Accueil Economie Comment fonctionne un Plan d’Epargne en Actions (PEA) ?

Comment fonctionne un Plan d’Epargne en Actions (PEA) ?

1628

Depuis une dizaine d’année, et notamment depuis la crise financière et économique, les placements bancaires qui ne sont pas défiscalisés se révèlent moins juteux que ce qu’ils ne l’étaient. Cette année, le taux de rendement du Plan d’Epargne Logement ne s’élève qu’à 2,11% net et il constitue pourtant le placement le plus juteux du marché.

Qu’en est-il du Plan d’Epargne en Actions ? Comment fonctionne-t-il ? A qui s’adresse-t-il ? Comment le clôturer ? Est-ce une formule avantageuse ?

Les caractéristiques du PEA

Un plan d’épargne avant tout : de quoi s’agit-il ?

Le plan d’épargne est un type de dépôt qui permet aux clients des banques de générer des profits en échanges du respect de certaines contraintes. En effet, le plan d’épargne est un type de dépôt qui, comme son nom l’indique, implique la constitution d’une épargne en vue d’atteindre un objectif bien précis. Le point commun de tous les plans d’épargne est l’interdiction de prélever une somme sur le compte en question pendant une longue durée et les avantages fiscaux conférés à ces comptes.

Qu’est-ce que le PEA ?

Le PEA a été créé en 1992 pour permettre aux particuliers, et non aux seules entreprises, d’investir en Bourse. Il existe deux types de PEA, à savoir le PEA classique et le PEA Petites et Moyennes Entreprises. Il est possible d’additionner les deux formules de compte. Le plafond du PEA est fixé à 150 000 euros sans compter les intérêts versés par la banque, quant au plafond du PEA il s’élève à 75 000 euros.

Contrairement au PEL, il n’y a pas de montant fixé pour souscrire à un PEA. Grâce aux sommes versées sur le PEA, le détenteur de ce compte peut acheter des titres, qui sont des flux futurs de trésorerie comportant un risque. Ces titres sont des actions ou des OPCVM.

Le bilan du PEA

Quel est le degré de contrainte des conditions d’ouverture et de clôture du PEA ?

Comme tous les plans d’épargne existants, le PEA comporte quelques contraintes en contrepartie des avantages fiscaux qu’en tire le détenteur du compte. Quelles sont ces contraintes ?

Pour l’ouverture : Les 3 conditions d’ouverture du PEA apparaissent comme évidentes.

  • Il faut vivre en Suisse. Non c’est une blague ; en France.
  • Il faut être majeur, contrairement au PEL qui n’implique pas cette condition
  • Il est impossible de cumuler deux PEA, mais il est possible de cumuler un PEA classique et un PEA PME ETI.

Il n’y a donc pas de conditions de ressources à remplir.

Pour la fermeture : Les conditions de fermeture sont plus contraignantes que les conditions d’ouverture.

  • Le retrait d’argent avant 8 ans: le retrait avant les 8 ans d’ouverture du PEA entraîne sa fermeture immédiate.
  • Le retrait avant cinq ans a pour conséquences la perte des avantages fiscaux et la fermeture du compte.
  • Au-delà de 8 ans, le compte n’est pas clôturé mais il est impossible de le garnir.

Les inconvénients du PEA

Globalement le bilan du PEA est positif, notamment grâce aux avantages fiscaux, mais il y a quelques inconvénients à ne pas négliger. En voici quelques-uns :

  • Le temps : il faut suivre l’actualité financière pour savoir où investir
  • Des connaissances financières solides
  • Le risque de perte d’argent
Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !