Accueil Loisirs Feux d’artifice : Quelle législation ?

Feux d’artifice : Quelle législation ?

174
Feu d’artifice

Chaque année, de nombreuses personnes organisent des feux d’artifice pour célébrer les anniversaires, les mariages ou tout simplement pour marquer des évènements spéciaux. Cette pratique n’est cependant pas sans risque. Afin de limiter les risques d’accidents, des mesures ont été prises pour la fabrication, la vente et même l’utilisation de ces produits. Découvrez ci-dessous les principales mesures applicables pour un feu d’artifice.

Feux d’artifice : c’est quoi ?

Les feux d’artifice sont des accessoires pyrotechniques qui utilisent des explosifs et sont conçus pour produire du son, de la lumière et de la fumée à travers la composition pyrotechnique. Ils sont originaires de la Chine, développés à partir de poudre noire, puis importés en Europe, avec divers alchimistes et pyrotechniciens impliqués. Ils sont généralement utilisés pour des fêtes nationales, jour de l’an, et d’autres événements. Il existe différentes catégories de feu d’artifice.

Quelque principes de base des feux d’artifice

Les feux d’artifice, lorsqu’ils explosent font des sons, mais ce qui les rend plus attrayants, ce sont surtout les lumières et les mouvements. Le principe de base d’un feu d’artifice est basé sur la combustion pyrotechnique. Ce dernier est dérivé de la poudre noire d’origine, et contient un oxydant qui libère de l’oxygène et un composé réducteur, qui sont utilisés comme carburants.

Le premier est la lueur des particules d’oxyde métallique formées pendant le processus de combustion, qui passe du rouge-blanc (environ 1000 ° C) au blanc éclatant (environ 3000 ° VS). Les explosions portent des composants métalliques qui produisent de la couleur à des températures élevées. Envie de vivre des sensations dans de nouvelles destinations, visitez le site Mister Goodman.

Les différentes catégories de feux d’artifice et leurs conditions d’utilisation

Pour choisir un feu d’artifice, ayez d’abord connaissance des différents types de feux d’artifice pour évaluer leur puissance et leur danger. Il existe quatre types :

  • Type F1

Il présente un faible risque d’utilisation ainsi qu’un niveau de bruit réduit. Vous pouvez l’utiliser en intérieur.

  • Type F2

Un faible risque et un niveau de bruit légèrement plus élevé. Ce type de feu peut être utilisé en intérieur comme à l’extérieur.

  • Type F3

Un niveau de bruit assez élevé, mais présente un risque moyen. Vous devez l’utiliser à l’extérieur même s’il est sans danger.

  • Type F4

Ce type de feu d’artifice ne présente aucun danger pour la santé, malgré son risque élevé et son niveau de bruit importants. Utilisable à l’extérieur et réservé à un usage professionnel.

Lorsque vous choisissez des feux d’artifices, pensez surtout aux enfants. Ceux de type F1 sont interdits aux enfants de moins de 12 ans, tandis que ceux de type F2 et F3 ne sont pas autorisés aux moins de 18 ans.

Les réglementations relatives aux feux d’artifice

Il est important de retenir certains points de base :

  • Il est interdit de laisser un feu d’artifice pendant plus de 15 jours.
  • Il est recommandé d’acheter les feux marqués « CE » pour s’assurer de la conformité aux normes de sécurité européennes de l’équipement ;
  • Mettre au courant la mairie de votre ville et vérifiez si les feux sont autorisés;
  • Vérifiez si le type correspond à vos attentes, votre âge et conforme à la réglementation.

Veuillez noter qu’un feu d’artifice n’est pas autorisé dans les endroits où de nombreuses personnes se rassemblent, dans des espaces clos ou en direction de ces endroits. Les feux d’artifice peuvent généralement être utilisés sur des terrains privés sans autorisation préalable.

Vous devez quand même informer la mairie. Pour effectuer un tir dans un lieu public, vous devez demander l’autorisation de la municipalité et espérer leur consentement après évaluation des risques.

Les sanctions possibles aux non respecte de ces règlementations

Si vous enfreignez les règles en vigueur, vous serez condamné à une amende pouvant atteindre 1 500 euros. Pour tout dommage provoqué par ces produits, vous serez passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 euros et 10 ans de prison.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !