Accueil Loisirs Voyages/Tourisme Quelles chaussures de marche choisir pour ses voyages ?

Quelles chaussures de marche choisir pour ses voyages ?

140

Le plus important au cours d’une randonnée est d’être bien dans ses chaussures de trekking. Ce sont elles qui vont vous permettre de gravir des montagnes et de tenir tout au long de votre expédition. Il faut donc prendre le temps d’étudier les différentes marques, formes et techniques présentes sur le marché pour trouver des chaussures de rando parfaitement adaptées.

Il est nécessaire de connaître sa taille pour ne pas se gâcher sa sortie en montagne. Des chaussures de randonnées trop petites vous assurent des ampoules tout comme une paire trop grande !

Comprendre les différents composants des chaussures de montagne

Les chaussures de rando sont faites d’une manière particulière. Elles sont utilisées à des fins sportives, pour marcher toute la journée sur des sols plus ou moins escarpés en pleine nature. Les composants de celles-ci sont donc particuliers et techniques pour convenir aux randonneurs amateurs et confirmés.

La semelle, un élément essentiel pour affiner son accroche des chaussures de trekking

La semelle est un élément central des chaussures de trekking.
Elle détermine l’accroche de votre pied au sol et son adhérence. Plus la semelle est crantée, plus l’accroche des chaussures de rando sera forte. Une semelle lisse est glissante et elle n’adhère pas bien au sol.

Il faut donc choisir ses chaussures de montagne selon les sols que vous rencontrez. Généralement, les semelles de montagne sont un minimum travaillées afin de garantir au sportif une accroche minimale. La semelle peut être aussi plus ou moins rigide. Un marcheur expérimenté souhaite une semelle rigide pour ses chaussures de randonnées qui lui assure un confort optimal dans les passages plus compliqués. Au contraire, un marché amateur est attiré par une semelle souple qui évolue plus facilement sur plusieurs types de terrains.

La tige : haute ou basse, que choisir pour ses chaussures de trekking ?

La différence entre une tige haute et basse comme son nom l’indique est sa taille. Elle influence directement la tenue de la cheville du pied du marcheur. Celle-ci est calée dans les chaussures de rando pour éviter les foulures.

De plus, cette protection est idéale pour éviter de se cogner la malléole contre les pierres. Les marcheurs confirmés optent toujours pour des chaussures de randonnées à tige haute.

Par contre, les marcheurs occasionnels qui souhaitent se balader en montagne pour les beaux jours peuvent opter pour des chaussures de trekking avec une tige basse, plus agréable et moins chaude que la tige haute. Certaines tiges basses sont aujourd’hui d’excellentes chaussures de montagne même pour les randonneurs confirmés qui souhaitent allier confort, légèreté et technicité. Plusieurs fabricants se tournent aujourd’hui vers la tige « mid » qui se place au milieu des deux précédentes.

Investir dans une paire de chaussures de randonnées à sa taille

Le premier conseil pour choisir la bonne pointure des chaussures de rando est évidemment de les essayer en magasin ou bien si vous les commandez sur internet de les essayer avant de les porter en montagne. En effet, les premières sorties avec des chaussures de montagne neuves sont souvent synonymes d’ampoules. Et les ampoules sont le cauchemar de tous les marcheurs !

Elles sont favorisées par des frottements répétés dans les chaussures de randonnées, notamment à l’effort lorsque le pied transpire. Acheter des chaussures de trekking est légèrement différent par rapport aux chaussures de ville classiques. Les chaussures de montagne doivent se choisir environ une pointure au-dessus de sa pointure normale. Cela permet d’éviter, particulièrement, dans les descentes de buter contre la paroi avant et d’avoir mal aux orteils. Si vous hésitez entre deux pointures parce que vous êtes à chaque fois entre deux tailles, privilégiez la mesure supérieure pour ne pas avoir mal aux pieds lors du choix des chaussures de montagne.

Conseil : à l’arrière des chaussures de randonnées, une fois chaussé et lacé, il faut pouvoir passer un doigt derrière pour attester de la bonne taille de la paire de chaussure. Vos orteils doivent pouvoir bouger aisément à l’avant dans vos chaussures de trekking.

Pour éviter les ampoules, il est fortement recommandé d’opter pour des chaussettes de randonnées qui vous assurent un confort optimal durant votre expédition. Elles permettent à votre pied de sécher rapidement et de prendre la forme de votre pied pour éviter les plis et donc les ampoules. Les sensations de frottements sont fortement réduites grâce aux chaussettes dans les chaussures de randonnées.

Connaître les qualités des chaussures de rando avant son achat

Les caractéristiques des chaussures de montagne sont renseignées sur leur fiche de présentation que cela soit un achat en magasin ou par internet. Ce petit descriptif est à lire attentivement pour connaître les principaux avantages des chaussures de rando. Des conseils sont disponibles sur carnetsderando.net.

En effet, certaines chaussures ont un poids très léger pour ne pas se sentir aux pieds. Cet atout est particulièrement agréable après une longue journée de marche. Les chaussures de trekking lourdes accentuent la sensation de fatigue.

L’imperméabilité des chaussures de montagne est aussi une qualité très importante. Cette couche de protection permet au marcheur de pouvoir marcher dans une flaque d’eau sans avoir un pied mouillé par la suite. L’humidité du début de soirée ou la rosée du matin ne lui pose pas non plus de difficulté dans des chaussures de randonnées imperméables. Ces paramètres sont à prendre en compte pour choisir les meilleures chaussures de rando.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !