Accueil Tags Posts tagged with "complémentaire santé"

complémentaire santé

1780

Souscrire une mutuelle santé s’avère désormais indispensable pour les Français, afin d’alléger leurs frais de soin. En effet, la Sécurité Sociale ne couvre qu’une faible partie des frais de santé, laissant ainsi un reste à charge plus ou moins important. Pour faciliter l’accès aux soins et bénéficier d’une prise en charge totale, trouver une bonne mutuelle santé se révèle être la meilleure option.

Une complémentaire santé sur mesure

La première chose à faire avant de chercher une mutuelle santé, c’est de définir ses besoins réels. Cette étape est primordiale pour identifier ses véritables besoins en matière de soin, de manière à pouvoir bénéficier d’une couverture médicale adaptée. En effet, les habitudes médicales – soins dentaires, soins optiques, hospitalisation… conditionnent les garanties à souscrire, de sorte à accéder une complémentaire santé sur mesure comme chez mutuelle swiss life. L’intérêt d’une telle démarche vous permet ainsi d’adapter votre mutuelle à vos besoins ainsi qu’à vos budgets.

Cette démarche vous permettra par la suite d’étudier les différentes garanties proposées par une ou plusieurs mutuelles santé, afin justement de trouver la formule de complémentaire qui vous convient le mieux. Certains prestataires vont même jusqu’à proposer des services inclus comme :

  • L’assistance vous permettant de bénéficier d’une aide ménagère, d’une garde d’enfants ou éventuellement d’animaux, une aide ménagère entre autres.
  • La protection juridique médicale, soit une prise en charge des honoraires d’éventuels intervenants en cas de litige avec un professionnel médical et une assistance juridique personnalisée.

Assurance santé

Gros plan sur les remboursements

Une fois les besoins identifiés, en passant au crible les remboursements, vous serez en mesure de trouver la mutuelle santé qu’il vous faut. Souvent exprimés en pourcentage, 100 %, 200 %, etc., les remboursements proposés par certaines mutuelles laissent souvent de mauvaises surprises. Il faut effectivement comprendre que ce pourcentage de remboursement n’est pas relatif aux frais de soin réellement engagés. Concrètement, vous serez remboursé à X % du tarif de base, soit la base de remboursement de la Sécurité Sociale.

Pour être plus explicite, la mutuelle vous rembourse en prenant en compte le tarif de base de la Sécurité Sociale. Si une visite chez un médecin généraliste est remboursée à hauteur de 23 €, la mutuelle vous remboursera X % de ces 23 €. De ce fait, pour éviter toute ambiguïté, il est préconisé de demander à faire une simulation pour mieux comprendre le remboursement de chaque mutuelle. Par ailleurs, il s’avère également important de pouvoir bénéficier d’un délai de remboursement rapide.

Le questionnaire médical

Autre point-clé permettant de trouver une bonne mutuelle santé, le questionnaire médical ne doit pas être pris à la légère. En effet, les mutuelles soumettent un questionnaire santé aux nouveaux adhérents afin d’évaluer la « catégorie » de ce dernier. En effet, en fonction de vos réponses – fréquence d’hospitalisation, consommation de médicaments, soins complémentaires, etc. – la mutuelle peut être amenée à augmenter votre prime.

Dans la mesure où le questionnaire santé révèle que vous apparteniez à une catégorie jugée « à risque », les assureurs peuvent s’en servir pour se détourner de votre requête. En d’autres termes, cela leur permet de refuser votre souscription. L’idéal serait alors de privilégier les mutuelles ne faisant pas usages du questionnaire médical, pour bien choisir cliquez-ici.

Faire jouer la concurrence est aussi indiqué pour prendre le temps de comparer les différents tarifs et garanties, un excellent moyen de faire des économies.

Complémentaire santé pour tous

La loi du 13 juin 2013 de sécurisation de l’emploi, conformément à l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, généralisera à compter du 1er janvier 2016 la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé. En quoi consiste exactement cette complémentaire pour tous ?

Qui est concerné par la complémentaire santé pour tous ?

La réforme de la complémentaire santé pour tous concerne par définition absolument tous les salariés du secteur privé. Les salariés dépourvus d’une complémentaire santé s’en verront donc proposer une par leur entreprise mais aussi ceux qui en possèdent déjà. Pas d’obligation pour ces derniers cependant, s’ils désirent conserver leur complémentaire personnelle, ils pourront sans problème.

Bien sûr, cela concerne aussi les entreprises ne disposant pas d’une complémentaire collective obligatoire qui devront en négocier une avant le 1er janvier 2016 pour proposer un panier de soins minimum à leurs salariés. Il appartient donc à l’employeur de trouver un contrat collectif et un assureur qui proposent les garanties minimales qui seront fixées par voie réglementaire.

Qu’est-ce que ça apporte ?

Encore maintenant, la mise en place d’une complémentaire collective obligatoire relève de la libre décision des partenaires sociaux de l’entreprise, voire de tout le secteur, ou encore d’un employeur dans le cadre d’une décision unilatérale (le directeur d’un magasin franchisé peut par exemple en instituer une sans que l’entreprise en propose une obligatoire pour toutes les franchises).

Mais aux yeux du gouvernement, le fait de laisser le choix aux partenaires sociaux de mettre en place une complémentaire santé ou non n’a pas permis à assez de salariés d’être couverts. 2,5 millions de travailleurs environ ne bénéficieraient pas d’une mutuelle d’entreprise, ou prise en charge à 50%. Face à ce constat amer, il a donc été décidé de mettre en œuvre une couverture à l’ensemble des salariés, et ce avec un niveau minimal de garanties. Plus d’informations ici.

Cette couverture devra comprendre un panier de soins minimal de 125% du tarif de la Sécurité Sociale pour les prothèses dentaires et 100€ par an pour l’optique. Le financement de cette mutuelle sera pris en charge à hauteur de 50% minimum pour l’entreprise. Qui plus est, en cas de perte d’emploi, le salarié conservera sa complémentaire santé et prévoyance 12 mois à titre gratuit (contre 9 mois pour le moment). La complémentaire santé pour tous en questions ici.

Complémentaire santé pour tous

A quoi se résume précisément la couverture minimale ?

Suite à l’adoption de la loi du 13 juin 2013, le décret du 8 septembre 2014 a fixé les garanties minimales du panier de soins. Quelles sont-elles ?

  • Prise en charge de l’intégralité du ticket modérateur, c’est-à-dire la partie des dépenses de santé qui reste normalement à votre charge après le remboursement de l’assurance maladie obligatoire
  • Prise en charge du forfait journalier hospitalier sans limitation de durée
  • Remboursement des dépenses de frais dentaires à hauteur de 125% de la base de remboursement de la Sécurité sociale
  • Prise en charge d’un forfait bisannuelle pour les frais d’optique à hauteur de 100€ pour les verres simples, 150€ pour les équipements mixtes et 200€ pour les verres complexes

Un réel progrès ?

La complémentaire santé pour tous est-elle vraiment avantageuse pour les salariés. Jugez-en par vous-même.

Le prix d’une garantie moyenne gamme, pour un salarié devant aujourd’hui s’assurer à titre individuel pour sa santé, est de :

  • 55 € par mois en moyenne, s’il a entre 25 et 30 ans
  • 90 €, s’il a entre 40 et 45 ans
  • 105 euros, s’il a entre 50 et 55 ans

Avec l’ANI et une complémentaire santé collective, ce salarié, quel que soit son âge, payera désormais, pour des garanties équivalentes 32,50 € en moyenne, c’est-à-dire la moitié d’une cotisation de 65 €, l’autre moitié étant prise en charge par l’entreprise. Ce prix varie en fonction de la démographie de la branche professionnelle et des enjeux spécifiques à chaque secteur d’activité.

AU HASARD

2689
Vous-êtes vous déjà retrouvés devant quelqu’un qui vient amicalement vous saluer dans la rue, sans que vous sachiez qui est cette personne ? Cette situation...

L'EQUIPE

1163 ARTICLES0 COMMENTAIRES