Accueil High-Tech Robots humanoïdes à la maison, c’est pour bientôt ?

Robots humanoïdes à la maison, c’est pour bientôt ?

6119

Le série suédoise Real Humans diffusée sur Arte en 2013 a bousculé le rapport de l’homme et la machine en s’interrogeant sur le concept d’humanité. Certains des hubots (human robots), véritables copies de l’apparence humaine, sont dotés d’une conscience et donnent du fil à retordre aux idées reçues en repoussant les limites du contact inter espèces. A l’heure où la technologie va toujours plus loin pour améliorer le quotidien, les robots humanoïdes sont en marche pour conquérir la maison.

Robots humanoïdes : de quoi on parle ?

Un robot humanoïde est un robot dont l’apparence rappelle celle d’un corps humain (il a une tête, un tronc et des membres), certains n’ont que la partie supérieure et sont montés sur roulettes. Ils peuvent avoir un visage composé d’yeux, d’un nez, et d’une bouche.

Un androïde quant à lui est un robot à forme humaine. Les japonais ont développé les actoïdes (contraction d’acteur et androïde) qui sont des robots réceptionnistes capables de parler en 4 langues.

Que peuvent-il faire ?

  • Accueil du public
  • Orientation du public
  • Réponse aux questions

Il faudra encore une dizaine ou une vingtaine d’années pour passer des prototypes que l’on voit à des produits consommables satisfaisants », estime Bruno Bonnell, président du syndicat Syrobo et co-organisateur du salon de Lyon Innorobo. Pour l’heure, les robots humanoïdes ne sont pas encore commercialisables, c’est ce qui freine leur conquête du monde, mais pour combien de temps ?

Les robots humanoïdes les plus avancés

La plupart des robots humanoïdes d’aujourd’hui n’ont pas l’apparence humaine. Ils sont plus des jouets géants que des substituts d’être vivants toutefois le Japon est très avancé sur la question.

ASIMO (Advanced Step in Innovative Mobility )

C’est un robot humanoïde développé par Honda. Il a été pensé pour pouvoir effectuer à terme des actions dangereuses pour l’homme. Il est capable de recharger ses batteries seul et de se rendre sur un lieu où l’on a besoin de lui grâce à une connexion wifi.

Capacités notables :

  • Détection des visages
  • Captation des mouvements
  • Compréhension de la parole humaine
  • Fluidité dans les déplacements

NAO Next Gen

Développé par la start-up parisienne Aldebaran Robotics, le robot humanoïde programmable NAO Next Gen semble être l’un des plus performant du marché. Il est doté de capacités audio et visuelles de pointe, de réflexes naturels possède même une puissance de calcul.

Son rôle est de devenir un nouveau membre de la famille mais il sert surtout à faire de la programmation informatique dans les universités et les laboratoires. Il a été vendu à plus de 5 000 exemplaires depuis 2009 et est aujourd’hui accessible à 6 000 euros contre 12 000 à l’origine.

Roméo

Le robot humanoïde Roméo de la société Aldebaran Robotics a été pensé pour compenser la perte d’autonomie des personnes âgées. Les constructeurs pensent commencer à l’intégrer dans les maisons de retraite d’ici à 2017. En réalité, son ambition est d’apporter une véritable révolution du quotidien.

Que sait-il faire ?

  • Marcher
  • Voir en 3D
  • Parler

Ses créateurs sont en train de voir comment l’améliorer d’avantage pour lui permettre d’ouvrir une porte ou poser des objets sur la table. A l’heure actuelle, le robot peut avoir une conversation courte en exploitant les informations issues de la biographie de la personne (via les profils des réseaux sociaux notamment).

Les interactions émotionnelles ne sont pas encore performantes mais l’interprétation du son de la voix est en cours d’étude. Pour l’heure, il analyse déjà les expressions et les habitudes pour s’assurer que tout va bien.

A plus long terme, Roméo pourrait remplacer les aides ménagères, mais à quel prix ? On est en droit de se demande si un robot pourra un jour remplacer la chaleur humaine…

Aria

La start-up française Cybedroid présentait son humanoïde Aria lors du salon Innorobo 2014. L’objectif est de l’intégrer au monde du travail, notamment l’accueil, et de développer le déplacement du robot sur des jambes mécaniques d’ici 3 à 5 ans.

Il est capable d’interagir avec des phrases préenregistrées et d’être agrémenté d’un vidéoprojetcteur ou d’une tablette. Il se pourrait bien qu’il devienne un nouveau moyen de développer la notoriété d’une marque, pour cela, il suffira de le personnaliser à l’aide d’un logo.

Robots humanoïdes : que dit leur développement des humains ?

L’Homme aime le défi, c’est pourquoi il repousse les limites du possible en essayant de créer un substitut à l’être vivant en la personne du robot. Cela a toujours été dans les fantasmes des cerveaux intelligents, pensez par exemple au monstre de Frankenstein créé en 1818 par Marie Shelley.

Vouloir créer des robots humanoïdes pour aider les personnes âgées ou handicapées part d’une bonne intention. Mais ne révèle-t-elle pas par la même occasion un problème de société selon lequel les gens faibles ont du mal à se faire aider ?

Dans une période de crise, le développement des robots humanoïdes ou androïdes soulève aussi des interrogations d’ordre financier. Qui pourra acheter des robots à plusieurs milliers d’euros pièce ? Comment peut-on imaginer que les maisons de retraites dont les pensions s’élèvent déjà le plus souvent autour de 3 000 euros vont s’équiper sans augmenter leur prix ? Et enfin, ne peut-on pas craindre que l’implantation de ces machines crée davantage de chômage en supprimant les emplois des aides à domicile et des hôtesses d’accueil ?

Les robots humanoïdes ne sont pas prêts de s’implanter massivement à la maison en raison de leur stade de développement et de l’absence d’un modèle de production à grande échelle. En attendant, ils soulèvent un certain nombre de questions qui, sans aborder celle d’une union éventuelle entre un androïde et un humain, mettent en exergue les aspects négatifs de l’utilisation des robots humanoïdes à la place de l’Homme.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !