Accueil Santé Secteur médical : quelles sont les grandes actualités

Secteur médical : quelles sont les grandes actualités

84
Secteur médical quelles sont les grandes actualités

Cela fait maintenant plusieurs mois que l’on coexiste avec le coronavirus. Dans cette lutte de survie, des mesures sanitaires sont mises en place. Certaines d’entre elles ont certes été levées, plusieurs restent encore en vigueur, du moins pour les professionnels de santé. Actuellement, ces mesures sont susceptibles de se multiplier dans un avenir proche au cœur des préoccupations de ces professionnels concernés directement.

 

L’obligation vaccinale toujours tenue

Parmi les mesures impératives, il y a l’obligation vaccinale. En effet, les professionnels concernés par la vaccination obligatoire restent inchangés. Cela en va de même pour les structures concernées. D’après le ministère de la Santé, l’obligation vaccinale n’est pas la seule maintenue, mais aussi les modalités de contrôle.

Ce statu quo est d’ailleurs démarqué par la décision prise par la Grande Bretagne qui a décidé de renoncer à cette obligation depuis début mars à mettre en place. Quant aux soignants du service public de santé ou NHS, les mesures restent gardées.

Il faut savoir que ce caractère obligatoire de la vaccination a été entré en vigueur le 15 septembre 2021 et n’a jamais été changé depuis. Les modalités de respect de cette obligation ont toutefois été mises à jour dans l’optique d’intégrer la démarche de diminuer la durée du certificat de rétablissement.

Pour la dose de rappel, il est aussi obligatoire pour les professionnels de la santé depuis le 30 janvier 2022. Autrement, les soignants qui vont à l’encontre de cette règle risquent une suspension, sans rémunération. En France, la couverture du rappel est estimée à 77,3 % pour les professionnels actifs en Ehpad, contre 86 % pour les libéraux et 76,4 % pour les salariés au sein des établissements de santé. Cliquez ici pour plus d’informations sur les actualités pour les professionnels de santé.

 

Le port du masque

En ce qui concerne la levée du port du masque, elle n’est pas encore en vigueur pour les professionnels de la santé. D’après les modalités adaptées mises en place par le responsable des établissements de santé, il faut garder le masque pour tout ce qui fréquente les établissements et services médico-sociaux.

Ce port est d’autant plus obligatoire pour les professionnels qui prennent en charge des personnes âgées, très assujettis aux risques de forme grave du Covid-19.
Ceci étant dit, le port du masque est obligatoire dans les lieux de travail des professionnels médicaux, à savoir les cabinets médicaux, les maisons de santé pluriprofessionnelles ainsi que les centres de santé.

Il en est de même dans les lieux d’activité des auxiliaires médicaux, plus précisément les cabinets infirmiers, les cabinets de masso-kinésithérapie, etc. Les psychologues, les ostéopathes ainsi que les chiropracteurs doivent aussi garder leur masque dans leur lieu de travail. Naturellement, les professionnels travaillant au sein des laboratoires de biologie médicale sont aussi concernés par cette obligation.
Enfin, il y a les employeurs des professionnels qui effectuent des interventions au domicile des séniors et des personnes handicapées sont toutes concernées par l’obligation de port du masque durant leurs interventions. A titre de rappel, le port du masque est désormais recommandé dès 6 ans, surtout pour les personnes immunodéprimées, fragiles ou souffrantes de maladies chroniques et fragiles.

 

Les comportements à tenir face aux contacts à risque

Les personnes contacts à risque, peu importe leur statut vaccinal, ne sont pas dans l’obligation d’observer une quarantaine. Depuis le 21 mars, un test TAG, RT-PCR ou bien un autotest à réaliser au J+2 suffit.

Toutefois, dans l’optique de renforcer la surveillance génomique, toute personne affichant un résultat positif de test antigénique doit désormais procéder à un test RT-PCR en guise de confirmation. Quant aux personnes contacts à risque, elles doivent appliquer les mesures arrière, notamment le port du masque lorsqu’elles sont au contact d’autres personnes, à l’intérieur ou à l’extérieur. Par ailleurs, elles doivent limiter les contacts, surtout avec les personnes fragiles.

Si possible, le passage au télétravailleur est indiqué dans la mesure du possible. Dans cela dans un but de battre le covid-19.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !