Accueil Maison Décoration Bougies flottantes, je vous aime !

Bougies flottantes, je vous aime !

1817

Depuis la nuit des temps, rien de tel, pour éclairer la nuit, que des flammes continues et contenues. Aux vieilles chandelles d’autrefois, toutefois, se sont désormais substituées (depuis le milieu du XIXème siècle) toutes sortes de bougies aux couleurs, aux parfums, aux formes, aux usages bigarrés.

Les bougies flottantes, apparues plus récemment dans le commerce, insistent particulièrement sur le jeu de lumière que produit l’effet miroir, ajoutant, par la présence du liquide, une dimension suave et paisible qui vient définitivement éloigner l’image dangereuse, diabolique, du feu contenu dans la flamme. On est désormais loin d’un usage fonctionnel de la bougie : la bougie flottante n’est pas là pour éclairer, elle berce l’atmosphère.

Les bougies flottantes sont les dernières héritières de la veilleuse à huile produite industriellement depuis 1838. On devrait donc sans doute les appeler des « veilleuses flottantes »… même s’il existe des bougies flottantes en cire d’abeille.

Les bougies flottantes au service de la décoration

Les bougies flottantes sont belles, peuvent être odorantes et utilisées dans des situations très diverses.

On a vu des surprise party se confondre dans la contemplation des bougies flottantes nénuphars, parfumées à la framboise, disséminées à la surface d’une piscine ; mais on peut également surprendre tout simplement un ami en « plantant » dans sa bière une bougie d’anniversaire, ou, plus prosaïquement, émerveiller ses enfants et son poisson rouge en introduisant une bougie flottante dans l’aquarium.

Lors de réceptions, ces bougies sont particulièrement appréciées car, grâce à la présence du liquide, elles offrent une véritable diversité dans l’ornementation, qui permet de personnaliser à la fois la décoration et l’éclairage, mieux qu’un jeu de bougies traditionnelles.

Bougies flottantes je vous aime 2

Allier le pratique à l’élégant

Les bougies flottantes aujourd’hui, ne sont plus forcément faites d’un liquide en fusion produisant une flamme. On a parfois le souhait d’un éclairage de bougie, de reproduire son effet, sans ses inconvénients. On veut éviter les possibles brûlures, on veut une flamme qui dure, on veut pouvoir placer la bougie au contact du papier ou de la peau, et alors… Alors, on a inventé les bougies flottantes à LED, qui parviennent à respecter le ton chaleureux et apaisé de la bougie sans combustion.

Fabriquer ses propres bougies flottantes

Etant donné l’engouement pour les bougies qu’ont connu les dernières décennies, il n’est pas surprenant que des petites mains, alliées à des cerveaux en alerte, se soient penchées sur leurs secrets de fabrication.

C’est ainsi que de nombreux individus produisent aujourd’hui leur propre univers luminaire, notamment pour les occasions particulières, à travers la fabrication artisanale de bougies. Il est désormais possible de créer en peu de temps ce qu’on appelle des bougies « éternelles » et en particulier des bougies flottantes, justement, que l’on décore avec toutes sortes de matériaux résistant à l’eau.

En effet, il suffit de bien peu de choses pour créer une telle bougie : un contenant, de l’eau, de l’huile, une mèche. Ensuite, on pourra parfumer, colorer, démultiplier, jouer avec tous les effets visuels et olfactifs.

L’élément « eau », allié à l’élément « flamme » rapproche en effet du zen et de la nature. Il incite peut-être tout particulièrement à rechercher des matériaux et des solutions naturels pour parfaire son effet : c’est ainsi que l’on associera souvent à la bougie proprement dite, des pétales, des galets, des écorces de fruits. Le support même de la mèche trouvera parfois à se fondre entièrement dans l’élément naturel : dans une coupelle on trouvera un citron non plus givré mais incandescent !

Bougies flottantes je vous aime 1

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !