Accueil Alimentation Alimentation Bio Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir un magasin bio !

Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir un magasin bio !

1079

Vous êtes fana d’alimentation bio ? Vous avez complètement changé de vie grâce aux produits bio et vous aimeriez en faire profiter les autres ? Vous n’êtes pas satisfait de la qualité de l’offre en boutique dans votre secteur ? Ouvrir un magasin bio par vos propres moyens, c’est tout à fait possible, mais ce n’est pas un projet à prendre à la légère. Ce guide vous aidera à y voir plus clair !

Construire son projet en amont

Ouvrir un magasin bio, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Certes, la mode des produits issus de l’agriculture et de la confection biologiques ouvre la voie à des projets de ce genre, motivés par une grande passion. Mais même la passion ne peut vous faire totalement oublier qu’il s’agit de lancer un fonds de commerce, avec tout ce que cela implique.

Dans l’ordre, avant de pouvoir ouvrir un magasin bio, il vous faudra donc :

  • Construire votre projet bien en amont, avec un plan marketing : étude de marché, faisabilité, partenariats, aides, etc. ;
  • Obtenir des aides financières de la part des banques (avec un petit capital en guise d’apport, c’est encore mieux) ;
  • Édifier votre réseau : partenaires publics ou privés, fournisseurs en produits bio, petits et gros commerçants, associations… N’en faites pas à une aventure solitaire, appuyez-vous sur l’aide de partenaires potentiels !
  • Trouver un endroit stratégique pour votre installation, sachant que la concurrence peut être féroce selon les zones géographiques.

Vous êtes également confronté à un dilemme cornélien : faut-il se lancer seul, en trouvant un local et en créant son propre fonds de commerce, racheter un fonds de commerce existant, ou devenir franchisé ? Les trois solutions ont chacune leurs avantages… et leurs inconvénients.

Pour plus de renseignements sur l’intérêt d’une franchise, jetez un œil à cette page d’information mise en ligne par les magasins Biocoop.

Tout ce qu’il faut savoir pour ouvrir un magasin bio 2

L’expérience est-elle nécessaire pour ouvrir un magasin bio ?

Le fait d’ouvrir un magasin bio ne nécessite pas d’expérience pointue dans ce domaine : il s’agit avant tout d’avoir des compétences en commerce, gestion, communication. Le bio est certes un produit particulier, mais cela reste un produit qu’il faut vendre, avec des stratégies traditionnelles – présentation agréable des produits, arguments marketing, publicité, etc.

Pour autant, le succès phénoménal de l’alimentation biologique ces dernières années a eu comme conséquence l’ouverture de nombreuses boutiques, parfois gérées par des acteurs peu scrupuleux qui entendent seulement profiter d’une mode avant que le soufflé ne retombe. À vous de vous distinguer en partageant à la fois votre passion et votre expertise.

Le mieux est encore d’avoir travaillé comme vendeur dans une boutique bio ; c’est la meilleure façon d’apprendre le métier et les ficelles du commerce. Si vous n’y connaissez rien du tout en bio mais que vous êtes motivé par des idées novatrices, vous pouvez toujours vous associer avec des partenaires qui maîtrisent ce domaine, ou reprendre une affaire déjà existante.

Impossible d’ignorer non plus les implications des nouvelles technologies. Avez-vous pensé qu’ouvrir un magasin bio serait plus efficace avec le lancement, en parallèle, d’un site Internet ? C’est que de plus en plus de consommateurs se renseignent sur la question sur le web, et que la vente de produits bio en ligne n’est plus rare.

In a store

Pour ouvrir un magasin bio, il faut connaître son affaire

Même si vous avez l’habitude de parcourir les allées des boutiques bio et que vous connaissez par cœur le rayon muesli, cela ne signifie pas que vous soyez au point sur toutes les problématiques qu’il faut avoir en tête au moment d’ouvrir un magasin bio. Savez-vous par exemple que :

  • Le choix des fruits et légumes doit prendre en compte les saisons ?
  • Les produits doivent être conservés à une certaine température et recevoir une quantité suffisante de lumière ?
  • Chaque produit doit être étiqueté, et que cette étiquette doit mentionner le prix de vente au kilo/au litre ?
  • L’affichage des produits frais (lait, fruits, légumes, pain, viandes) est réglementé ?
  • Des mentions obligatoires sont à respecter ?

Il existe également des considérations spécifiques aux boutiques bio, comme le fait que les emballages doivent être biodégradables. N’oubliez jamais qu’ouvrir un magasin bio, ce n’est pas simplement vendre une meilleure nourriture, c’est aussi (et surtout) partager une philosophie de vie.

Et encore, nous avons seulement mentionné quelques règles liées aux produits frais. Il en existe des dizaines et des dizaines d’autres, qui ont trait à toutes les facettes de la boutique : affichage, législation, traçabilité, qualité des produits… Et d’autres encore qui concernent la création d’un fonds de commerce ou la reprise d’une activité. Vous trouverez une liste non exhaustive sur ce lien.

Et parce que l’humour, bio ou non, c’est tout aussi important pour la santé que les bons produits, finissons avec un sketch en vidéo :

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !