Accueil Art Musées/Expo Tout savoir sur le château de Saint-Germain-en-Laye

Tout savoir sur le château de Saint-Germain-en-Laye

431

 

La découverte de la France passe par la visite des lieux emblématiques qui ont marqués son histoire. Le château de Saint-Germain-en-Laye fait partie de ces lieux à absolument visiter. Ce bâtiment abrite des milliers d’articles historiques et archéologiques qui vous permettront de mieux connaitre l’histoire de France. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur ce château.

 

À propos du château de Saint-Germain-en-Laye

Le château est connu sous le nom de Château-Vieux. Il a la forme d’un pentagone et sa décoration est inspirée des arts de la Renaissance italienne. Entouré de douves sèches, le château et ses grandes tours circulaires abritent aujourd’hui le musée national d’archéologie. Avec la cour intérieure et les douves, le château s’étend sur une superficie totale de 12.000 m2. Le château de Saint-Germain-en-Laye se compose de cinq ailes : l’aile du roi, l’aile de la reine, la chapelle Saint-Louis et l’aile des Enfants de France.

 

Que pouvez-vous découvrir dans le château de Saint-Germain-en-Laye ?

Il faut noter avant tout que la construction du château a été initiée en 1122 par le roi Louis VI le Gros. Le château a été incendié en 1346 pendant la guerre de cent ans puis reconstruit Charles V. Il a ensuite été rénové et agrandi par les souverains successifs qui y ont résidé. Si vous souhaitez visiter le château, vous allez y découvrir plusieurs monuments. Il s’agit entre autres de la chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye, du donjon, du toit du château, la salle des banquets et du musée national d’archéologie.

 

La sainte chapelle

La chapelle du château a été construite par le roi Louis IX (Saint-Louis) dans le style gothique rayonnant. Elle était considérée comme une sainte chapelle car elle abritait une relique de la couronne d’épines. La chapelle mesure 24 mètres de long sur 10 mètres de large. Il se compose de trois travées. Quant à sa nef, elle est haute de 17 m. C’est une merveille architecturale à absolument voire.

 

Le donjon du château

C’est sous le règne de Charles V que le donjon du château de Saint-Germain-en-Laye a été construit. Il faisait partie de la première phase de construction du château. Il mesure 38 m de haut. Il est surmonté d’un campanile de 8 mètres de haut. Pendant un certain temps, le donjon a abrité le trésor royal ainsi que les archives royales et les livres rares rassemblés par le roi. Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus.

Le toit du château

Le toit du château n’est ouvert au public qu’en de rares occasions. Si vous avez la chance d’y monter, vous serez émerveillé par sa décoration. Le toit offre une vue spectaculaire jusqu’à la cour intérieure du château de Saint-Germain-en-Laye. Du toit, on peut aussi apercevoir les jardins, la forêt, la ville de Saint-Germain-en-Laye et la vallée de la Seine.

 

La salle des banquets

La salle des banquets était également connue sous le nom de salle de mars. Voulu par François 1er, il a été maintes fois rénové. Il  se distingue par sa cheminée monumentale en briques qui porte une salamandre : l’emblème de François 1er.

 

Le Musée National d’Archéologie

En 1867 Napoléon III crée le musée des antiquités celtiques et gallo romaines dans l’enceinte du château. Il abrite aujourd’hui le musée national d’archéologie. Ce musée situé au cœur du château de Saint-Germain-en-Laye expose la plus grande collection d’art préhistorique au monde. La collection du musée retrace la vie de l’homme en France de la préhistoire au moyen-âge. Près de 30000 objets sont exposés sur les deux millions conservés dans les réserves du château. Vieux d’environ 25000 ans, la dame ou vénus de Brassempouy est sans doute l’artefact le plus célèbre exposé dans le musée.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !