Accueil Santé Bien-être Le massage thaïlandais, remède aux maux du XXIème siècle

Le massage thaïlandais, remède aux maux du XXIème siècle

1598

Le massage thaïlandais est né il y a deux millénaires dans le Nord de l’Inde, des mains d’un médecin de la cour royale. Le massage thaïlandais était donc une pratique élitiste, puisque seuls les membres royaux avaient l’honneur d’en bénéficier. Puis, cette pratique s’est étendue à la Thaïlande, du fait des échanges commerciaux entre les deux pays, et a pris le nom de massage thaïlandais. Cette pratique s’est développée dans les temples et au sein des familles. Le massage thaïlandais, s’il s’est démocratisé, a conservé certains traits de la noblesse tels que la systématisation des marques de respect au professeur par le praticien avant chaque début de massage.

Résoudre l’énigme du corps et de l’esprit

Le massage ancestral thaïlandais, ou Nuad Bo Lann, et la culture bouddhiste plus largement, ont suscité le désintérêt des occidentaux pendant des siècles, hormis un léger penchant de ces occidentaux pour l’exotisme au 19ème siècle, c’est-à-dire tout ce qui leur était étranger. L’Europe, dont les liens avec l’Asie sont relativement récents, manifeste aujourd’hui une grande curiosité et un enthousiasme vis-à-vis de la culture bouddhiste et en particulier thaïlandaise.

En effet, la mondialisation, qui induit la mise en relation et les interdépendances entre les continents, permet aux occidentaux de devenir adeptes de la culture bouddhiste. Les salons de massages thaï fleurissent ici et là en Europe comme aux Etats-Unis. Mais d’où vient ce succès constaté depuis une décennie pour le massage thaïlandais ? Est-ce un intérêt éphémère pour ce qu’on appelle de manière réductrice « l’exotisme » ? Est-ce une simple continuité de l’entreprise de nos ancêtres qui se sont intéressés tantôt à l’Amérique du Sud ou à l’Afrique mais jamais à l’Asie ? Ou est-ce au contraire un réel intérêt pour les vertus du massage thaïlandais et un apprentissage de la culture bouddhiste ?

Le massage thaïlandais, qui doit être pratiqué assez régulièrement, permettrait de soigner le stress, l’angoisse, les maux de dos et de tête, c’est-à-dire les nouveaux maux de l’homo sapiens du XXIème siècle.

En effet, les occidentaux, qui influencent d’autres régions du monde avec lesquelles il sont en relation, mènent leur vie à un rythme effréné, l’impératif de productivité, de disponibilité et d’être sans cesse « connecté » générant du stress.

Or, la visée du massage thaïlandais est d’agir sur le corps pour détendre l’esprit. Grâce à une technique ancestrale, il permet de libérer les tensions du corps et de vous sentir mieux dans votre esprit. Les composantes de l’univers du message thaïlandais sont elles aussi propices à la détente de tous les muscles du corps.

En effet, chaque sens est mobilisé pour la détente : les huiles essentielles que le masseur vous applique sur le corps ont des vertus thérapeutiques mais elles ont aussi une odeur très agréable pour que vous vous sentiez détendus. La musique relaxante est également de la partie, pour que vous soyez disposé à « entendre » le massage salvateur.

Les techniques du massage thaïlandais

Les techniques du massage thaïlandais, que l’on qualifierait d’originale de manière européocentriste, sont précises et fonctionnalistes, c’est-à-dire que le masseur, qui est souvent une masseuse, prodigue ses massages par étapes. La masseuse ne prêche pas le bien, mais prodigue le bien des pieds à la tête.

Elle commence par vos pieds, pour finir par détendre votre nuque puis votre tête. Tout le système du massage thaïlandais est fondé sur des lignes d’énergie sur lesquelles la masseuse se concentre pour libérer vos émotions négatives. Il en existe 72000 mais les masseuses ne se concentrent en réalité que sur cinq de ces 72000 lignes.

Quels sont les outils de la masseuse ?

  • Ses pouces
  • Ses coudes
  • Ses pieds
  • Ses genoux

Il y a de nombreuses variations dans la pression exercée par les pouces, en fonction de la couche de votre corps que la masseuse désire atteindre. La pression se fait sur trois niveaux différents :

  • L’épiderme
  • Les vaisseaux sanguins
  • Les muscles et les ligaments

Ce massage a enfin la particularité d’être très intense et très rythmé. A l’issue de cette médecine douce, vous ressortez avec un corps presque neuf, et l’esprit sain. A quelques détails près… incident voyageur sur la ligne 4 du métro, trois appels manqués de votre fils malade, un mail de votre chef et déjà le stress refait surface…Vivement votre prochain massage thaïlandais.

Pour nous autres, enfants du XXIème siècle, le succès du massage thaïlandais ne vient sans doute pas d’un goût de l’exotisme que brandissaient nos ancêtres oisifs contre le Mal du siècle !

Source : http://www.unizen.fr/techniques/massage-thailandais

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !