Accueil Maison Immobilier Comment devenir serrurier ?

Comment devenir serrurier ?

271

Panne de serrure, clé perdue, volée ou cassée, porte bloquée, installation de nouveau système de sécurité… le serrurier intervient dans plusieurs domaines. Spécialiste des serrures, ce professionnel est sollicité partout, en entreprise et chez les particuliers. De fait, les offres d’emploi sont nombreuses. Résultat, il a peu de temps de s’ennuyer ! Vous voulez exercer en tant que professionnel des serrures ? Voici le parcours à suivre.

En quoi consiste le métier ?

Un spécialiste contacté sur https://www.serrurier-lyon-vitrier.fr/par exemple a plusieurs missions. Il s’occupe de :

  • la réparation et du dépannage de tout type de porte ;
  • l’installation de nouvelles portes pour remplacer les anciennes défectueuses ;
  • la pose de serrure à points par le serrurier : 3, 4, 5, etc.
  • la mise en place de toute sorte de serrures de sécurité : A2P*, A2P** et A2P*** ;
  • la modification de barillet ou de cylindre avec 2, 3, 4, voire 5 et plus de jeux.

La serrurerie exige de la précision et de la minutie. Par ailleurs, pour exercer le métier, le professionnel doit faire une constante mise à jour de ses compétences. En effet, dans le domaine, les systèmes de sécurité se modernisent chaque jour. Le spécialiste doit donc s’informer pour mieux servir ses clients. Aussi, il doit avoir des aptitudes relationnelles pour attirer ces derniers.

Pour ce qui est de son cadre d’emploi, le serrurier peut créer son propre atelier ou travailler pour une entreprise. Quoi qu’il en soit, il doit avoir un certain niveau et une formation.

Niveau et formation

On ne devient pas un spécialiste des serrures du jour au lendemain ! Il faut beaucoup de temps et de la patience. Tout commence par l’obtention d’un CAP serrurier – métallier. Le futur professionnel peut aussi opter pour un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnées. Il peut s’en tenir à cette formation et être sollicité. Mais il peut décider d’évoluer – et c’est l’idéal – surtout s’il souhaite avoir de grandes responsabilités. Dans ce cas, le serrurier doit obtenir :

  • un BP serrurerie – métallerie ;
  • un bac professionnel en option réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques ;
  • un bac professionnel en bâtiment ;
  • un BTS constructions métalliques

Par ailleurs, le professionnel peut poursuivre sa formation en se spécialisant dans d’autres domaines : ferronnerie, utilisation de l’aluminium et les autres branches de la serrurerie.

Devenir professionnel à son propre compte

S’installer comme spécialiste des serrures nécessite des formalités. D’abord, il faut disposer d’un diplôme de serrurerie. Ensuite, effectuer un stage de préparation à l’installation (SPI) portant sur un métier artisanal. Le serrurier l’effectue auprès de la Chambre des Métiers de sa zone. Fort de ses qualifications, il peut enfin créer son entreprise. voici les étapes principales :

  • immatriculer la société ;
  • rédiger les statuts ;
  • enregistrer les statuts au service des impôts ;
  • faire paraître une annonce de création dans un JAL.

Hormis toutes ces formalités, qu’il soit à son compte ou en entreprise, le professionnel doit remplir certaines obligations.

Les obligations du serrurier

Conformément aux dispositions légales, le spécialiste doit afficher ses tarifs, surtout s’il a un site Internet. En outre, il doit :

  • souscrire à une assurance pour serrurier ;
  • se conformer aux règles pour le désamiantage et l’administration des déchets ;
  • rédiger une note avant le paiement des factures des clients : il y détaille les travaux effectués et les pièces changées.

L’évolution de carrière du serrurier

Compte tenu des différentes branches qu’embrasse la serrurerie, le professionnel a une large gamme de possibilités. Il peut évoluer pour être un serrurier – métallier afin de travailler sur des chantiers, par exemple en tant que chef d’équipe. Il peut également être un spécialiste dans la réparation des serrures ou le dépannage de clé auprès des particuliers.

Le salaire

Le salaire d’un spécialiste dépend de son ancienneté, de son expertise, de son statut et du type de métier. S’il est un professionnel dépanneur et qu’il est salarié, il peut percevoir 1.400 €/mois. Mais lorsqu’il est à son compte, il peut gagner jusqu’à 2.800 €/mois. Bien entendu, lorsqu’il exerce dans son entreprise, son salaire dépend de son chiffre d’affaires.

En conclusion, pour devenir un spécialiste des serrures, il faut avoir certains diplômes. Mais ils ne suffisent pas pour créer son entreprise. En effet, c’est un métier réglementé.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !