.
  • Pierre naturelle : noblesse et authenticité sont les qualités qui séduisent les clients. Elle est soumise à un traitement hydrofuge et antitache et offre une large palette de nuances. A noter qu’elle est plus indiquée pour le rez-de-chaussée.

Le parquet

Un revêtement de sol qualifié d’investissement durable. Authentique et chaleureux, on en distingue deux catégories.

Le massif

Il est composé d’une seule essence de bois, avec la possibilité de prendre divers aspects : du teint au blanchi en passant par le brossé. Vous pouvez choisir une finition brute (personnalisée donc), vitrifiée ou vernie (pour un aspect mat et brillant), cirée (traditionnelle et esthétique) ou huilée (authentique et mat, avec nécessité d’un entretien régulier). Il vous offre une possibilité de rénovation répétée.

Le contrecollé

Composé de 3 couches collées, le bois noble y est présent uniquement au niveau de la couche d’usure, (supérieure). Plus celle-ci est épaisse, plus le parquet est solide. Ce revêtement de sol ne craque pas sous les pas, en plus d’être peu sensible aux variations de température et d’humidité.

Les sols stratifiés et PVC

Le sol stratifié est composé d’un support de fibres en bois, avec un décor imprimé sur papier avec ajout de film de protection. Des effets veinage à la patine, vous avez le choix. Les couleurs et formats sont également à votre libre arbitre. Très abordable en termes de prix, il est simple à poser, il est moins résistant et ne peut être rénové.

Quant au PVC, il est très économique et recommandé pour des locations, de petites pièces ou des pièces en rénovation qui nécessitent un revêtement de sol. Vous avez le choix entre les dalles et lames adhésives, celles à clipser, les auto-plombant et celles en rouleau.

Des conseils pour bien choisir ? Faites votre choix en fonction de la résistance au passage, aux taches et à l’humidité ; ainsi que selon la pièce à décorer.

12
Productivité au travail

Vous aimeriez travailler moins, mais plus efficacement ? Inverser la tendance et raccourcir votre to-do liste plutôt que de la rallonger sans cesse ? Si vous ne savez pas exactement quoi faire pour augmenter votre productivité au travail, les quelques conseils qui suivent devraient pouvoir vous aider.

 

Adopter un espace de travail adapté

 

Il ne s’agit pas forcément du premier paramètre auquel on pense. Pourtant, se sentir bien dans son environnement de travail est primordial pour être efficace. Pour déterminer si votre bureau actuel vous convient, vous allez devoir faire preuve de discipline et vous autoévaluer. Si vous n’êtes pas efficace à la maison, tester votre productivité professionnelle dans un espace de coworking Newton Offices peut être une excellente idée.

L’open space a beau avoir son lot d’avantages, il n’en comporte pas moins des distractions et interruptions inévitables. Certains projets ou dossiers à traiter pour lesquels la concentration est de mise nécessitent de pouvoir s’isoler dans un endroit calme. Nous vous proposons pour cela des bureaux privatifs et individuels, à la journée ou à la demi-journée.

S’installer dans un nouvel environnement de travail, même de façon temporaire, peut se révéler bénéfique grâce au changement de routine qu’il incarne et au regain d’énergie qu’il vous apporte ; impactant votre productivité par la même occasion.

 

Se fixer des objectifs

 

Dans la même journée, vous avez 32 e-mails à traiter, un dossier urgent à finaliser, deux heures de réunion dans l’après-midi et un rendez-vous avec un client ? Il est impératif de vous fixer des objectifs réalistes à atteindre lors de votre présence au bureau. Décider de certaines limites à ne pas franchir est primordial pour vous permettre d’être plus productif au travail.

Ce réflexe vous permettra également de prioriser les tâches à accomplir, en laissant de côté les missions annexes et en traitant d’abord les demandes urgentes. Si vous n’êtes pas très enthousiaste à l’idée de faire preuve de davantage d’organisation, sachez que structurer votre journée n’aura que des effets positifs sur votre manière de travailler.

 

Éviter les distractions

 

Qui n’a jamais vérifié ses emails des dizaines de fois par jour ? Quel employé dispose de suffisamment de volonté pour ignorer les notifications de son smartphone ou des réseaux sociaux ? Ces interruptions à répétition sont contre-productives et ne sont absolument pas bénéfiques à votre concentration. Pour être plus productif au travail, pourquoi ne pas mettre votre téléphone sur silencieux et fermer tous les onglets de navigateur inutiles, afin de ne pas être distrait de manière intempestive ?

Rassurez-vous : personne ne vous demande de clôturer vos comptes de réseaux sociaux. En revanche, il est crucial de vous demander à quel moment vous avez besoin de faire preuve de concentration pour être capable de mettre de côté tous les éléments susceptibles de l’amoindrir, et ainsi atteindre vos objectifs.

 

Devenir monotâche

 

Le mythe du « multitasking » ne date pas d’hier. Longtemps mis en avant comme la qualité ultime à présenter à un employeur lors d’un entretien d’embauche, le fait de pouvoir jongler entre plusieurs tâches à la fois possède en réalité plusieurs facettes. En effet, ce n’est pas parce que vous vous répétez être capable de gérer plusieurs dossiers en même temps, tout en regardant vos emails et en restant disponible pour un éventuel coup de téléphone, que vous serez plus productif au travail.

Bien au contraire. En essayant de tout gérer à la fois, vous passerez forcément à côté de détails importants, oublierez de faire ceci ou cela… La solution ? Prendre une minute ou deux pour vous demander ce qui demande réellement votre attention, à l’instant T. Concentrez-vous sur cette tâche aussi longtemps qu’il le faudra pour la terminer avant de passer à la suivante.

17

La plupart des pays réalisent des statistiques détaillées sur la santé et la sécurité. En général, ces données sont centralisées à un seul endroit – comme le site de l’INRS– et disponibles aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. En outre, certaines sont accessibles gratuitement alors que d’autres sont payantes. Mais dans tous les cas, ces informations sont précieuses pour de nombreuses raisons :

L’utilisation au niveau public

Tout d’abord, le gouvernement et les administrations publiques ont besoin de telles données. Des chiffres précis sur la santé et la sécurité au sein du pays permettent de définir des politiques, des stratégies et des réglementations plus adaptées à la situation. Sans ces données, les décisions seraient prises à l’aveugle et donc moins pertinentes.

De plus, la mise à jour régulière des statistiques permet de mesurer l’évolution de divers indicateurs. Sur cette base, les pouvoirs publics peuvent alors ajuster leur stratégie en conséquence.

Par exemple, si les chiffres mettent en lumière une augmentation des accidents dans le secteur industriel, les autorités peuvent renforcer les règles de sécurité. Cela peut passer par l’ajout d’étiquettes de sécuritéadhésives qui rappellent ces règles sur les machines dangereuses. Et puisque les conditions sont parfois particulièrement rudes dans ce secteur, une contrainte supplémentaire peut être de coller des étiquettes inviolables sur les portes des endroits les plus dangereux. Le sitecils-international.com/frpropose des étiquettes de sécurité répondant à ces critères.

L’intérêt de ces statistiques pour les entreprises

Ensuite, les entreprises peuvent aussi bénéficier de statistiques sur la santé et la sécurité. Elles leur permettent de mieux appréhender la situation, mais aussi de connaître les différents enjeux qui existent. De ce fait, les professionnels sont plus au fait des risques et peuvent ajuster leurs processus au mieux.

L’accès à ces informations aide aussi àsensibiliser le personnel et à prévenir les accidents et blessures. C’est important aussi bien en termes de productivité que de bien-être des employés.

Quel intérêt pour les particuliers ?

Enfin, ces données ont aussi un réel intérêt pour les particuliers.

D’une part, elles contribuent à la transparence de l’information et à l’accès aux données de votre environnement. En tant que citoyen, vous avez le droit et la possibilité de vous renseigner sur la santé et la sécurité dans votre pays – et même dans d’autres. Outre la satisfaction de votre curiosité, cet accès à l’information est aussi une bonne façon d’améliorer votre compréhension de la situation et des enjeux en matière de sécurité et de santé. Cela peut par exemple vous aider à consommer de façon plus sûre ou à élire des représentants qui vous correspondent mieux.

Pour finir, les statistiques sur la santé et la sécurité sont également très utiles pour les étudiantsqui ont besoin de données spécifiques pour alimenter leur travail de recherche et d’analyse.

Un intérêt global

Ainsi, les statistiques sur la santé et la sécurité sont essentielles pour les organisations publiques et privées. Elles utilisent ces chiffres pour mieux comprendre les enjeux actuels, prendre des décisions plus éclairées et adapter leurs stratégies et processus. Quant aux particuliers, ils profitent surtout de la richesse de l’information disponible, comme sur https://www.inrs.fr/.

27

Alors que l’esprit start-up s’immisce chaque jour un peu plus au sein de l’écosystème entrepreneurial français, la vague de la french tech introduit avec elle un ensemble d’outils et d’anglicismes, promettant des mutations radicales dans notre manière de travailler. Parmi ces nouveaux termes, vous avez probablement entendu parler de l’ERP, nouvelle typologie de logiciel novatrice. En effet, les ERP et PGI ont déjà investi un nombre important de PME, et il n’est pas rare de trouver des témoignages d’entrepreneurs vantant les mérites de cette technologie. Découvrez ici le fonctionnement et les nombreux avantages qu’offrent les ERP modernes.

Définition

Acronyme de l’expression Enterprise Resource Planning, se traduisant en français par PGI (Progiciel de Gestion Intégré), il s’agit d’un logiciel permettant de gérer un ensemble de branches différentes au sein d’une même entreprise. Par exemple, le logiciel de gestion intégré pourra tout autant être employé afin de gérer le département logistique, que dans le secteur des ressources humaines ou de la comptabilité. Le principal avantage de ce logiciel est qu’il centralise l’ensemble des ressources aux collaborateurs d’un même groupe, optimisant ainsi leur manière de travailler, tout en offrant un outil commun à l’équipe. Le but est de pouvoir améliorer le fonctionnement interne de l’entreprises en mettant à disposition l’intégralité des informations nécessaires aux prises de décision des responsables. Ainsi, l’outil permet aux dirigeants de piloter efficacement leur structure en fixant des objectifs quotidiens aux multiples divisions de l’entreprise.

Pourquoi choisir l’ERP ?

Les logiciels PGI répondent à un ensemble de problématiques récurrentes. Aujourd’hui, ces derniers sont idéaux pour fixer les problèmes de communications et de gestions des tâches en interne. De même, c’est un allié précieux qui met à disposition un système de tri automatisé des informations relatives à une même activité. En d’autres termes, il se révèle être l’outil d’optimisation du workflow par excellence. Qu’il s’agisse d’augmenter l’efficacité de la supply chain ou d’accélérer les projets R&D, le logiciel de gestion intégré permet d’augmenter la productivité globale d’un groupe. Cet outil se destine autant à la plus petite PME qu’aux grandes entreprises (dont bon nombre disposent déjà d’outils de gestion intégrés). Si l’efficacité de ce système n’est plus à démontrer, il s’agit quasiment d’une norme indispensable à la croissance des entreprises naissantes, leur offrant de pouvoir faire face à la concurrence de manière optimale.

Intégrer le progiciel à sa société

Si l’outil de gestion peut faire peur aux technophobes les plus frileux, son coût d’acquisition est généralement rapidement amorti par les bénéfices engrangés. Cependant la réelle difficulté demeure dans la mise en place du système, qui peut susciter doutes et incompréhensions, au sein d’une équipe de travail faisant face à cet outil nouveau. À ce titre, il est conseillé de faire appel à une équipe d’intégrateurs qui initiera les employés d’une entreprise à l’utilisation du logiciel, par le biais d’ateliers et d’accompagnements personnalisés. De même, les intégrateurs pourront se charger d’aider les dirigeants à implanter le logiciel au sein de l’équipement digital existant déjà dans la société. En sous-traitant la mise en place de ce progiciel nouveau, l’entrepreneur obtient la garanti d’utiliser l’outil au maximum de son potentiel. Alors que l’année 2021 est à l’heure de la digitalisation entrepreneuriale, nul ne doute que l’ERP fera partie intégrante du paysage de le french tech de demain.

35
cpf-ou-compte-personnel-de-formation

En France, le CPF ou Compte Personnel de Formation est important pour les professionnels. La raison d’être du CPF est d’aider ces derniers à améliorer leur carrière. Par rapport à cela, il est probable que vous souhaitiez comprendre le CPF. Justement, cet article en parle. À présent, sachez ce qu’il faut connaitre sur le CPF.

Le rôle du CPF

En France, le CPF s’agit un dispositif établi par l’État. Le but de l’instauration du CPF est d’aider les personnes actives. Cela consiste à financer leurs formations pour améliorer leurs compétences. À titre d’information, le CPF a remplacé le DIF, ou droit individuel à la formation, en 2015. À ce sujet, quelques changements ont été effectués, mais le fonctionnement général reste le même.

Sachez que les formations éligibles au CPF peuvent être :

  • qualifiantes ;
  • certifiantes ;
  • ou diplômantes ;

À vous donc de voir celle qui vous convient. Pour apprendre à créer un compte, n’hésitez pas à visiter mon compte formation CPF.

L’objectif politique du CPF est de rendre un salarié maitre de l’évolution de sa carrière. Grâce au CPF, un salarié peut avoir de nouvelles compétences, sans débourser. Avant, le CPF était crédité en heures. Mais depuis récemment, les comptes sont alimentés en euros. L’avantage c’est que la dernière option permet une lecture plus facile. À côté de cela, c’est devenu consultable en ligne. Vous pouvez donc le voir n’importe où et n’importe quand. Sachez également que, la somme dans votre compte CPF ne disparaitra pas au cas où vous êtes une victime de perte d’emploi, ou vous êtes exposé à un changement d’employeur. Eh bref, le CPF vous réserve une somme particulière destinée à développer vos compétences. Et vous aurez automatiquement un compte CPF dès votre entrée dans le monde professionnel. Cela ne cessera qu’à l’âge de votre retraite.

Déterminer les formations éligibles au CPF

En général, le CPF rend possible l’accès à d’innombrables formations, nécessitant la présence physique ou en ligne. Mais en détail, les formations éligibles au CPF peuvent vous apporter :

  • un diplôme d’état ;
  • un titre professionnel inscrit au RNCP, ou Répertoire National des Certifications Professionnelles étant reconnu par l’état ;
  • une action de VAE ou Validation des Acquis d’Expérience ;
  • un Bilan de Compétences ;
  • une formation constituée de théorie et de pratique ;
  • une Certification de Qualification Professionnelle (CQP) ;
  • et plus encore…

En une phrase, la majeure partie des formations en France sont éligibles au CPF. Vous avez don plusieurs choix pour améliorer votre compétence.

Comprendre le fonctionnement du CFP

Afin de créer un CPF, il faut juste vous rendre sur www.moncompteformation.gouv.fr. C’est le site officiel de CPF du gouvernement. Afin de s’y inscrire, tâchez de vous munir de votre numéro de sécurité sociale. Vous pouvez trouver cette dernière sur votre carte vitale. Une fois que vous aviez complété les informations nécessaires, vous pouvez accéder à votre budget de formation.

L’alimentation de votre compte CPF s’effectue automatiquement. En fait, cela dépend de vos heures de travail. Plus vous passez des heures à travailler, plus vous augmenterez le taux de votre crédit de formation. Plus précisément, le mis à jour de votre compte s’effectue à chaque début d’année.

Pour information, le changement du crédit en Euro, auparavant en heures, du compte CPF s’est débuté en 2019. Si avant cette année, vous avez amassé des crédits en heures, celles-ci se convertiront, automatiquement, sur la base de 15 euros par heure de formation.

En conclusion, le compte CPF est une grande aide pour les salariés français. Grâce à ce compte, chaque personne active peut explorer de nouveaux horizons, dès qu’elle souhaite ou dès que la situation lui oblige.

35
refaire sa maison

 

Quand on est propriétaire d’une maison, il est parfois nécessaire de faire des travaux de rénovation. Que ce soit pour améliorer le confort et l’esthétique, ou pour rendre les lieux plus pratiques, refaire sa maison demande une certaine organisation. Berner vous conseille sur les 3 étapes à suivre pour refaire sa maison.

 

Anticiper les travaux de rénovation

Avant de se lancer dans les travaux, il est important de préparer la rénovation d’une maison. En effet, selon l’ampleur du projet, il est parfois obligatoire de réaliser quelques démarches auprès de la mairie, notamment en cas d’agrandissement. Il est alors impératif de faire une déclaration préalable de travaux, ou de demander un permis de construire.

Dans le cadre d’un logement en copropriété, il est également indispensable de prendre connaissance des règles du syndic, et de prévenir l’entourage des futures nuisances.

 

Refaire sa maison : le gros œuvre

Première étape, et pas des moindres, d’une rénovation de maison, le gros œuvre comprend les travaux de grande envergure. Selon le projet, le gros œuvre peut alors concerner différents travaux.

  • Les travaux de démolition: il est parfois nécessaire de tout casser pour refaire dans son intégralité ;
  • Les travaux de construction: que ce soit la mise en place des fondations ou l’élévation des murs en brique ou en parpaing ;
  • L’installation de la charpente et du toit

Un projet de rénovation de maison peut comprendre un seul de ces travaux, comme il peut tous les inclure. Il est important alors d’établir un périmètre de sécurité et de faire appel à un professionnel qui saura anticiper ces travaux avec expertise, et ainsi limiter les risques d’accident ou de mauvaises surprises.

 

Rénover une maison : le second œuvre

Une fois que le plus gros des travaux est fait, avec le gros œuvre, le professionnel peut passer au second œuvre. Cela fait référence à toutes les interventions pour effectuer l’installation de l’électricité, de la plomberie, des revêtements de sol (carrelage, parquet, moquette…). Le second œuvre correspond finalement à tous les travaux qui n’ont pas d’influence sur la stabilité et la solidité de la maison, mais qui sont indispensables au confort et à l’ergonomie des lieux.

Il est là encore conseillé de faire appel à un artisan spécialisé, qui saura réaliser les travaux en conformité avec les réglementations en vigueur. Il pourra aussi vous assurer une installation électrique sécurisée. Vous pouvez également vous adresser à une quincaillerie pro pour vous fournir en outillage et consommables, et ainsi vous assurez de matériel de qualité et aux normes.

 

Travaux de rénovation de maison : les finitions

L’ultime étape d’une rénovation de maison consiste à réaliser les travaux de finition. Moins complexes à faire, les finitions sont bien souvent prises en main par les propriétaires, qui aiment mettre la main à la pâte et apporter la touche personnelle finale à leur habitation.

Les finitions comprennent alors toutes les petites installations optionnelles qui ont pour but d’améliorer le design et le confort de la maison : peinture, luminaires, revêtements muraux… On inclue aussi dans les finitions l’aménagement des sanitaires, de la salle de bains, ou encore de la cuisine.

Vous pouvez aussi confier ces petits travaux à une entreprise spécialisée en agencement et aménagement, et ainsi profiter de leurs conseils en décoration. C’est particulièrement intéressant si vous souhaitez avoir des idées de décoration, un résultat rapide, et que vous n’êtes pas très doué en bricolage.

 

Vous connaissez maintenant les 3 étapes essentielles pour refaire votre maison. Vous n’avez plus qu’à vous équiper en outils et matériel de qualité, en vous rendant chez Berner, votre expert en outillage professionnel.

34
Photo ordinateur sur bureau

Le travail en open space ne convient pas à tout le monde, ni à tous les métiers. Pour conserver cet espace de travail convivial, tout en proposant un lieu de confidentialité et de calme aux collaborateurs, la cloison amovible est aujourd’hui très utilisée. Découvrez ce qu’est une cloison amovible en open space.

 

Cloison amovible : qu’est-ce que c’est ?

La cloison amovible est une solution d’aménagement flexible, qui permet d’adapter la configuration des espaces de travail selon les besoins et les envies. Particulièrement utiles en open space, les cloisons amovibles sont constituées de panneaux de différents matériaux, que l’on insère dans une ossature en aluminium fixée au sol et au plafond. Le cloisonnement est alors entièrement modulable, et s’adapte parfaitement aux agencements de local professionnel les plus variés.

Les cloisons amovibles sont démontables, et peuvent alors être supprimées, ajoutées, ou interchangées, pour créer des espaces de travail personnalisés à la fois pratiques et esthétiques. Le choix de cloison amovible est alors très large, et peut concerner le matériau (verre, bois…), les coloris, les finitions et les propriétés (isolant, occultant…).

 

Les différentes sortes de cloisons amovibles pour open space

Entièrement personnalisable et modulable, la cloison amovible est disponible en différents modèles, pour répondre parfaitement aux attentes des entreprises et de leurs collaborateurs.

La cloison modulaire vitrée toute hauteur

Parfaites pour profiter d’un espace calme et insonorisé, tout en gardant de la luminosité et une ouverture sur le reste de l’open space, les cloisons vitrées toute hauteur sont composées d’une vitre allant du sol au plafond. Cette solution permet aussi de donner un sentiment d’espace dans les open space les plus petits.

Très à la mode, la cloison vitrée toute hauteur se décline en plusieurs modèles. Chez monarch-agencement.fr, les plus appréciés sont les cloisons vitrées à couvre joint et les cloisons vitrée bord à bord.

La cloison semi-vitrée

Les cloisons semi-vitrées, qu’on appelle aussi cloisons vitrées sur allège, sont un bon compromis entre intimité et convivialité. Avec sa partie basse en cloison pleine, cette solution permet de cacher le mobilier peu esthétique posé au sol, comme l’imprimante, les poubelles, ou les installations informatiques. En revanche, la partie haute vitrée permet de garder une ouverture vers l’extérieur, et d’apporter de la lumière dans le bureau. Cette partie haute peut d’ailleurs être plus ou moins opaque, grâce à la vitrophanie, ou l’installation de stores.

La cloison pleine

Bien plus pratiques à installer qu’un mur en dur, mais tout aussi isolantes, les cloisons pleines permettent de créer un espace d’intimité et de confidentialité complètement fermé. C’est une solution parfaite pour profiter d’un environnement de travail calme et isolé.

La cloison phonique

L’open space est souvent confronté au problème du bruit. Pour s’éloigner de ces nuisances, la cloison acoustique amovible créée un espace à l’isolation acoustique performante, idéal pour un échange entre collaborateurs, une visio, un rendez-vous téléphonique, ou tout simplement pour mieux se concentrer.

 

Pourquoi choisir une cloison amovible en open space ?

Le but premier d’un open space n’est pas d’être cloisonné. Pourtant, la possibilité de créer des zones de travail est un réel atout pour la productivité et le confort au travail. Les cloisons amovibles présentent, pour cela, de véritables avantages :

  • Une grande modularité ;
  • Une installation simple et rapide, sans gros travaux ;
  • Des panneaux faciles à ôter, ajouter ou interchanger ;
  • Une confidentialité et une intimité préservées ;
  • Un cloisonnement au meilleur rapport qualité/prix ;
  • Des designs très variés ;
  • Des cloisonnements entièrement personnalisables ;
  • Des matériaux de qualité…

 

Vous aimeriez repenser l’agencement de votre open space grâce aux cloisons amovibles ? Confiez votre projet à Monarch Agencement, spécialiste en aménagement d’espaces de travail.

AU HASARD

eco-design-circulab

588
L’une des raisons pour lesquelles l’objet éco design émerge de plus en plus se trouve dans les exigences du consommateur. Aujourd’hui, les consommateurs ne...

L'EQUIPE

Avatar
1163 ARTICLES0 COMMENTAIRES