Accueil High-Tech Matériel L’automatisation et l’avenir des usines !

L’automatisation et l’avenir des usines !

170

Partout dans le monde, des robots fabriquent les produits que nous utilisons et consommons. Aux Pays-Bas, ce sont des robots qui fabriquent des rasoirs électriques dans l’usine Philips, tandis qu’au Japon, l’entreprise agricole Spread produit 30 000 têtes de laitue par jour en appuyant sur un bouton grâce à des robots.

L’automatisation dans la fabrication n’est pas nouvelle, elle remonte à 1913, quand Ford a créé la première chaîne de montage mobile. Bien entendu, elle a évolué, en particulier depuis les années 1980, lorsque des fabricants américains ont inventé l’expression « fabrication dans le noir » pour décrire des usines entièrement automatisées qui pouvaient tourner sans même qu’on allume les lumières.

Aujourd’hui, poussées par les progrès dans l’IA et de la communication à distance, des usines entièrement automatisées pourraient bientôt voir le jour.

Quelles sont exactement les utilisations de l’automatisation dans les usines?

Avant d’émettre des hypothèses sur l’avenir, regardons de plus près comment l’automatisation est déjà utilisée pour la production en usine aujourd’hui dans toutes les industries.

Il y a d’abord l’exemple le plus évident: les robots industriels qui assemblent, emballent et testent des produits comme ces rasoirs électriques Philips. Bien sûr, ils ne servent pas que pour des petits produits. Vous vous souvenez de la chaîne de montage des voitures Ford? En 1913, c’était des ouvriers qui travaillaient à la chaîne. Aujourd’hui, ce sont des robots.

Souvent perçue seulement comme une forme d’automatisation dans la fabrication, l’impression 3D transforme les usines au même titre que les robots. Pendant un certain temps, l’impression 3D était lente et coûteuse et son utilisation se cantonnait au prototypage. Mais aujourd’hui, on s’en sert finalement pour la production de masse de grands volumes. Avec des start-up comme Desktop Metal, qui fabriquent des imprimantes 3D métal, on pourrait imprimer tous les objets métalliques, des forets aux hélices, au lieu de les fabriquer comme on le fait aujourd’hui.

La liste s’allonge, il y a aussi des véhicules téléguidés automatisés qui déplacent les marchandises dans des entrepôts sans assistance humaine, et des assistants vocaux, comme Alexa, qui recueillent des données objectives pour faire des estimations de ressources.

Les avantages de l’automatisation

Dans l’industrie de fabrication, le but est d’avoir une production constante de haute qualité, au plus vite et au coût le plus bas possible. L’automatisation n’est-elle pas la meilleure façon d’y parvenir? Les robots programmés et les logiciels intelligents sont fiables, efficaces et rentables. Pas étonnant qu’ils remplacent les humains.

Selon PwC, l’automatisation et l’IA dans la fabrication devraient entraîner une diminution moyenne des coûts de 3,6% ou 421 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Ces économies découlent de plusieurs canaux, notamment un meilleur contrôle et une plus grande uniformité dans la production, et une utilisation optimisée des matériaux.

Il y a aussi des avantages pour les ouvriers. C’est vrai, certains estiment qu’en 2020, 3% des emplois sont menacés, mais l’automatisation peut améliorer la sécurité des travailleurs. Il ne faut pas oublier que les usines sont des endroits dangereux, avec plus de 120 morts en France rien qu’en 2016 (dernières statistiques disponibles).

Mais quand on compte sur des robots et non sur des personnes pour obtenir une production constante, il faut atténuer les risques en s’assurant que les machines et les autres systèmes ne tombent pas en panne. Comment? En investissant dans des capteurs et des actionneurs intelligents, des câbles d’automatisation fiables et des contrôleurs logiques programmables qui gèrent le mouvement des machines et assurent la maintenance des systèmes.

Le potentiel des machines est certes optimisé par leurs composants et les instruments, mais les fournisseurs aussi, dans de nombreuses industries, se sont adaptés à l’évolution vers l’automatisation. Il existe même des entreprises qui proposent des services d’automatisation des processus par la robotique. Comme des consultants, ces entreprises conseillent les équipes de back-office sur la manière de rationaliser leurs processus avec des robots tout en augmentant rapidement leur retour sur investissement.

Les usines du futur entièrement automatisées

Évidemment, de plus en plus d’usines vont adhérer à l’automatisation et affecteront les tâches répétitives ou dangereuses à des robots. Mais la « fabrication dans le noir » est-elle vraiment devant nous?

Avec l’IA, les plateformes de réalité augmentée et la vision machine, c’est très probable. Bientôt, les machines de fabrication comprendront des objectifs plus complexes et on pourra automatiser 100% des opérations grâce à des contrôles à distance. Tout cela pour dire que les ressources sont là, les machines, les systèmes et les logiciels.

En attendant, certaines des plus grandes entreprises du monde dont les usines sont automatisées offrent au public un aperçu de l’avenir à travers l’œil d’une caméra qui filme leurs ateliers futuristes.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !