Accueil Société Animaux Comment bien choisir l’assurance pour un chat à travers une mutuelle ?

Comment bien choisir l’assurance pour un chat à travers une mutuelle ?

50

Afin d’être sûr de bénéficier des meilleures conditions de prise en charge d’une mutuelle pour chat, quelques critères doivent être remplis. Le premier d’entre eux serait d’inscrire le chat dès son plus jeune âge. Dans la pratique, un accident peut arriver à n’importe quel chat et à n’importe quel moment. Il en est de même des maladies, qui ne préviennent point. Ainsi, plus le chat vieillit, plus le risque augmente.

Pour toutes ces raisons, il serait préférable de souscrire son animal aussitôt. Il faut savoir que l’assurance pour chat est une démarche volontaire, car elle n’est pas obligatoire. Comme précautions, on doit demander plusieurs devis auprès de plusieurs compagnies. On doit aussi se renseigner auprès des conseillers des assurances, pour choisir le meilleur contrat pour son animal domestique. En ce qui concerne le taux de remboursement, plus le montant de la mutuelle pour chat est important, plus le taux de remboursement sera élevé, pour aller de 50 à 100 %.

Tenir compte des délais de carence

Dans la pratique, les assurances de santé pour chat imposent un âge limite. Au-delà de cette limite, il n’est pas possible de contracter une couverture santé auprès d’une assurance. Dans le cas où le propriétaire ne connaît pas l’âge de l’animal, ce qui est possible si le chat est adopté ou trouvé, la déclaration du vétérinaire qui prend soin de lui, fera foi. Il est à noter que l’âge du chat ne détermine pas de manière systématique le montant de la prime à verser. Il n’est pas rare que les compagnies déterminent la cotisation sur l’appartenance à la race ou au type.

En effet, certaines races de chats peuvent présenter des spécificités et des fragilités au niveau de la santé, par exemple des problèmes articulaires, dermatologiques et autres. Si le chat n’affiche pas de problème de santé au moment de la souscription, les maladies ou les accidents seront pris en charge, selon la formule choisie, quand les délais de carence fixés sur le contrat sont passés. D’une manière générale, le délai de carence des accidents est largement plus court que celui des maladies et des interventions chirurgicales.

Le questionnaire de santé pour chat

Trouver un meilleur mutuel chat peut passer par le remplissage d’un questionnaire sur sa santé. Ce questionnaire de santé sert à s’assurer que le chat est indemne et exempt de blessure ou de maladie, lors de la souscription. Dans la plupart des cas, aucun questionnaire de santé ou de visite chez le vétérinaire au préalable ne sera exigé par l’assurance, avant de s’engager. Aussi, les soucis de santé qui sont déjà déclarés avant la souscription à l’assurance ou pendant l’écoulement du délai de carence, feront partie des exclusions.

Il en est de même de tout ce qui pourrait en résulter ou y être lié ultérieurement. En revanche, tout événement «nouveau» (maladie ou pathologie) et qui n’est point en rapport avec un état de santé antérieur sera bien pris en charge par l’assurance de santé pour chat.

La couverture à vie pour un chat

Une assurance ou une mutuelle digne de ce nom doit pouvoir couvrir l’animal tout au long de sa vie, sans rupture de contrat. Cela doit être valable en France et pendant les déplacements du chat à l’étranger. Il ne doit pas y avoir de baisse du plafond ni de hausse de la franchise.

Aussi, le propriétaire doit être à même de choisir lui-même le vétérinaire qui s’occupe de son compagnon, même en cas d’urgence ou pour une intervention à domicile. Il doit également être possible d’accéder à quelques spécialisations, dès lors qu’elles sont pratiquées par un vétérinaire. Ce sont, entre autres, l’homéopathie, l’ostéopathie, l’hydrothérapie et autres. Lesdites spécialisations doivent pouvoir prétendre à un remboursement. Plus d’information sur http://www.tassurtonchat.com/.

Les formules de couverture passées au crible

Lors du choix de la mutuelle d’assurance, on peut faire le choix parmi différentes formules. Ainsi, il existe des formules qui remboursent uniquement des cas spécifiques, comme l’accident ou la chirurgie. Ce genre de formule est formellement déconseillé. Le mieux serait de contracter une formule complète, qui est à même de couvrir le chat en cas de maladie, d’accident et de chirurgie. Ces formules complètes peuvent se décliner en différents niveaux :

  • économique : cette formule prend en charge les dépenses engagées pour les gros soucis de santé comme les examens, les opérations, les hospitalisations, voire tout autre acte vétérinaire nécessitant des frais importants. Évidemment, elles sont moins chères puisqu’elles remboursent seulement les gros sinistres,
  • intermédiaires : cette formule assure les frais inhérents aux maladies bénignes,
  • premium : cette formule offre le remboursement des frais de prévention, comme le bilan annuel de santé, les vaccins, les produits antiparasitaires et autres.
Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !