Accueil Maison Bricolage La pompe surpresseur pour améliorer la pression d’eau dans les robinets à...

La pompe surpresseur pour améliorer la pression d’eau dans les robinets à la maison

25
Pression d’eau

Les problèmes de diminution de la pression de l’eau sont récurrents dans les maisons, surtout lorsque la demande est forte. Bien que bon nombre de personnes ont appris à s’en accomoder, cette situation peut parfois devenir gênante. Pour y remédier, il suffit de vous procurer une pompe surpresseur. Cette dernière va augmenter la pression de l’eau dans vos canalisations et donc le débit disponible dans les robinets.

Qu’est-ce qu’une pompe surpresseur ?

La pompe surpresseur ou le surpresseur pompe est un appareil qui, comme le nom l’indique, est composé à la fois d’une pompe et d’un surpresseur. C’est ce dernier qui augmente la pression de l’eau. Il est possible de se munir d’un simple surpresseur et de l’intégrer au réseau ou à la pompe dejà installée, mais la pompe surpresseur possède la particularité de pouvoir s’auto-amorcer. Cette particularité vous permet de ne pas vous soucier de devoir l’actionner à chaque fois que vous désirez disposer d’un bon débit.

Il est important de faire la différence entre un surpresseur simple, un surpresseur pompe et un groupe de surpression. Le surpresseur ne possède pas de pompe intégrée, contrairement à la pompe surpresseur. Le groupe de surpression ou groupe hydrophore, quant à lui, est un ensemble composé d’une pompe de surface, d’un surpresseur et d’un réservoir à vessie. Bien que les trois dispositifs jouent le même rôle, ils diffèrent en fonction de vos besoins, mais également en termes de coût, de capacité, de puissance d’action ou encore de compatibilité avec votre système.

Dans quel cas utiliser une pompe surpresseur ?

Si vous disposez d’un système de pompage pour l’alimentation en eau de votre maison, la pompe surpresseur est le meilleur moyen d’optimiser le rendement du système. Si par contre, la fourniture de l’eau est assurée par la ville, le surpresseur simple est plus indiqué. Il est à noter que le surpresseur pompe consomme beaucoup d’énergie en raison de son fonctionnement en continu qui lui permet de s’auto-amorcer. Pour cette raison, il est plus indiqué lorsque la demande en eau de la maison est faible. Si vous avez plusieurs points de distribution d’eau (plusieurs salles d’eau, jardin, piscine, etc.), il est préférable d’opter pour un groupe hydrophore.

Comment choisir sa pompe surpresseur ?

Il existe trois principaux critères de choix d’une pompe surpresseur.

Le débit

Il correspond à la quantité d’eau pompée par unité de temps. Il est exprimé en m3/h. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus la différence de hauteur entre le point d’approvisionnement et la sortie d’eau est grande pour un même diamètre de tuyau, plus le débit est faible, et inversement. Alors, en fonction du point de pompage, vous devez déterminer le débit adéquat que doit pouvoir supporter votre surpresseur pompe. Il faut veiller à ce que la hauteur entre le point de pompage et le point d’installation du dispositif soit faible.

La pression

Elle est mesurée en bars et détermine la force de l’eau en refoulement, comparativement à la section du tuyau de la pompe. Bien entendu, elle doit être grande pour un rendement optimal.

La hauteur de refoulement

Il s’agit de la dénivelée maximale autorisée pour permettre à l’eau de parvenir au point d’évacuation. Il vous faut calculer celle de votre système afin de déterminer l’intervalle dans lequel la pompe surpresseur à acquérir doit se trouver. Vous pouvez demander conseil au vendeur ou à un professionnel. Pour l’installation, vous pouvez suivre les instructions qui accompagnent le dispositif. Toutefois, l’idéal est d’avoir recours à un plombier.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !