Accueil Société Associations Les associations attaquent le gaspillage alimentaire en France

Les associations attaquent le gaspillage alimentaire en France

1870

Le gaspillage alimentaire en France est un dossier brûlant : entre les associations qui crient au scandale et une industrie alimentaire qui se décharge de ses responsabilités, comment parvenir à un terrain d’entente ? Voyons les tenants et les aboutissants de ce phénomène qui prend de l’ampleur au sein de la société.

Le gaspillage alimentaire en France : les chiffres

Chaque année, plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits dont :

  • 6,5 par les foyers
  • 2,3 par la distribution
  • 1,5 par la restauration

Parmi les 6,5 millions de tonnes produits par les ménages, 1,2 millions de tonnes concernent de la nourriture encore consommable, ce qui équivaut à 20 kilos par an et par français. Ce gaspillage représente 10 % des déchets ménagers et une perte d’argent de 100 à 160 euros par an en moyenne (en savoir plus ici). Alors comment en sommes-nous arrivés là ? Les modes de vie se sont accélérés et on ne prend plus le temps de gérer la cuisine et ce qu’elle contient.

Ainsi, 55 % des Français mettent à la poubelle les produits parce qu’ils sont périmés. Idem pour les fruits et les légumes abimés qui représentent deux tiers de la nourriture jetée. Cela vient en partie d’un manque de temps mais aussi parfois d’un manque de connaissances en termes d’alimentation. Par exemple, on peut consommer les laitages pendant les 15 jours qui suivent la date de péremption au lieu de les gaspiller inutilement. Pour en savoir plus sur les gestes à adopter pour éviter le gâchis, consultez l’article suivant.

Les associations attaquent le gaspillage alimentaire en France2

Le rôle des associations

Dans un monde où la population est dangereusement en expansion, il devient vital de préserver les ressources que nous avons à notre disposition. Les associations mettent en garde contre ce danger et certaines comme la Banque Alimentaire agissent pour faire bouger les choses (plus d’informations par ici).

En effet, depuis près de 30 ans, les bénévoles de cette organisation récoltent tous les matins les aliments mis à la poubelle par quelques 1870 magasins. Auprès de l’industrie-agroalimentaire mais aussi des agriculteurs et des grandes et moyennes surfaces (GMS), ils sauvent près 63 000 tonnes de denrées alimentaires par an.

Ces produits sont ensuite triés, enregistrés et redistribués aux plus démunis dans les 5 300 associations partenaires. De même, l’association Partage ton frigo met en relation des personnes pour qu’elles échangent leur surplus alimentaire au lieu de laisser périmer. Les opérations se multiplient comme l’initiative Zéro Gâchis qui permet aux magasins de vendre moins cher des produits dont la date de péremption est proche. Mais il faudra intensifier les efforts pour obtenir un résultat durable.

Les associations attaquent le gaspillage alimentaire en France3

La loi sur le gaspillage alimentaire

Le 21 mai 2015 a été adoptée une loi interdisant à la grande distribution de jeter de la nourriture. En effet, les produits invendus et encore consommables ne pourront plus finir à la poubelle et surtout pas être détruit à l’aide d’eau de Javel comme le faisaient certaines enseignes. Elles sont désormais contraintes de donner ces produits à une association caritative. Autres alternatives : les denrées alimentaires peuvent être utilisées pour l’alimentation animale, la méthanisation et le compost agricole.

Cependant, certaines associations s’inquiètent à l’idée de devenir la « poubelle » des grandes surfaces et revendiquent leur droit de pouvoir choisir la quantité et la qualité des produits dont elles ont besoin. Cet article de Libération vous en dira un peu plus sur ce point de vue.

Pour d’autres, c’est un tort de viser l’industrie alimentaire qui représente déjà 35 % des dons alimentaires.

Pour tous, il est primordial de faire évoluer les habitudes des Français qui sont la plus grande source de gaspillage à l’heure actuelle.

Et pour finir, regardez ce reportage qui montre l’importance de ce problème en France :

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !