Préparer l’hiver avec le sel de déneigement

0
1538
Sel de déneigement

L’hiver, c’est la période idéale pour se réfugier dans son cocon et profiter de ses loisirs indoor préférés. Il ne faut cependant pas ignorer le revers de la médaille : qui dit hiver, dit aussi formation de gel nocturne sur diverses surfaces. Cela a pour incidence l’augmentation du risque d’accident, et c’est là tout l’intérêt d’adopter une solution adéquate contre le verglas. L’une des mesures les plus idoines, c’est le recours au sel de déneigement ou fondant routier.

Qu’appelle-t-on fondant routier ?

Le fondant routier est un produit utilisé dans le salage des chaussées et des trottoirs en hiver. Cette action a pour objectif de faire fondre le verglas qui s’y forme. En plus du sel, l’usage d’outils spécifiques est utile pour le déneigement. Tous ces équipements peuvent être trouvés dans des magasins physiques ou sur des sites spécialisés comme Bernard.fr.

Plusieurs types de fondant de neige sont à distinguer. Parmi ceux-ci, le plus utilisé est, sans l’ombre d’un doute, le chlorure de sodium. La bonne réputation de ce sel de déneigement est due à son efficacité, mais aussi à sa disponibilité et à son accessibilité économique. Le second fondant le plus utilisé en Europe est le chlorure de calcium. Il est également possible de recourir au chlorure de magnésium pour le déneigement de différentes surfaces. Bien entendu, chacun de ces sels possède des caractéristiques spécifiques.

Comment choisir son sel de déneigement ?

La variété des produits utilisés pour le salage des chaussées, trottoirs et divers espaces, pose la problématique du choix. Ce dernier est d’autant plus difficile que chaque type de sel de déneigement a des propriétés particulières. Le premier paramètre à prendre en compte pour un choix congru de fondant, c’est le type d’usage escompté. Il s’agit ici de prendre en compte la température extérieure.

Généralement, le chlorure de sodium est utilisé pour des températures proches de 0° C. Plus, les températures baissent, moins ce composé est efficace. Il faudra alors le substituer par le chlorure de calcium, plus indiqué pour des températures avoisinant -20° C. La granulométrie est tout aussi importante pour une bonne sélection de sel de déneigement. Ce paramètre compte pour beaucoup dans la rapidité d’action. Il est idéal d’opter pour un produit avec des cristaux fins pour avoir des résultats en peu de temps.

Il est cependant important de préciser que les sels disposant de cristaux fins ont une durée d’action courte, contrairement à ceux avec des cristaux de grande taille. Pour une efficacité optimale, il vaut mieux choisir un produit qui combine les sels avec de gros et de petits cristaux.

Comment utiliser son produit de déneigement ?

Une fois le choix du sel de déneigement fait, l’usage de ce produit peut se faire à titre préventif. Il s’agira dans ce cas d’éviter une formation de la neige compactée ou des pellicules de glace. Pour ce faire, il faudra épandre le sel avant l’arrivée de la neige. Cette technique est assez économique et même très efficace pour pallier le problème du verglas.

Une utilisation à visée curative  est aussi possible. La météo étant imprévisible, il se peut qu’on n’ait pas eu le temps de répandre du produit de déneigement avant que la neige ne tombe. De même, après un voyage, il est possible de venir retrouver du verglas à l’entrée de sa maison, rendant l’accès difficile. L’utilisation du sel de déneigement s’impose donc. Dans l’un ou l’autre des cas, l’usage d’un épandeur permettra de doser justement le sel utilisé, et de faire des économies. Pour un mètre-carré, 10 à 30 grammes de sel déneigeant  pourront faire l’affaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici