Objet éco design : Une fabrication écolo

0
2241
eco-design-circulab

L’une des raisons pour lesquelles l’objet éco design émerge de plus en plus se trouve dans les exigences du consommateur. Aujourd’hui, les consommateurs ne cherchent plus simplement à acquérir des objets. Ils veulent que ces objets aient une histoire, qu’on leur parle en toute transparence de leur matière et de la manière dont ils ont été fabriqués : cela conduit à une forme de design qui valorise à la fois l’environnement et l’humain.

Outre les exigences du consommateur, l’échec patent du modèle économique linéaire et l’évolution des réglementations constituent autant de facteurs additionnels qui favorisent la poussée de l’objet éco design.

L’échec de la conception linéaire

L’économie linéaire consiste à fabriquer des objets ou des produits, à les consommer puis à les jeter parce qu’ils sont arrivés en fin de vie. La raréfaction des ressources et matières premières, la multiplication des déchets, les dégâts infligés à l’environnement et par ricochet, à la santé humaine sont autant de signes patents de l’essoufflement de ce modèle.

L’éco design, une nouvelle conception de l’objet

L’éco design encore appelé éco-conception, impose notamment de bien concevoir un objet en amont. Dès avant le stade de la matière première, il faut réfléchir à sa durabilité, à la manière dont cet objet pourra être utilisé puis réutilisé, recyclé ou valorisé, tout le long de son cycle de vie.

En gardant cela présent à l’esprit, il faut ensuite fabriquer l’objet tout en produisant une empreinte écologique aussi faible que possible, suivant une technique respectueuse de l’environnement et qui rationalise l’emploi des matières premières : ainsi se décline la genèse d’un objet éco design.

Sur le site Circulab, vous trouverez des propositions pour la conception d’objets éco design. Qu’ils soient destinés aux particuliers ou pour une application professionnelle, l’expérience d’experts chevronnés vous est assurée.

L’objet éco design, une bonne part d’écologie

Des ressources renouvelables

La fabrication de ce type d’objet se fait conformément aux principes du développement durable qui sont éco-responsables par définition. Dans ce cadre, les ressources renouvelables sont préférées à celles non renouvelables. Cela revient à préférer par exemple une source d’énergie verte ou renouvelable à une énergie fossile.

La portée écologique de ce choix se justifie. Pour la plupart des ressources non renouvelables, l’exploitation porte un coût environnemental qui peut consister en la destruction d’habitats naturels, en diverses formes de pollution ou en rupture des équilibres biologiques.

Une exploitation éco-responsable

Pour la conception de ces objets, l’exploitation des ressources qui tient compte du rythme auquel ces ressources se renouvellent se fait de manière à ne pas hypothéquer ce renouvellement. Cette démarche permet d’éviter qu’une exploitation trop intensive n’en vienne à donner lieu à un épuisement desdites ressources.

Les ressources dont il est question sont de toutes natures : matières premières entrant dans la fabrication de l’objet, énergies employées ou consommables nécessaires à son fonctionnement par exemple.

L’évitement de toute forme de pollution

Au chapitre particulier des matières premières, celles entrant dans la composition d’un objet éco design doivent être exemptes de toute toxicité. Cela exclut donc tout risque sanitaire dû à la présence de produits cancérigènes, allergènes ou autrement dangereux.

Par exemple dans le domaine de l’aménagement et de la décoration d’intérieur, les objets éco design doivent pouvoir être proposés sans crainte qu’une utilisation prolongée devienne par exemple une source de pollution de l’air intérieur. Leur fabrication doit être faite ici de telle façon que tout le long de leur vie, de leur consommation ou de leur utilisation, toute production de déchets dangereux et toute consommation non indispensable de ressources soient évitées ou, tout au moins, réduites à leur strict minimum.

Réemploi, réutilisation, recyclage

La fabrication d’objets éco design s’appuie également largement sur des matières premières issues du recyclage ou du réemploi. En effet, la fin de vie d’un objet n’implique pas obligatoirement que tous ses composants soient devenus inutilisables.

Ainsi, au lieu de ponctionner sur des ressources ou matières premières non exploitées, l’éco-conception trouve ses matières premières en redonnant vie à des éléments qui, autrement, grossiraient le volume des déchets. Ce procédé met la fabrication d’un objet éco design directement en lien avec la réduction des déchets : difficile d’imaginer plus écologique, vous en conviendrez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici