Accueil Economie Que signifie le terme « ZK Rollup » ?

Que signifie le terme « ZK Rollup » ?

83
zk rollup

Avec l’apparition de la blockchain et des cryptomonnaies, de nouveaux jargons se sont créés peu à peu. Bien que certains termes sont déconcertants, ils déterminent une notion révolutionnaire une fois déchiffrée. Très courant dans le domaine de la crypto, le terme « ZK Rollup » est défini comme un système servant à réunir plusieurs transactions en dehors de la chaîne. En principe, il n’est présent que sur le protocole d’échanges Ethereum. De ce fait, il est essentiel de comprendre le mécanisme et le fonctionnement de ZK et du Rollup.

ZK Rollup, qu’est-ce que c’est exactement ?

Par définition, le ZK Rollup est l’association entre le module Zero-Knownledge et les rollups. Le premier est une technologie qui a pour rôle de valider et sauvegarder les transactions sur la blockchain tandis que le second est un ensemble de données fonctionnant à travers l’arbre de Merkle. Pour être plus claire, le ZK Rollup est une structure numérique qui permet non seulement d’agréger des transactions, mais également de prouver que les soldes sont bien présentes à la fin du paiement.

À titre de précision, il subsiste 2 types d’utilisateurs qui utilisent ce système, à savoir les émetteurs et les relayeurs. Les émetteurs sont des personnes qui effectuent une ou plusieurs transactions dans la blockchain. En ce qui concerne les relayeurs, ce sont ceux qui reçoivent les données issues de la transaction. Afin qu’un individu soit un relayeur, il faut qu’il dispose d’un fond spécifique qui garantit qu’il ne va commettre aucune faute. Grâce au ZK Rollup, la stabilité sur le réseau Ethereum augmentera automatiquement.

Le principe des Rollups

Comme dans les autres blockchains, celui d’Ethereum exploite des rollups. Ces derniers sont donc des solutions de secondes couches qui œuvrent en même temps que la chaîne principale. Lorsqu’une transaction est stockée en seconde couche, un bloc de données consacré aux utilisateurs peut être publié sous le format arbre de Merkle. Afin d’empêcher des publications non conformes ou frauduleuses, plusieurs rollups sont créés. D’ailleurs, c’est grâce à ce système qu’il y a Optimistic Rollup et ZK Rollup.

Malgré la performance des rollups, il existe encore certaines failles qui doivent être corrigées. À titre d’exemple, les utilisateurs ne connaissent que peu d’applications décentralisées compatibles. D’une autre part, la sécurité est aussi limitée, ce qui les rend vulnérables de certains piratages informatiques. Dans tous les cas, les rollups sont des solutions d’optimisation de l’Etherum tant à court terme qu’à long terme.

ZK Rollup et Optmistic Rollup, deux éléments importants dans la blockchain Ethereum

En plus du ZK Rollup, il y a également l’Optimistic Rollup, un module qui est plus ou moins identique au Zero-Knowledge. En effet, les fonds sont déposés sur un smart contract, mais les transactions dites « off chain » sont compressées dans la blockchain d’Ethereum. À l’inverse de ZK Rollup, ce protocole se repose sur le « validity game » en matière de sécurisation. Quant à la publication des états, elle ne nécessite aucune preuve cryptographique. Bien entendu, l’Optimistic Rollup comporte aussi quelques inconvénients comme la difficulté de calculer les rapports à divulgation nulle.

De ce fait, ces deux solutions qui fonctionnent sur les rollups sont indispensables dans l’univers de l’Ethereum. Afin de différencier ces technologies, il faut se baser sur plusieurs points :

  • Le coût du gas par lot : environ 500 000 pour les ZK et 40 000 pour l’Optimistic rollups.
  • La valeur du gas à chaque transaction : faible pour les ZK et élevée pour l’Optimistic.
  • Le délai de retrait : rapide pour les Zéro-Knowledge et à peu près une semaine pour l’Optimistic rollups.
  • La capacité de généralisation : difficile pour les ZK et facile pour l’Optimistic rollups

 

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !