Accueil Non classé Comment savoir si l’on est un bon maître pour son chien ?

Comment savoir si l’on est un bon maître pour son chien ?

129

Qu’il ait un fort tempérament ou non, il est essentiel de mettre en place des règles bien établies dès l’arrivée de votre compagnon au sein de son nouveau foyer. Pour certains propriétaires, une pareille recommandation pourrait sembler un peu trop stricte et être aussi interprétée comme étant en totale inadéquation par rapport à la vraie nature de l’animal, mais sachez qu’il n’en est rien !

Prenons notre société en exemple. Les règles de savoir-vivre qui s’appliquent à notre propre espèce sont en effet indispensables, dans le but qu’une cohabitation harmonieuse et respectueuse puisse se développer entre chaque individu. Il n’est pas question d’une dominance, comme beaucoup pourraient l’imaginer. Il s’agit ici d’offrir au chien un encadrement, de manière à éviter qu’il ne prenne n’importe quelle initiative. L’ensemble de ces règles, qui ne sont nullement destinées à la soumission du chien, permettront la mise en place d’une cohérence dans son quotidien. Des sites comme Be Happy Jodie vous conseille sur ce sujet.

Fixer des règles concernant son alimentation

Dans l’idéal, il ne faut pas lui laissez sa gamelle à disposition durant la journée. Une nourriture en libre-service va engendrer deux facteurs : premièrement, si votre chien se nourrit de petites quantités durant toute la journée, il sera continuellement en période de digestion. Deuxièmement, d’un point de vue comportemental, il n’est pas correct de permettre au chien de s’alimenter au gré de ses envies.

Lors de vos repas, il faudrait que le chien se tienne à une distance d’au moins deux mètres de la table pour ne pas prendre l’habitude de quémander. Évidemment, ne lui donnez rien à manger pendant que vous êtes à table. Aussi bien pour sa santé que pour son comportement, ce n’est pas correct.

L’espace du chien à l’intérieur

Offrez-lui un panier confortable pour éviter qu’il ne soit attiré par le confort des coussins du canapé. Placez-le à un endroit d’où il lui sera impossible de guetter les allées et venues dans la maison. Il faut éviter de l’installer à côté d’une porte, sous l’escalier ou dans votre salon. Votre chien va se blottir dans son panier afin d’être au calme, il importe donc qu’il ne soit pas dérangé de façon répétitive.

N’allez jamais voir ou caresser votre animal dans son panier. Comme nous l’avons souligné, le chien s’y retire pour rester tranquille, il ne faut donc pas l’importuner outre mesure dans son domaine. C’est notamment une règle à mettre en exergue lorsque l’on possède des enfants. En effet, ils ont tendance à vouloir flatter le chien à tout moment.

N’enjambez pas votre chien s’il est au milieu du passage, et demandez-lui toujours de se pousser. Apprenez également à votre chien à ne pas monter sur les lits ou le canapé quand il en a envie. Il faudrait éviter qu’au fil du temps, votre chien s’approprie n’importe quel espace de la maison. Vous pouvez interdire certains endroits comme, par exemple, l’accès à l’étage ou aux chambres. De cette façon, cela empêche le chien de vous suivre partout. Il sera alors plus facile pour votre compagnon de gérer vos absences et de ne pas se montrer dominant. Et oui, l’apprentissage de la solitude doit se faire même pendant votre présence à la maison.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !