Accueil Tags Posts tagged with "villes imaginaires"

villes imaginaires

Un appartement cinq pièces avec balcon à Gotham City, ça vous tente ? A moins que vous ne préfériez une jolie maison en pierre dans la banlieue de l’Atlantide, près de la mer ? Une amusante enquête de l’Union nationale des entreprises du paysage révèle le classement des villes imaginaires dans lesquelles les Français se verraient bien poser leurs valises. Et tant pis si elles côtoient parfois quelques trolls, zombies ou méchants de comic books.

Vivre dans des villes imaginaires : pourquoi pas ?

C’est un fantasme qui trouvera peut-être un jour prochain son expression dans la réalité : l’attirance des lecteurs ou des spectateurs pour ces villes imaginaires où il fait bon vivre. L’exemple canonique en serait ainsi la cité des Hobbits dans Le Seigneur des Anneaux (Hobbiton ou n’importe quelle ville de la Comté), avec ses habitats en partie souterrains, tout en rondeurs et en simplicité.

Le réel n’est d’ailleurs jamais loin : un Américain a produit un concept de maison modulaire avec toiture végétalisée qui rappelle les terriers des Hobbits. C’est toujours plus facile à réaliser que les cités dans les nuages de Star Wars, mais tout de même, c’est un sacré exploit.

Dans un autre genre, une équipe d’ingénieurs et d’architectes a lancé une campagne de crowfunding avec pour projet de financer l’édification d’une vraie Minas Tirith, la Ville Blanche du roman de Tolkien, magnifiquement ré-imaginée par les équipes de Peter Jackson pour les besoins des films. La collecte n’a pas été suffisante, malheureusement, mais ils n’ont pas dit leur dernier mot.

Notre goût pour les villes imaginaires révèle, en tout cas, notre aspiration à vivre dans des cités résolument nouvelles et originales, qui parviennent à s’extraire d’un ordinaire urbain lassant, et en manque profond d’innovation.

Dans quelles villes imaginaires fait-il bon vivre 2

Hautjardin (vue d’artiste)

L’enquête de l’UNEP

En ce sens, l’enquête menée par l’Union nationale des entreprises du paysage (UNEP) n’a rien d’une aimable plaisanterie. Réalisée par l’Ifop, elle fait partie d’une étude plus vaste baptisée « Ville en vert, ville en vie : un nouveau modèle de société » (consultable sur cette page) qui interrogeait les Français sur ce qu’ils attendent des cités de demain.

Au-delà de l’aspect amusant de la chose – proposer aux votants de choisir parmi 5 villes imaginaires celle dans laquelle ils aimeraient vivre –, le sondage révèle quelque chose d’intéressant sur le goût des Français en matière d’urbanisme : ils privilégient l’alliance de l’architecture et des espaces verts. Plus qu’une smart city, ils ont de l’appétence pour une green city.

Les villes imaginaires préférées des Français

Voici le classement des villes imaginaires dans lesquelles les Français se voient bien vivre :

  • 1. Fondcombe, avec 37 % des suffrages. Cité verdoyante nichée à l’ombre d’une montagne, toute en verticalité, cette ville-forêt est la retraite de la communauté des Elfes dans Le Seigneur des Anneaux. Dans la version mise en images par Jackson pour le cinéma, on voit un merveilleux ensemble architectural qui fusionne avec l’expression végétale.
  • 2. Hautjardin, avec 29 %. Imaginée par George R.R. Martin pour sa saga littéraire Le Trône de fer, entraperçue dans la série télévisée Game of Thrones, la capitale de la maison Tyrell déploie pas moins de 1 000 jardins soigneusement entretenus.
  • 3. L’Atlantide, avec 26 %. La Cité légendaire évoquée par Platon dans le Timée a nourri de nombreux fantasmes, tant littéraires que cinématographiques. C’est son osmose avec la mer qui la rend si attrayante pour les Français interrogés, ainsi que son aspect « vieilles pierres », très tendance.

Dans quelles villes imaginaires fait-il bon vivre 3

L’Atlantide (vue d’artiste)

Les villes qui arrivent en queue de classement

Loin derrière arrivent Gotham City (6 %) et Tatooine (2 %). La mégalopole de Bruce Wayne/Batman, avec ses gratte-ciels et ses perspectives économiques, n’attire plus les foules. Peut-être à cause de la présence angoissante de quelques monstres de foire ? Personne n’a certes envie de croiser la route du Joker ou de l’Epouvantail (pour Catwoman, ça se discute).

Quant à Tatooine et sa cité à l’architecture troglodyte tirée de Star Wars (Tatooine étant le nom de la planète, on estimera qu’il s’agit plutôt de sa ville principale, Mos Eisley), elle ne donne pas envie d’investir dans l’immobilier. Sans doute à cause des déserts qui l’entourent et de sa fréquentation galactique peu recommandable ? L’épisode VII et sa planète Jakku, à l’urbanisme proche, n’ont pas changé la donne.

Dans quelles villes imaginaires fait-il bon vivre 4

Gotham City (vue d’artiste)

Quand les Français plébiscitent la communion avec le végétal

Même s’il manquait à ces propositions quelques villes imaginaires majeures – quid de la Metropolis de Superman, de la Springfield des Simpson et pourquoi pas de la Hill Valley de Retour vers le futur ? –, il reste que le constat est clair. Les Français ne veulent plus des cités gratte-ciels tout en verre et en métal.

Le point commun des trois cités plébiscitées est, en effet, de redonner toute sa place à la nature, voire d’ouvrir des espaces pour une vraie communion entre le végétal et l’habitation. Dans ces cités mythiques, architecture et nature sont intimement entremêlées. Et le mode de vie de leurs habitants est à l’unisson : sérénité et bien-être ont partie liée avec l’expression du végétal.

Alors, est-ce le signe que nous vivrons demain dans des villes-forêts ou des cités-jungles ? Vous avez bien fait de passer votre enfance à grimper aux arbres : cela pourrait bien vous être utile dans votre habitat futur !

Dans quelles villes imaginaires fait-il bon vivre 5

Tatooine 

AU HASARD

vetement-famille-assorti-papa-enfant

598
Expressif et permettant de se remémorer des moments de bonheur uniques, le vêtement assorti pour la famille est très tendance depuis quelques années. Il...

L'EQUIPE

1164 ARTICLES0 COMMENTAIRES