Accueil Mode Le style androgyne : jouer avec les genres pour être sexy

Le style androgyne : jouer avec les genres pour être sexy

6539

Angelina Joly en est une des plus grandes icones du style androgyne, elle arbore régulièrement des smokings ou des tailleurs foncés et explose la jauge de température du thermomètre de la sexy attitude. Mais pourquoi ce look masculin-féminin séduit-il autant les hommes que les femmes ?

Le style androgyne : le masculin au féminin ou l’inverse

Le style androgyne repose sur un jeu de brouillages des pistes et des codes et fait lieu d’acte d’expression et de revendication d’égalité des sexes. Les lesbiennes des années folles ont largement participé à l’essor de ce look en faisant tomber la jupe pour jouer aux hommes tout en restant féminines et très à cheval sur la séduction.

De nos jours, le style androgyne repose sur l’utilisation de la mode masculine et son réemploi pour compléter une garde robe féminine et mettre au point un style mixte tout en étant féminin. Ainsi, cette mode dépasse les stéréotypes des couleurs aux formes en passant par les différents types de vêtements pour être le reflet de goûts personnels et d’une identité propre.

Comment adopter le style androgyne au quotidien ?

D’abord considéré comme un courant marginal, le look androgyne s’est aujourd’hui imposé comme une véritable tendance de mode pour la gent féminine. Qui a dit que porter des vêtements plus amples ou des coupes homme vous transformerait en garçon manqué ?

Les vêtements indispensables pour un style masculin-féminin :

  • Un tailleur pantalon
  • Un pantalon à pinces
  • Une longue chemise blanche
  • Un tee-shirt basique
  • Une paire d’escarpins
  • Un sweat
  • Un pull tricoté large
  • Une veste XXL
  • Un veston
  • Derbies vernies plates

La règle d’or : féminiser tout ce qui est issu du dressing des hommes pour se l’approprier. Afin de contrebalancer le recours à des coupes masculines, il faut apporter des touches de féminité sans jamais se négliger.

Quels sont les bons réflexes à adopter pour se distinguer et se faire plaisir ?

  • Les matières nobles (vernis, cuir, sequins, etc.)
  • Les accessoires comme les pochettes, les ceintures, les casquettes
  • Les bijoux (notamment les sautoirs)
  • Les cheveux lâchés et soignés
  • Etre impeccable : vernis bien fait ou ongles limés, vêtements repassés
  • Le maquillage nude

Le décolleté est toujours d’actualité pour s’approprier entièrement les tenues d’homme sur un corps de femme mais il s’emploie avec parcimonie et sans jamais tomber dans le vulgaire.

Qu’est-ce qui se cache derrière l’engouement pour le style androgyne ?

A l’heure actuelle, bon nombre de femmes expriment un ras-le-bol à propos du harcèlement de rue, fatiguée de savoir que des hommes de bas étages les dévisagent et les suivent du regard jusqu’à leur disparition.

Adopter un look androgyne féminin, c’est fournir une réflexion sur ce qu’est la féminité et faire acte de contestation par rapport aux images qu’utilise la société, notamment dans la publicité. Véritable lieu de clichés et de perdition, l’image de la femme est malmenée et instrumentalisée pour vendre du papier toilette tout autant que du parfum. Pourtant pour être féminine et désirable, il n’est pas obligatoire de montrer, c’est le pouvoir de suggestion qui séduit celles qui adoptent ce look.

Par le style androgyne, on peut voir une volonté de décloisonner les styles tout autant que de déconstruire les idées reçues selon lesquelles une femme désirable doit porter une jupe ou une robe et avoir un décollette plongeant.

Ce que permet le look androgyne, c’est d’affirmer une personnalité un tantinet rebelle, de donner une image de soi plus forte et maîtrisée. Enfin, c’est aussi le moyen de faire un pied de nez au monopole du tailleur pour les hommes en disant qu’on peut être sexy et avoir du chien avec un pantalon et une veste.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !