Accueil Santé Bien-être Les 6 aides pour tomber enceinte

Les 6 aides pour tomber enceinte

62
les 6 aides pour tomber enceinte

Il existe différentes façons de tomber enceinte. Pour certains, les choses se feront naturellement et très vite et pour d’autres cela relève parfois du parcours du combattant. Dans tous les cas, certains bons réflexes peuvent aider à y parvenir ! Découvrez donc 6 aides pour tomber enceinte ! 

Ne pas trop tarder 

Comme beaucoup de femmes le savent, la première aide pour tomber enceinte consiste à ne pas trop tarder. Si chaque femme doit pouvoir se sentir libre de faire des enfants lorsqu’elle le souhaite, d’un point de vue biologique, le plus tôt reste le mieux. Les chances de procréer sont en effet de plus en plus minces avec l’âge. Il est avant tout important d’en avoir envie et de se sentir prête, mais cette information est aussi à garder en tête. 

Faire un check-up 

Avant de se lancer, la réalisation d’un bilan préconceptionnel peut être conseillée. L’occasion de se faire prescrire potentiellement une supplémentation en acide folique, iode ou encore fer selon le besoin. Certains examens sanguins peuvent aussi être réalisés en amont d’une conception. 

Adapter son alimentation 

L’alimentation a un rôle très important à jouer dans le cadre d’une conception, mais aussi tout au long de la grossesse. Opter pour des aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments permettra de prendre soin de son organisme et de favoriser la fertilité. Si l’on a des doutes sur les aliments à privilégier, on choisira les moins transformés possibles et de préférence bio. On peut aussi se faire accompagner par un nutritionniste (plus d’informations sur l’alimentation sur le blog Astuce Santé). 

Opter pour une hygiène de vie saine 

Plus que l’alimentation, c’est son hygiène de vie dans son ensemble qui doit être réadaptée. On va dès le début de son projet bébé limiter sa consommation de tabac et d’alcool. On peut aussi décider de supprimer les produits ménagers et d’hygiène contenant des perturbateurs endocriniens (plus d’informations sur le sujet ici). En ce qui concerne la pratique d’une activité sportive, on demandera son avis à sa sage-femme ou sa gynécologue. 

Connaitre son cycle 

Pour réussir à tomber enceinte, encore faut-il connaitre le moment le plus adéquat. On prendra donc le temps d’apprendre à connaitre son cycle. La symptothermie est un très bon moyen d’y parvenir. Elle s’appuie sur l’observation de symptômes physiques pour identifier ses périodes d’ovulation. On peut aussi opter pour des tests d’ovulation qui aideront à connaitre ses périodes de fertilité. 

Lâcher-prise 

Enfin, il s’agit d’un conseil qui n’est pas toujours facile à suivre, mais qui a déjà porté ses fruits : le lâcher-prise. Malgré l’attente et les échecs potentiels, tenter de penser à autre chose tout en essayant de concevoir sera le meilleur moyen d’éviter de générer du stress qui peut affecter la fertilité. Si l’on a du mal à y parvenir, on peut opter pour différentes méthodes de gestion du stress comme le yoga, la sophrologie, la méditation, etc. 

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !