Accueil Art Le peintre Pollock n’a pas fini de faire parler de lui !

Le peintre Pollock n’a pas fini de faire parler de lui !

2918

Jackson Pollock, un nom bien connu des férus de peinture : ce n’est autre que le plus grand peintre du siècle dernier. Pollock a su imposer sa technique personnelle avant-gardiste pour l’époque qui sera à la base de son travail d’artiste. Aujourd’hui encore ses œuvres ainsi que sa vie personnelle ponctuée de frasques en tous genres sont relayés dans les médias, dans les musées et même repris par d’autres arts comme le cinéma.

Jackson Pollock : l’homme derrière la toile

Né en 1912 dans le Wyoming, le peintre a grandi dans une famille d’agriculteurs d’origine irlando-écossaise. Ses parents déménagent souvent, il découvre ainsi la Californie et l’Arizona où il explore la culture indienne des Navahos qui lui servira plus tard d’inspiration pour ses œuvres. Il se tourne très tôt vers une carrière artistique, son frère aîné étant à l’Institut d’art de Los Angeles. Il s’intéressera alors à Picasso et aux peintres surréalistes comme Miro et Masson.

Les artistes européens auront une grande influence sur lui ce qui le mènera à explorer les thèmes mythologiques. Bien que très talentueux, Pollock se laisse lentement sombrer dans l’alcool, mal qui ravage toute sa famille. Il fera d’ailleurs une cure de désintoxication. Artistiquement, il explore d’abord le courant surréaliste avant de plonger dans une période abstraite avec des toiles de grandes dimensions. Ce n’est qu’en 1947 qu’il trouvera sa fameuse technique du dripping qui le rendra célèbre. Si vous voulez en apprendre davantage sur cet artiste, rendez-vous ici.

Le peintre Pollock n’a pas fini de faire parler de lui !2

La technique du peintre Pollock

Le peintre était surnommé « Jack the dripper » en raison de sa technique bien particulière. En effet, « to drip » en anglais signifie « égoutter », Jackson Pollock avait une façon de peindre en faisant tomber de gouttes de manière aléatoire sur une toile posée à même le sol. De la même manière, il était appelé « Jack the pourer » car il réalisait des coulages à partir de pot de peinture percé ou à l’aide d’un bâton ce qui lui valut la réputation de « grand balayeur de la peinture »

Certains voyaient en lui un peintre acteur parce qu’il semblait danser lorsqu’il peignait une œuvre. Afin d’enrichir ses toiles, l’artiste va mélanger les matières comme :

  • La ficelle
  • Le gravier
  • Le verre
  • Et même la cigarette

Mais ne vous méprenez pas, la peinture de Pollock n’est en rien désordonnée, chaque geste est savamment pensé, l’artiste sait où il va et surtout où il veut emmener son public. Il se sent proche des cultures des Primitifs et des Indiens, admirant les mythes et leurs créateurs. Pour en savoir plus, consultez la page suivante.

Le peintre Pollock n’a pas fini de faire parler de lui !3

Son héritage

Jackson Pollock reste le peintre le plus doué de sa génération. Mort à l’âge de 44 ans dans un accident de voiture, il laisse quelques 700 œuvres, un héritage artistique imposant pour un bourreau de travail aussi créatif que torturé. Les dernières années de sa vie seront marquées par une crise créatrice. Il aura lancé un mouvement : l’impressionnisme abstrait qui donnera un second souffle à la peinture de l’époque.

Il laisse une empreinte très forte sur son milieu ainsi que plusieurs techniques artistiques très intéressantes. Si vous voulez en savoir plus, retrouvez le site jackson-pollock.info. Et pour découvrir la vie de cet artiste autrement, voici la bande annonce du film Jackson Pollock avec Ed Harris dans le rôle principal :

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !