Tout ce qu’il faut savoir sur le Portage Salarial

0
399
portage salarial freelance

Alors que le monde du travail évolue rapidement et que les carrières traditionnelles sont remises en question, le portage salarial apparaît comme une alternative intéressante pour ceux qui cherchent à concilier liberté et sécurité. Le portage salarial est un mélange entre la vie professionnelle du salarié et celle de l’entrepreneur. C’est un mode de travail qui permet au professionnel de bénéficier à la fois des avantages du salariat tout en exerçant son activité en freelance.

Comment fonctionne le portage salarial et quels en sont ses avantages ? Retrouvez dans ce guide toute l’information pour booster votre carrière.

Que représente le portage salarial sur le plan juridique ?

Le portage salarial est un statut juridique qui permet à un professionnel indépendant de réaliser des missions pour des clients, tout en bénéficiant des avantages qu’un salarié aurait eus sous un contrat CDI. L’entrepreneur est couvert au niveau de la sécurité sociale, mais garde sa liberté de travailler en freelance. Pour en savoir plus sur les formalités dont l’entreprise de portage salarial s’occupe, Contactez CEGELEM.

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial a l’avantage de permettre au consultant en freelance d’avoir une cotisation pour sa retraite ainsi qu’une couverture au niveau de la sécurité sociale, tout comme un salarié. En plus, le consultant en freelance est déchargé de toute la paperasse et des formalités administratives, puisque tout le poids est porté par l’entreprise de portage salarial. Il faut aussi rappeler que dans le cas du portage salarial, le consultant a accès à la formation professionnelle continue, ce qui va lui permettre d’acquérir de l’expertise dans son domaine.

Comment mettre en place un système de portage salarial ?

Il faut avant tout noter que l’entrepreneur a la liberté de choisir l’entreprise de portage salarial qui lui correspond. Il convient à ce niveau de comparer différentes entreprises et de retenir une qui soit enregistrée et qui possède les garanties nécessaires pour exercer cette activité. L’entrepreneur devra ensuite signer un contrat de prestation avec l’entreprise de portage. Ce contrat définit les termes de la mission, la rémunération, les délais et toutes les autres modalités. À partir de ce moment, le consultant va réaliser sa mission pour le client comme s’il était un travailleur indépendant classique, en veillant à la qualité de son travail.

Toutefois, quand vient le moment de la facturation, c’est à l’entreprise de portage que sera adressée la facture pour les prestations réalisées. Cette dernière se charge de récupérer les paiements auprès du client et s’enquerra de toutes les autres formalités administratives, fiscales et sociales. Cela inclut le calcul des cotisations sociales, les déclarations fiscales et les bulletins de salaire. Le consultant recevra ensuite un salaire net de l’entreprise de portage après déduction des charges sociales et des frais de gestion de l’entreprise.

Le portage salarial est donc une bonne alternative pour le consultant, car il lui permet de se focaliser uniquement sur son métier en évitant les perturbations que peuvent provoquer le volet administratif et le recouvrement après la finalisation des projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici