Accueil Loisirs Auto & Moto Pièce voiture sans permis : que faire de ses vieilles pièces ?

Pièce voiture sans permis : que faire de ses vieilles pièces ?

115

Décider du devenir de ses accessoires automobiles après utilisation, ce n’est pas toujours facile. En particulier, quand il s’agit d’une pièce de voiture sans permis, les options semblent beaucoup plus limitées. Néanmoins, il existe encore de bons plans pour vous permettre de tirer profit de vos vieilles composantes de voiturette.

La vente, un choix rentable

La vente est l’une des solutions les plus bénéfiques pour vous débarrasser de vos anciennes pièces. Deux cas de figure sont envisageables. En premier lieu, vous pouvez choisir de les vendre à des particuliers. Pour ce faire, il est important de s’assurer que celles-ci peuvent toujours fonctionner ou bien informer l’acheteur sur leur état.

Vous pouvez d’autre part vendre votre vieille pièce de voiture sans permis à un garage. Beaucoup plus sûre, cette solution vous garantit de ne pas être poursuivi pour vices cachés en cas d’avarie. Des prix standards, mais négociables sont définis en fonction de la nature de l’outil, de sa marque et bien sûr de la durée d’utilisation. Il existe d’ailleurs des sites internet spécialisés dans ce type de vente.

Dans tous les cas, le montant récupéré sera nettement inférieur au prix d’achat des accessoires neufs. Encore faut-il pouvoir trouver des pièces équivalentes pour substituer celles usagées ! La rareté de ces produits les rend en effet quelque peu difficiles à obtenir sur le marché. Toutefois, certaines plateformes comme ce site vous proposent des articles de grande qualité et dans des gammes variées, pour vous permettre de procéder aisément au remplacement de votre vieille pièce de voiture sans permis.

Le recyclage, une alternative plutôt écologique

Et si vous pensiez à recycler vos vieilles pièces pour en faire des accessoires à nouveau utilisables ? Certaines associations pros écolos se chargent de les récupérer pour les recycler. Celles-ci sont ensuite remises sur le marché pour être utilisées à nouveau. Ainsi, le recyclage et la réutilisation constituent une alternative écoresponsable, car moins polluante pour la nature.

Ceci dit, cette réinsertion sur le marché s’accompagne de tarifs réduits, ce qui est tout à fait avantageux. Toutefois, il ne faut pas se procurer une pièce de voiture sans permis même recyclée, dans le but de l’utiliser sur une voiture classique ; elle n’est pas toujours compatible avec cette dernière. Sur ce lien, vous en saurez davantage à ce sujet.

La casse, pour plus d’espace

La mise en casse constitue également un bon plan pour vos vieilles composantes de voiturette. Un peu plus rapide, cette possibilité ne rapporte généralement aucune rémunération, contrairement à la vente. Le seul avantage, c’est que vous pourrez vous débarrasser très vite de vos vieilles pièces, qui peuvent s’avérer encombrantes et occuper inutilement de l’espace dans votre garage.

Comment s’y prendre ? Il vous suffit d’entrer en contact avec un broyeur agréé, et de lui présenter l’ensemble de pièces de voiture sans permis dont vous souhaitez vous débarrasser. Il vous donnera par la suite un récépissé de prise en charge. Ce document constitue la preuve que vous avez cédé légalement vos pièces à la casse auto, et que vous n’en êtes plus le possesseur.

Le casseur peut en outre venir chercher vos pièces usagées à votre domicile. En principe, cette opération est gratuite. Cependant, en fonction de l’état dans lequel se trouvent les accessoires, et de votre localisation, vous pourriez être obligé de payer des frais supplémentaires. La casse auto constitue de fait l’alternative la moins profitable économiquement pour se débarrasser de la pièce de voiture sans permis.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !