Accueil Art Expos dinosaures : pour faire revivre le jurassique !

Expos dinosaures : pour faire revivre le jurassique !

1638

Depuis le succès de Jurassic Park, la paléontologie est devenue un métier terriblement sexy, qui consisterait à côtoyer ces animaux fantastiques disparus il y a 65 millions d’années. Pour surfer sur l’intérêt du public, les musées du monde entier ont développé des expositions-monstres, éphémères ou permanentes, visant à confronter les visiteurs aux brontosaures, diplodocus et autres tyrannosaures… Pour de faux, bien entendu.

Un engouement préhistorique

Plus de vingt ans après, le triomphe du premier Jurassic Park (chef-d’œuvre intemporel de Steven Spielberg) a été confirmé par les millions de spectateurs qui, de par le monde, se sont précipités dans les salles pour assister aux nouvelles péripéties animalières de Jurassic World (plus gros succès de l’année au cinéma avant la sortie de Star Wars VII).

Dans la foulée, et comme pour rendre hommage à ce goût toujours renouvelé du public pour ces organismes mystérieusement disparus avant que l’homme ne fût homme, le Palais de la découverte, à Paris, a organisé l’un des plus beaux événements parmi toutes les expos dinosaures : un voyage dans le temps à la rencontre de la Terre aux ères du Jurassique et du Crétacé.

Quand les dinosaures dominaient le monde

Cette exposition, intitulée « Autour des dinosaures », suit l’évolution de la planète sur 200 millions d’années. Au départ, les continents sont encore regroupés en un territoire unique, la Pangée, et le niveau des mers est bien plus élevé que de nos jours. Les dinosaures, petits ou grands, carnivores ou herbivores, parcourent le monde, imposant leur suprématie, jusqu’à il y a 65 millions d’années.

Venue du musée d’histoire naturelle de Londres, cette présentation étonnante est habitée par des animaux rugissants et animés – des « animatronics », créatures reconstituées qui bougent et émettent des sons – comme dans Jurassic Park mais en moins agressif ! Camarasaurus, Tarbosaurus, Oviraptor s’animent devant vos yeux ébahis, évoluant dans un décor fidèle à la faune et la flore de l’époque.

Tout cela est spectaculaire, mais pas seulement. Les expos dinosaures, tout comme les films de fiction qui mettent en scène ces bestioles, ne cessent de nous ramener à la raison. Ils nous rappellent que Homo sapiens ne domine la Terre que depuis très peu de temps – géologiquement parlant. Et que même les espèces les plus solides a priori peuvent s’évanouir dans l’Histoire.

Expos dinosaures pour faire revivre le jurassique 3

Les expos dinosaures rugissent un peu partout

La manifestation du Palais de la découverte n’est pas une exception : les expos dinosaures connaissent un réel succès qui témoigne de l’engouement du public pour cette période de la préhistoire. Surtout, elles impressionnent volontiers par les dimensions des squelettes et des organismes exposés, pour des visiteurs qui aiment jouer à se faire peur en se mettant dans la gueule du T-Rex.

Depuis des décennies, et bien avant que les expos dinosaures spectaculaires ne déferlent dans nos villes, il est possible de rendre visite à l’ami Tricératops et à ses compères en se rendant dans les musées d’histoire naturelle du monde entier. À Paris (le MNHN), Londres, New York ou Washington, ces institutions jouent la carte de l’étonnement avec des modèles grandeur nature de dinos.

En marge des muséums, des expos dinosaures sont régulièrement organisées dans les grandes villes du monde. En 2014, par exemple, la Porte de Versailles à Paris accueillait « De l’ère des dinosaures à l’ère de glace », dont on peut voir des extraits sur cette vidéo :

Dinos et parcs préhistoriques

Mais ce n’est pas tout : plusieurs lieux en Europe, et notamment en France, permettent d’approcher au plus près ces monstres disparus et de vivre pleinement sa passion pour la paléontologie. En voici quelques-uns :

  • Un chantier de fouilles paléontologiques dans l’Hérault, à Mèze : c’est là que les scientifiques ont découvert, en 1996, l’un des plus importants gisements d’œufs de dinosaures de l’histoire. Un musée en plein air est accessible sur ces mêmes lieux.
  • Les fossiles de l’île de Wight : surnommée « l’île aux dinosaures », cette petite extension maritime du Royaume-Uni regroupe un musée et un gisement de fossiles.
  • L’Institut royal des sciences naturelles à Bruxelles : parmi les expos dinosaures, c’est là qu’on trouve la plus grande galerie consacrée à ces animaux dans toute l’Europe. Un parcours-jeu a permis aux jeunes visiteurs de retrouver, en « vrai », les stars de Jurassic World.
  • Le Dino Parc de Rasnov, en Roumanie : pas la plus impressionnante des expos dinosaures, mais quelques spécimens intéressants sont à voir, installés dans leur environnement d’origine parfaitement reproduit.

Vous trouverez, sur ce lien, une sélection des parcs préhistoriques de France, qui présentent des squelettes et fossiles ou organisent des expos dinosaures (parfois avec des animatronics).

Expos dinosaures pour faire revivre le jurassique 2

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !