Accueil Economie Calculer vous-même votre impôt sur le revenu en huit étapes

Calculer vous-même votre impôt sur le revenu en huit étapes

2539

Calculer son impôt sur le revenu, voilà qui n’est pas une mince affaire. Qui ne se souvient d’un parent, éloigné ou non, se fatiguant autour de mille papiers de toutes les couleurs à essayer de calculer ce qu’il a à payer à l’administration fiscale, tout en sachant très bien que la moindre erreur lui serait reprochée ?

Dans son immense magnanimité, l’administration fiscale nous a concocté un simulateur (www.impots.gouv.fr), qui à défaut de nous fournir le détail des chiffres à y entrer, nous évite au moins d’avoir à poser sur le papier les différents calculs qui conduiront in fine notre porte monnaie à se vider.

Pour les plus tatillons, vous trouverez également en ligne d’autres simulateurs, qui vous permettront de procéder à d’éventuels recoupements, tels que l’excellent www.impotsurlerevenu.org.

Pour les autres, que les chiffres ne rebutent pas et qui ont du temps à revendre, vous pouvez tenter de le calculer vous-même.

Voici comment faire :

Calculer votre revenu brut

Il se compose du total de vos salaires perçus, ainsi que de vos éventuels revenus fonciers, pensions alimentaires perçues, bénéfices commerciaux et non commerciaux, et enfin bénéfices non agricoles.

Calculer votre revenu net global

Il s’agit de déduire de votre revenu brut un éventuel déficit foncier, les pensions alimentaires versées aux ascendants et descendants (avec une limite de 5 698 € par descendant majeur), ainsi que les pertes de capital liées aux créations d’entreprises.

Évaluer votre revenu net imposable

Vous pouvez tout d’abord choisir entre un abattement de 10 % sur votre revenu net global (abattement servant à couvrir les frais professionnels des salariés), auquel peut s’ajouter un abattement de 5 698 € par enfant majeur, marié ou chargé de famille demandant son rattachement à votre foyer fiscal, ou bien opter pour la déduction de vos frais réels.

Vous optez pour l’abattement

Dans le premier cas, votre revenu net imposable est le suivant :

Revenu net imposable = Revenu net global x 0,9 – abattement personnes à charge

Vous optez pour le calcul de vos frais réels

Dans le second cas, vous devrez calculer vos frais réels, et votre revenu net imposable sera donc le suivant :

Revenu net imposable = Revenu net global – Frais réels

NB : le calcul des frais réels est soumis à un nombre non négligeable de règles. Il ne doit s’agir que de dépenses indispensables à votre activité de salarié, effectuées sur la période durant laquelle le revenu a été perçu, et pour lesquelles vous devrez fournir tous les justificatifs.

D’autres règles s’appliquent, notamment pour le calcul des frais kilométriques, les frais de nourriture, et les frais divers, dont vous trouverez le détail ici (http://impotsurlerevenu.org/fonctionnement-de-l-impot/234-les-frais-reels.php).

Par ailleurs, peut s’ajouter un abattement de 5 698 € par enfant majeur, marié ou chargé de famille demandant son rattachement à votre foyer fiscal.

Ainsi, si vous optez pour le calcul de vos frais réels, votre revenu net imposable se calcule comme suit :

Revenu net imposable = Revenu net global – Frais réels – Abattement

Calculer votre nombre de parts fiscales

Le nombre de parts fiscales permet de quantifier le poids du nombre de personnes à votre charge. Il est fonction du nombre de personnes à votre charge. Plus elles sont importantes, moins votre impôt sera lourd.

Le calcul de ce nombre dépend de deux facteurs principaux :

Votre situation matrimoniale

Vous aurez une part fiscale de 1 si vous êtes :

  • Célibataire
  • Concubin
  • Divorcé
  • Veuf

Vous aurez une part fiscale de 2 si vous êtes :

  • Marié
  • Pacsé
  • Veuf avec enfant(s) à charge

Votre nombre d’enfants

  • 0,5 parts par enfant jusqu’à deux enfants
  • 1 part par enfant supplémentaire au-delà de deux

Ainsi, si vous êtes veuf avec deux enfants, vous aurez 3 parts fiscales (2 + 0,5 + 0,5).

Dans certains cas, vous pourrez voir vos parts fiscales être majorées d’une demi part (+ 0 ,5). C’est le cas si vous êtes :

  • Parent isolé au 1er janvier de l’année d’imposition
  • Invalide à plus de 80% et détenteur de la carte d’invalidité
  • Ancien combattant
  • Veuve de guerre
  • Vivant seul au 1er janvier et ayant élevé seul un enfant pendant au moins 5 ans

Ces demi-parts sont non-cumulables, sauf cas de plusieurs invalides dans le même foyer.

Calculer votre quotient familial

Il découle directement du calcul de votre revenu net imposable et de votre nombre de parts fiscales :

Quotient familial = Revenu net imposable / Nombre de parts fiscales

Calculer votre TMI (Tranche Marginale d’Imposition)

Elle se calcule à partir de la valeur du quotient familial, et définit le montant de l’impôt :

TRANCHE DU REVENU 2013

(Quotient familial) / TAUX D’IMPOSITION 2014

(Barème 2014 : TMI)

  • Jusqu’à 6 011 euros 0 %
  • de 6 011 à 11 991 euros 5,5 %
  • de 11 991 à 26 631 euros 14 %
  • de 26 631 à 71 397 euros 30 %
  • de 71 397 à 151 200 euros 41 %
  • Supérieur à 151 200 euros 45 %

Source : impotsurlerevenu.org

Si votre quotient familial s’élève à 15 000 €, vous serez imposé à 5,5 % jusqu’à 11 991 €, et à 14 % pour les 3009 € restants.

Par ailleurs, il existe un cas particulier de calcul de la TMI, en cas de plafonnement du quotient familial, comme expliqué ci-dessous (source : impotsurlerevenu.org) :

Lorsque le plafonnement du quotient familial (QF) s’applique (gain maximal de 1 500 € par demi part supplémentaire), le TMI correspond au TMI sans les parts des personnes à charge (soit 1 part pour un célibataire et 2 parts pour un couple) car l’impôt net est calculé à partir de l’impôt avec seulement 1 ou 2 parts selon les cas.

Exemple : Soit un couple marié avec 2 enfants percevant 80 000 € de revenus imposables. Le foyer dispose donc de 3 parts fiscales.

Situation avec 3 parts :

  • Quotient familial = (80 000 * 0,9) / 3 = 24 000 €
  • TMI = 14 % (24 000 compris dans la 3e tranche du barème de l’impôt)
  • Impôt = 6 031 €

Situation avec 2 parts :

  • Quotient familial = (80 000 * 0,9) / 2 = 36 000 €
  • TMI = 30 % (36 000 compris dans la 4e tranche du barème de l’impôt)
  • Impôt = 10 379 €

Application du plafonnement du QF :

  • Différence de l’impôt avec et sans les demi parts supplémentaires : 10 379 – 6 031 = 4 348 € > 3 000 (1 500 * 2)
  • Impôt net : 10 379 – 3 000 = 7 379 €
  • TMI retenu : 30 %

Calculer le montant de votre impôt brut

Une fois que vous avez le montant de votre quotient familial, il suffit de vous référer aux différentes tranches de TMI et de calculer le montant global de votre impôt au prorata de chaque tranche.

Exemple : vous êtes veuf avec deux enfants et un revenu de 45 000 €. Votre part fiscale est donc de 3.

Revenu net imposable = (45 000 x 0,9) / 3 = 13 500

En suivant le barème, vous êtes donc imposé suivant les calculs suivants :

  • Tranche 1 : de 0 € à 6 011 € : 0 €
  • Tranche 2 : de 6 011 € à 11 991 €, soit 5 980 €, à 5,5 % : 329 €
  • Tranche 3 : de 11 991 € à 13 500 €, soit 1 509 €, à 14 % : 211 €

Soit un montant de 540 €, que vous multipliez par votre nombre de parts fiscales (trois). Le montant de votre impôt brut s’élève alors à (540 x 3) = 1 620 €.

Calculer votre impôt net

Il correspond à l’impôt brut corrigé du plafonnement du quotient familial et de la décote.

Plafonnement du quotient familial

Le plafonnement du quotient familial a pour but de limiter l’allégement de charges procuré par la présence d’un ou de plusieurs enfants. Ainsi, un revenu très élevé verrait son impôt, sans ce plafonnement, baissé considérablement pour chaque enfant (0,5 part fiscale) supplémentaire.

Une personne célibataire avec un revenu de 200 000 € et quatre enfants a donc, sans la part fiscale de ses enfants, une part fiscale de 1 et un revenu net imposable de (200 000 x 0,9) / 1 = 180 000 €, soit un impôt d’environ 65 000 €.
En prenant en compte la part fiscale de ses enfants, soit (0,5 + 0,5 + 1 + 1) = 3, ce revenu net imposable tombe à (200 000 x 0,9) / 4 = 45 000 €. L’impôt devrait en être considérablement réduit, mais pour autant, le gain d’impôt sera limité à 1 500 € par demi-part fiscale supplémentaire, soit (1 500 x 3) = 4 500 €.

L’impôt s’élèvera alors à environ 60 500 €, un chiffre corrigé par l’ajustement du taux de TMI expliqué au point 6, qui s’applique en cas de plafonnement du quotient familial, pour établir l’impôt net à environ 56 000 €.

Décote

La décote s’applique si, après calcul de votre impôt brut et application du plafonnement du quotient familial, votre impôt est inférieur à 1 016 €.

Pour un impôt de 800 €, la décote se calcule comme suit :

(1016 / 2) – (800/2) = 508 – 400 = 108 € de réduction d’impôt

Votre impôt net s’élèvera donc à 800 – 108 = 692 €.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !