Accueil Non classé DHI et FUE : Quelle technique est plus adaptée pour une greffe...

DHI et FUE : Quelle technique est plus adaptée pour une greffe de cheveux ?

167

Pour réaliser une greffe de cheveux, il faut d’abord choisir une technique d’implantation parmi les nombreuses qui existent. Ceci dit, les deux méthodes auxquelles les patients ont le plus souvent recours sont la DHI et la FUE.

Chacune de ces deux méthodes présente des avantages et des inconvénients. Il est donc essentiel à toute personne amenée à en choisir une, d’avoir connaissance de ces éléments afin de faire le choix le plus avisé.

Comment se réalise chacune de ces deux techniques ? Quels avantages et inconvénients faut-il attendre d’elles ? Voilà autant de questions dont les réponses devraient aider de nombreuses personnes à choisir la technique adaptée pour leur greffe de cheveux.

Qu’est-ce que la méthode DHI ?

La DHI ou Direct Hair Implantation est une technique très utilisée pour faire une greffe de cheveux en Turquie. Réalisée à l’aide d’un stylo spécial appelé CHOI, c’est une méthode qui a déjà fait ses preuves.

Comment s’exécute la DHI ?

Le principe d’exécution de la méthode DHI est assez simple. Pour réaliser cette opération, des cheveux sont prélevés de la zone donneuse du patient. Cette zone donneuse se situe à l’arrière de la tête.

Toutefois, il arrive que la zone donneuse ne contienne pas suffisamment de cheveux. Dans ces cas, les follicules capillaires nécessaires sont prélevés sur d’autres parties du corps du patient. L’utilisation de cheveux artificiels n’a donc pas lieu avec cette méthode.

Une fois ces follicules capillaires prélevés, il est alors possible de procéder à la transplantation proprement dite, grâce au stylo CHOI. La procédure prend généralement entre 4 et 7 heures, mais nécessite des vérifications post-procédurales.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la DHI ?

La DHI comporte des avantages et des inconvénients.

Les avantages

Lorsqu’on décide de choisir la technique DHI pour sa greffe de cheveux, le résultat est assez agréable. Les cheveux présentent un aspect plus naturel, mais offrent également un haut niveau de densité.

De plus, cette méthode laisse très peu de cicatrices au patient tout en permettant une récupération rapide.

Les inconvénients

À cause de sa méthode d’exécution, la DHI revient plutôt chère et nécessite également une main-d’œuvre plus importante. Aussi, le risque d’abimer les follicules pileux est plus important avec cette technique.

Pour finir, il n’est pas possible à tous de choisir cette technique de greffe de cheveux, car elle est inadaptée à certains types de follicules capillaires.

Qu’est-ce que la méthode FUE ?

Avant de choisir la FUE comme technique pour sa greffe de cheveux, il faut garder à l’esprit qu’elle est plus complexe que les autres méthodes d’implantation.

Comment s’effectue la FUE ?

Avant d’effectuer une FUE ou Follicular Unit Extraction, on procède à un diagnostic de la zone donneuse puis on y applique une anesthésie locale.

Ensuite, à l’aide d’un extracteur automatisé, des follicules sont individuellement extraits de cette zone. Il est à noter que pendant cette extraction, les follicules seront conservés dans un environnement humide et froid entre 2 et 4 degrés C.

Afin de préserver la qualité de ces dernières, cette conservation ne devrait pas dépasser les 6 heures.

Une fois l’extraction achevée, grâce à des micro-lames, des canaux sont ouverts dans la zone receveuse et les follicules y sont implantés.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la FUE ?

Comme pour la DHI, la FUE a des avantages et des inconvénients.

Les avantages

La FUE est une méthode parfaitement adaptée à une large zone d’implantation, mais aussi pour les personnes ayant des cheveux crépus. De plus, elle est relativement peu chère.

Par ailleurs, les cicatrices qu’elle laisse sont très peu visibles vu qu’elles sont dispersées.

Les inconvénients

Choisir la technique de la FUE pour sa greffe de cheveux revient aussi à opter pour une intervention assez longue. De plus, la cicatrisation prend également beaucoup de temps.

D’un autre côté, la zone receveuse doit être impérativement rasée pour qu’une FUE puisse être opérée.

Cet article présente aussi quelques précisions utiles sur les techniques DHI et FUE.

Quelle technique faut-il choisir pour sa greffe de cheveux ?

Pour choisir une technique entre la DHI et la FUE pour sa greffe de cheveux, il suffit de comparer les caractéristiques de chacune d’elle.

La DHI requiert l’utilisation d’un implanteur spécial à savoir le stylo CHOI au cours de l’implantation. Ainsi, la direction et le niveau d’insertion des follicules sont contrôlés avec plus de précision.

C’est un facteur qui a son importance, car grâce à lui, le rendu de l’opération est entièrement naturel. Un effet qui se remarque moins lorsque c’est la technique FUE qui est utilisée.

Aussi, lors de l’exécution d’une DHI, dès que les follicules sont extraits de la zone donneuse, ils sont directement implantés dans la zone receveuse. Le travail d’ouverture des canaux est donc absent au cours d’une DHI. Grâce à cela, le patient ne saigne pas.

Par ailleurs, ce n’est qu’avec la méthode DHI que la densité maximale de cheveux peut être atteinte. Si la FUE ne permet d’implanter qu’entre 45 – 60 greffons par cm2, la DHI quant à elle autorise jusqu’à 90 greffons par cm2.

En plus de tout cela, la DHI présente l’avantage :

  • D’être l’intervention la plus rapide ;
  • D’offrir la récupération la plus rapide ;
  • D’offrir la possibilité de ne pas raser la zone donneuse ;
  • De laisser le moins de cicatrices

Toutefois, le nombre maximum de greffes (groupes de 1 à 4 follicules) possibles par session de DHI est inférieur à celui de la FUE (environ 2 000 contre 5 000). Les patients ayant besoin de plus de 2 000 greffes devront donc faire plus d’une greffe avec la technique de la DHI.

Aussi, la FUE est la technique la moins chère et présente l’avantage d’être adaptée à plus de types de cheveux.

Cliquez ici pour consulter un dossier complet sur la greffe de cheveux.

En conclusion, la technique DHI parait plus adaptée que la FUE. Toutefois, avant de choisir une technique de greffe de cheveux ou une autre, le patient devra s’assurer que c’est bien celle qui correspond le plus à son profil.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !