Accueil Mode Accessoires et Bijoux Tout savoir sur les écarteurs

Tout savoir sur les écarteurs

2742

Les écarteurs d’oreilles sont désormais très communs, ils se répandent de plus en plus. Des stars aux personnes croisées dans la rue, on en voit partout ! Alors comment faire pour mettre des écarteurs ? Par où commencer et surtout comment le faire sans danger ? Focus sur cet accessoire très particulier qui s’invite sur nos oreilles.

Qu’est-ce que c’est ?

Les écarteurs d’oreilles sont des piercings assez larges que l’on introduit dans les lobes. À l’origine, cette pratique tribale est commune aux peuples primitifs d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Océanie. Cette tradition revêt des significations différentes selon les régions. Du temps de la préhistoire on disait que les esprits pénétraient dans les corps par les oreilles et que les bijoux en métal conjuraient le mauvais sort.

Elles peuvent aussi représenter la position sociale d’une personne dans la tribu. Généralement portés dans les lobes d’oreilles, les écarteurs vont aussi dans les lèvres comme chez les Aztèques et les Mayas. On parle de « stretching » pour l’élargissement de la zone concernée. Avec la démocratisation des tatouages et des piercings, les écarteurs sont devenus une véritable tendance ces dernières années.

Tout savoir sur les écarteurs2

Les écarteurs, mode d’emploi

Aujourd’hui, les écarteurs sont utilisés pour se donner un air décalé. Attention avant de vous lancer dans l’expérience, sachez que les trous ne se reboucheront pas comme c’est le cas pour les piercings classiques. Vous devez débuter par de petits anneaux avant de pouvoir augmenter le diamètre. Mais une fois la taille désirée atteinte, vous devrez porter vos écarteurs en permanence sans quoi vous vous retrouverez avec des trous vides et inesthétiques.

Il convient d’augmenter la taille petit à petit. Cela peut prendre jusqu’à plusieurs mois et demande de la patience et de l’application. On commence par un petit calibre de 1,2 mm ou un 1,6 mm et surtout on s’adresse à un professionnel pour se faire percer les oreilles. Vous devez désinfecter soigneusement deux fois par jour. On opte pour de l’acier inoxydable pour se « stretcher » les oreilles. Après plusieurs matières sont possibles :

  • Les matières organiques comme le bois ou la corne
  • Le silicone
  • L’acrylique
  • Les pâtes comme la pâte FIMO

Retrouvez une sélection d’écarteurs sur cette page.

Tout savoir sur les écarteurs1

Et après ?

Le stretching consiste à mettre un écarteur un peu plus gros. Pour cette opération, désinfectez bien la zone, le piercing et vos doigts. Il est conseillé de prendre une douche chaude pour détendre vos lobes d’oreilles. Vous pouvez aussi vous masser avec de l’huile de jojoba ou une lotion adaptée. Passez petit à petit au diamètre supérieur. Vous pouvez par exemple aller de 1,8 mm à 2 mm. Prenez garde à ne pas vous faire mal, si vous sentez une déchirure ou une douleur, arrêtez et consultez un spécialiste.

Pour plus d’informations sur la marche à suivre, consultez la page suivante. Cependant si par la suite vous voulez faire marche arrière, sachez qu’aujourd’hui la chirurgie réparatrice a trouvé une méthode pour reconstruire les lobes d’oreilles. Si vous voulez en savoir plus, lisez l’article « Écarteurs d’oreille : on peut désormais réparer les lobes déformés ». Vous l’avez compris : cette pratique n’est pas anodine, alors réfléchissez bien avant de commencer parce que si ce n’est plus irréversible, la chirurgie réparatrice reste coûteuse.

Pour finir, voici l’expérience d’une jeune fille qui répondra à toutes vos questions :

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !