Accueil Loisirs Jeux Les jeux éducatifs ou comment apprendre en s’amusant

Les jeux éducatifs ou comment apprendre en s’amusant

1201

« L’occupation préférée, la plus intensive de l’enfant est le jeu. Il serait alors injuste de dire qu’il ne prend pas ce monde au sérieux. » Sigmund Freud

Les Jeux éducatifs sont désormais très répandus sur le marché, qu’il s’agisse d’objets physiques ou de jeux en ligne, puisque les enfants sont eux aussi de grands usagers des ordinateurs.

 Un jeu pour chaque âge

Les jeux éducatifs sont généralement classés selon l’âge des intéressés et selon les grands domaines d’apprentissage qu’ils explorent (sciences et techniques, lecture et écriture, chiffres et mathématiques, connaissance du monde, etc.).

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, on parle aussi de jeux éducatifs pour adultes, mais il s’agit alors essentiellement de jeux de culture générale (comme le Scrabble, le Taboo, le Quizz…) ou de jeux de mémoire. Ces derniers ne cessant d’ailleurs de se multiplier en lien avec l’insistance des autorités sanitaires concernant la prévention et le traitement des maladies dégénératives du cerveau.

Le principe commun des jeux éducatifs : apprendre en s’amusant ou la pédagogie par le jeu ?

Les jeux educatifs ou comment apprendre en s’amusant

 Aux origines, l’invention d’une pédagogie

Difficile d’évoquer les jeux éducatifs sans rappeler le nom de Maria Montessori qui en a institutionnalisé, sinon inventé le principe dans le premier tiers du XXème siècle.

Maria Montessori était convaincue qu’aucun enfant ne pouvait réellement être « éduqué » par un adulte, comme on remplirait une coquille vide. Il lui fallait avant tout découvrir puis cultiver ses propres désir d’apprendre et rythme biologique d’apprentissage.

« L’esprit absorbant » de l’enfant, décrit par M. Montessori, apprend par capillarité, et c’est de l’expérience pratique que naîtra sa reconnaissance puis sa maîtrise des concepts. Ainsi, un enfant peut apprendre à lire, à écrire et à compter comme il apprend à marcher et à parler, sans que lui soit délivré pour cela un enseignement.

Le maître a pour rôle d’organiser l’environnement de l’enfant et de mettre à sa portée des outils, éventuellement de lui en expliquer le fonctionnement, qui vont lui permettre de cheminer.

Le jeu, dans cette architecture, dont sont issus nombre des « jeux éducatifs » que l’on apprécie aujourd’hui, remplit une fonction parfaite. L’enfant joue, manipule, expérimente, s’amuse, découvre, répète, acquiert des compétences et des savoirs, sans jamais les poursuivre. Personne n’enseigne à jouer. Tout au plus l’adulte explique-t-il les règles du jeu, mais la suite du déroulé de la partie revient entièrement au joueur. ll se construit et se métamorphose imperceptiblement dans le temps du jeu.

Les jeux educatifs ou comment apprendre en s’amusant

La peur du jeu

Malheureusement, force est de reconnaître que beaucoup d’enseignants, pris dans l’exiguïté des programmes, ou même de parents obsédés par la prétendue « réussite » de leurs enfants, tendent à ne pas rendre au « jeu » et aux pratiques ludiques, le sérieux que leur conférait Sigmund Freud. Comme si la pédagogie par le jeu s’arrêtait en réalité aux portes de l’école maternelle, où il est désormais officiellement admis.

Alors évidemment, il ne suffit pas non plus de jouer pour apprendre et tous les jeux ne conviennent pas aux vocations de l’école. Le jeu, pour être pédagogique, doit avant tout arriver au bon moment dans le développement de l’enfant, respecter son fameux rythme d’apprentissage et de désir, ce qui n’est pas toujours commode dans une classe où se côtoient trente réalités intimes. Et il ne doit pas non plus être imposé comme un devoir de vacances.

Toutefois, les nombreux pédagogues qui se sont penchés sur la question ont révélé l’importance de ne pas mettre de côté cette sphère ludique du savoir dès lors que l’on referme la porte de la petite enfance.

Le foisonnement des jeux éducatifs aujourd’hui, et en particulier sur la toile, permet de remettre en lumière ces questions, au moins pour les parents qui sont confrontés à devoir légiférer à la maison sur les activités et les sites autorisés à leur progéniture.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !