Accueil Art Livres de collection : qu’est-ce que la Pléiade ?

Livres de collection : qu’est-ce que la Pléiade ?

3963

Si vous aimez les livres, vous connaissez déjà certainement la Bibliothèque de la Pléiade : une collection prestigieuse d’ouvrages imprimés sur papier bible et reliés en cuir doré à l’or fin. Un enchantement pour la vue et le toucher, mais également pour l’esprit : chaque roman, essai ou recueil qui pénètre dans ces pages y trouve son édition la plus complète et la plus richement commentée. Suivez le guide.

Qu’est-ce que la Pléiade ? Explications

Aucune bibliothèque digne de ce nom ne peut être complète si elle n’est pas agrémentée de quelques volumes de la Pléiade. Les ouvrages de cette illustre collection éditée par Gallimard sont particulièrement aimés de trois catégories d’amateurs de livres :

  • Les lecteurs fervents, qui trouvent dans chaque volume de la Pléiade un nombre conséquent d’ouvrages pour des centaines d’heures de lecture ;
  • Les obsessionnels, qui aiment à posséder la meilleure édition de leur roman ou de leur essai favori ;
  • Les collectionneurs, qui apprécient leurs spécificités, voire leur rareté, et qui se pâment de bonheur devant des étagères recouvertes de ces tranches dorées à l’or fin toutes identiques.

La plus prestigieuse des collections françaises se distingue par son riche travail à la fois éditorial et esthétique. Les ouvrages sont imprimés sur papier bible et reliés sous une couverture pleine peau, avec des tranches dorées à l’or fin. Les textes sont établis à partir des manuscrits et des éditions les plus sûres, et les traductions proposées sont révisées ou inédites.

Aussi, ce qui fait tout l’intérêt de la collection pour un littéraire fervent, c’est l’appareil critique complet (et quelques fois jugé excessif) qui accompagne chaque volume. Parfois quasiment absentes (Guerre et paix de Tolstoï), les notes et variantes peuvent dans certains cas occuper une bonne moitié du volume (Romans et contes de Voltaire).

La Pléiade n’a que peu d’équivalent à l’étranger – peut-être la britannique Everyman’s Library – mais trouve son égal dans d’autres domaines culturels. On estime par exemple, pour le cinéma, que l’éditeur américain de DVD et Blu-ray Criterion, ou celui, français, Carlotta, seraient les pendants filmiques de la collection littéraire.

Livres de collection qu’est-ce que la Pléiade 2

Les Pléiades

Ces volumes, d’une beauté fulgurante, faciles à prendre en main et à transporter partout, aussi résistants qu’il est possible, intriguent souvent ceux qui ne connaissent pas la collection et qui, passant devant le rayon dans leur librairie, se demandent tout interdits : « mais qu’est-ce que la Pléiade ? On dirait le nom d’une constellation ».

Ce en quoi ils n’ont pas tout à fait tort, puisque les Pléiades sont un groupe d’étoiles, au nombre de sept, qui dépend de la constellation du Taureau, groupe déjà mentionné dans la poésie d’Homère quelques huit siècles avant notre ère. Le nom fait référence aux sept filles d’Atlas et de Pléioné dans la mythologie grecque.

Dans la France de la Renaissance, au XVIe siècle, le nom de Pléiade a été donné à un mouvement littéraire dont les membres se reconnaissaient par une certaine façon d’écrire de la poésie. Pierre de Ronsard, Joachim Du Bellay et Baïf en furent les premiers « adhérents », et Du Bellay en rédigea le manifeste.

Aujourd’hui, à la question « qu’est-ce que la Pléiade », la réponse d’un amateur de livres sera plus certainement : « la plus belle des collections littéraires ». Elle voit le jour en 1931, sortie de la tête d’un éditeur indépendant, Jacques Schiffrin, et se donne pour but de proposer les œuvres complètes des grands auteurs classiques au format poche – d’où le choix du papier bible.

Livres de collection qu’est-ce que la Pléiade 3

La Pléiade est éternelle

La Bibliothèque de la Pléiade intègre les éditions Gallimard en 1933. Les premiers auteurs à y entrer sont Baudelaire, Voltaire, Edgar Allan Poe, Laclos, Musset, Stendhal. C’est à partir des années 50-60 qu’elle devient la collection de référence – et coûteuse, il faut le reconnaître – qu’elle est toujours aujourd’hui.

Sous l’influence des directeurs littéraires successifs (dont l’actuel est Hugues Pradier, depuis 1996), la collection s’est ouverte aux auteurs du XXe siècle, à des écrivains moins connus, ainsi qu’à des corpus moins familiers : classiques japonais, voyageurs arabes, anthologies bilingues (Shakespeare), textes sacrés (indiens, par exemple), recueils philosophiques…

Le catalogue regroupe plus de 800 volumes et quelques 250 auteurs. Chaque année, un album est imprimé sur un écrivain ou une thématique spécifique, comprenant un texte et de riches illustrations (Casanova en 2015). En outre, la Pléiade a publié plusieurs volumes d’une Encyclopédie, dont les occurrences sont désormais épuisées. Consultez le catalogue en ligne pour en savoir plus.

Seule ombre au tableau : pas, ou pas, d’ouvrages de science-fiction dans la Pléiade (si l’on excepte Jules Verne, quelques récits de Gérard de Nerval et l’Histoire véritable de Lucien de Samosate, présente dans le volume Romans grecs et latins). À quand l’entrée d’Isaac Asimov et d’Herbert George Wells ? Et pourquoi pas, dans un autre genre, Tolkien ?

Livres de collection qu’est-ce que la Pléiade 4

Commencer sa collection

Maintenant que nous avons répondu à la question de savoir qu’est-ce que la Pléiade, reste une interrogation importante : quels ouvrages choisir si vous souhaitez débuter une collection ?

Voici une sélection (complètement subjective) des plus beaux volumes à avoir sur ses étagères :

  • Jorge Luis Borges, Œuvres complètes (2 volumes + 1 album) : le plus grand auteur argentin, et le plus grand écrivain tout court, s’est vu réédité en 2010 dans une version légèrement modifiée par rapport à celle de 1999, qui avait subi les foudres de sa veuve Maria Kodama. Il n’y a plus aucune raison aujourd’hui de ne pas posséder ces deux volumes.
  • Victor Hugo, Les Misérables : pour avoir la totalité de cette œuvre énorme, grandiloquente et sans équivalent en un seul volume, histoire d’en tourner les pages encore et encore dans n’importe quelle circonstance.
  • Les Mille et une nuits (3 volumes + 1 album) : le mystère qui entoure encore l’édition de ces contes orientaux est aussi grand que le génie qui a présidé à leur invention. Tout est là : l’aventure, le suspense, l’érotisme, la magie. À acquérir avec le coffret illustré, pour pouvoir crâner comme un fou.
  • Pline l’Ancien, Histoire naturelle : une œuvre exceptionnelle qu’on ne lit pas, mais qu’on consulte, et qu’on admire. Plus de 2 000 pages, tout de même.
  • Edgar Allan Poe, Œuvres en prose : un classique qui fait toujours partie des meilleures ventes, et qui permet d’emporter partout avec soi son petit Poe de chambre.
  • Jules Verne, Voyages extraordinaires (2 volumes + 1 album) : très controversée, l’entrée de Verne dans la Pléiade a heureusement rencontré le succès qu’elle méritait. Elle permet de redécouvrir cet immense auteur à travers quatre œuvres époustouflantes, dont L’île mystérieuse est le couronnement.
  • Voltaire, Romans et contes : parce que c’est un classique parmi les classiques, mais toujours aussi agréable à lire, brillant dans son style, innovant dans ses péripéties, et passionnant pour sa philosophie. À compléter à l’occasion avec les Œuvres historiques, les Mélanges, et, pour les obsessionnels, avec les 13 volumes de sa correspondance.

Livres de collection qu’est-ce que la Pléiade 5

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !