Accueil Loisirs Voyages/Tourisme La Corse, éternelle victime de son succès touristique ?

La Corse, éternelle victime de son succès touristique ?

65

Chaque année, la Corse rencontre un franc succès auprès des touristes désireux de découvrir l’île de beauté. Seulement, le tourisme de masse occasionne un ras-le-bol chez les locaux qui ont parfois du mal à supporter les incivilités de certains touristes ainsi qu’une véritable problématique environnementale, conséquence directe de cette surpopulation estivale. Évidemment, il appartient à la ville de mettre en place des aménagements plus écoresponsables pour recevoir ses visiteurs, mais c’est aussi de la responsabilité des touristes de faire un effort lors de leur venue. Voici donc quelques conseils pour éviter cette dégradation de la Corse tout en profitant pleinement de ses vacances.

Tourisme en Corse, opter pour le slow tourisme

Pour éviter que le tourisme en Corse ne cause encore plus de problèmes qu’il n’en occasionne déjà, opter pour le slow tourisme peut-être un moyen responsable et écologique de faire du tourisme en Corse. On pourra ainsi opter pour un hébergement écologique comme l’hôtel Casa Murina, premier hôtel écoresponsable corse qui propose des aménagements réduisant au maximum l’impact écologique du tourisme en Corse.

Qui plus est, on pourra également veiller à opter pour des déplacements et des activités plus écoresponsables. Par exemple, un tour d’hélicoptère au-dessus de l’île aussi séduisant soit-il ne sera pas tellement dans l’esprit du slow tourisme. Ainsi, on préférera opter pour les transports en commun ou encore le vélo et opter pour des activités non polluantes comme la découverte des lieux à travers des balades en randonnée. Bien évidemment, on prendra soin de ne jeter aucun déchet dans la nature, mais il faudra également prendre soin de ne pas sortir des sentiers balisés pour ne pas abîmer la flore ou encore ne pas effrayer les animaux.

Côté restauration, opter pour des aliments produits localement sera bien évidemment beaucoup plus intéressant écologiquement et gustativement parlant. La Corse comme bien d’autres endroits du monde propose une gastronomie attrayante et s’immerger dans la culture d’un lieu passe aussi par la découverte de l’alimentation (plus d’informations sur le blog Autour du Blog). Consommer local sera donc un excellent moyen de se faire plaisir tout en découvrant de nouvelles saveurs et en réduisant son impact écologique durant les vacances.

Le slow tourisme consiste donc à avoir du respect sur le lieu que l’on visite et de la même façon que l’on a mis en place de nouveaux réflexes plus écoresponsables chez soi, on fera de même lorsque l’on fera du tourisme en Corse ou ailleurs.

Espèces menacées et ras-le-bol des habitants

La saison estivale fait bien souvent le bonheur des commerçants, mais le tourisme en Corse a aussi sa part de conséquences négatives. L’environnement de l’île de beauté souffre véritablement de cette invasion de touristes chaque année si bien que des espèces protégées comme le balbuzard sont en train de disparaître de l’île (un article sur le sujet ici).

Qui plus est, faire du tourisme en Corse est aussi une occasion de faire la fête pour de nombreux touristes et comme dans de nombreux lieux touristiques cela a des conséquences très désagréables pour les personnes vivants sur place. Le slow tourisme, c’est aussi respecter la culture, les coutumes et les populations locales, ce n’est donc pas parce que l’on est en vacances que l’on peut s’autoriser n’importe quoi et les Français sont très mauvais élèves en la matière.

Ainsi, si l’on décide de partir en Corse, il sera essentiel de respecter la faune, la flore, mais aussi les personnes qui vivent sur place afin que la saison soit agréable pour tous !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !