Paris sportifs : 5 trucs à savoir avant de se lancer

0
3426

Depuis 2010, la loi française autorise les paris en ligne, et les Français semblent avoir pleinement embrassé les possibilité financières de ces jeux de hasard. Mais au-delà du poker, du casino et des courses hippiques, ce sont bien les paris sportifs qui tiennent le haut du pavé, avec des mises enregistrées de plus en plus importantes. Vous êtes tenté de vous lancer mais ne savez pas par où commencer ? Voici 5 trucs à connaître au préalable.

Le principe des cotes

Impossible de se lancer dans les paris sportifs si vous n’avez pas le commencement du début d’une idée de ce que sont les cotes. Non, il ne s’agit pas de grimper (une côte) ou de se fracturer quoi que ce soit (les côtes, par exemple). C’est le système de pari que tout joueur doit connaître, pour ne pas dire maîtriser, en première instance.

La cote d’un événement représente la probabilité que cet événement se produise.

  • Plus la cote est faible, plus l’événement a de chances de se réaliser. Les gains éventuels seront, par conséquent, assez faibles.
  • Plus la cote est élevée, moins l’événement a de chances de se réaliser. Les gains peuvent alors devenir très importants.

Mettons qu’un match de football oppose une équipe A à une équipe B. L’équipe A étant plus forte et mieux classée que l’équipe B, la cote pour sa victoire est donc faible (1), celle pour sa défaite est élevée (5), et celle pour un match nul relativement haute (3,5). C’est donc en pariant sur la réussite de l’équipe B que vous pourrez espérer obtenir un gain important ; mais cela comporte plus de risques.

Pour en savoir plus, jetez un œil sur ces explications.

Paris sportifs 5 trucs à savoir avant de se lancer 2

Notre ami le bookmaker

Les cotes ne sont pas fixées au hasard : c’est un bookmaker qui s’en charge. Le terme désigne à la fois un individu (le fameux bookmaker qui prend les paris dans les films de gangsters) et une société. Les acteurs des paris sportifs en ligne, comme Netbet, s’appuient sur les cotes fixées par les bookmakers.

Or, les bookmakers ne sont plus ces types fanas de sport qui connaissaient les joueurs et les championnats sur le bout des doigts, et qui fonctionnaient à l’intuition. Il y a trop d’argent en jeu pour laisser l’humain fixer les cotes. Ce sont les machines qui, par le biais du calcul informatique, produisent une statistique générale à partir de milliers de résultats sur plusieurs années.

À charge au bookmaker de faire varier les chiffres donnés par l’ordinateur en fonction de ses propres connaissances. C’est lui, et non pas la machine, qui sait si une équipe de foot est en petite forme ou si tel joueur de tennis moins bien classé a des chances de se révéler durant un tournoi. Le bookmaker humain est donc garant du peu de magie qu’il reste dans les paris sportifs.

Paris sportifs 5 trucs à savoir avant de se lancer 3

Savoir sur quoi faire porter ses paris sportifs

Au moment de placer vos paris sportifs en ligne, vous êtes confronté à un choix :

  • Prendre des paris simples : un seul événement.
  • Prendre des paris multiples : au moins deux événements sur le même ticket.

Les gains éventuels sont plus importants sur des paris multiples, mais les risques sont proportionnellement plus grands. Pour faire court : en tant que novice, optez pour des paris simples et évitez les grosses sommes.

Un pari simple, cela signifie également éviter les complications. Contentez-vous, au début, de miser sur des événements ordinaires : une victoire, une défaite, un match nul. Les paris plus élaborés, donc plus complexes, comme le nombre de buts dans un match ou la quantité de points remportés par un joueur de tennis, sont à laisser pour plus tard.

Pour ce qui est du choix entre petites ou grosses cotes, jetez un œil à ce que les spécialistes en disent.

Mettre à profit ses connaissances

Le secret des paris sportifs réside dans la bonne connaissance que vous avez d’un sport. Pas question de vous lancer dans des défis fantasmatiques, comme de miser sur le championnat de football des Philippines ou sur une compétition de bouzkachi (le sport national afghan qui se pratique à cheval avec une carcasse décapitée de chèvre en guise de ballon).

Si c’est le football qui vous intéresse, restez-en à la Ligue 1 : vous trouverez toutes les informations possibles et imaginables sur les joueurs, les équipes, les blessures, les échos des entraînements, les rumeurs, etc. Mettez ainsi à profit vos connaissances sur le sport pour miser à bon escient.

Divers : Paris Sportifs en Ligne - 10.06.2010 -

Ne pas parier sur n’importe quoi

Les sites de paris sportifs ne vous proposent pas seulement de miser sur un événement banal ou un résultat simple. Pour se différencier de la concurrence, certains vous invitent à placer votre argent sur à peu près tout et n’importe quoi. Surtout sur n’importe quoi.

Cette page en donne des exemples certes anciens, mais particulièrement réjouissants :

  • Pouvoir miser sur la victoire à l’US Open d’un obscur joueur de tennis qui n’a jamais passé de sa carrière un premier tour de Grand Chelem… à 1000 contre 1, tout de même. S’il avait gagné, vous auriez multiplié votre mise par mille.
  • Pouvoir parier sur un ace réalisé par un joueur dans tel jeu précis de tel set : oui ou non.
  • Jouer sur le fait qu’un ballon, durant un match de football, va toucher tant de fois l’une des trois barres du but de telle équipe.

Par ailleurs, si vous sortez du cadre des paris sportifs, vous pouvez découvrir qu’il est possible de miser réellement sur n’importe quoi : sur le nom du futur PDG de Microsoft ou de Yahoo !, sur le divorce de William et Kate, sur le niveau des précipitations annuelles en Suède, sur l’élection de Bono comme Pape.

Bref, tenez-vous en à ce que vous connaissez, et veillez à faire simple. C’est ainsi que vous ferez vos premiers pas dans le monde des paris sportifs sans vous casser la figure ou rencontrer la ruine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici