Accueil Santé Médecine La chromothérapie : le bienfait des couleurs à découvrir

La chromothérapie : le bienfait des couleurs à découvrir

1970

Incluse dans la classification des médecines douces, la chromothérapie permet la guérison par les couleurs. Basée sur les couleurs primaires et secondaires, elle agit sur la santé psychique et physique. Ayant un impact sur les tissus et sur l’optique, la chromothérapie influe sur le système nerveux du cerveau. Elle est pratiquée par des thérapeutes, mais peut être effectuée seule, car elle ne nécessite aucune manipulation complexe. Différentes techniques sont utilisées, la chromothérapie est basée soit sur la lumière en ampoule led soit sur l’effet des couleurs sur un tableau. Le choix des couleurs joue un rôle important puisque c’est d’elles dont dépend la thérapie. Tour de palette.

La chromothérapie : dans quels domaines ?

Inspirée par les Égyptiens depuis la nuit des temps, la chromothérapie est désormais exploitée de différentes façons. Sous forme de lumière et de peinture, elle permet de réaliser une thérapie soi-même, à condition d’avoir la connaissance de l’utilisation des couleurs. Évidemment, chaque couleur a un rôle déterminant dans la thérapie que l’on souhaite mener et a un effet sur une partie bien précise du corps ou de l’esprit.

Dans la chromothérapie, on compte trois méthodes d’actions :

La thérapie par la lumière

À la manière de l’acupuncture, la chromothérapie par la lumière est simple. En faisant réfléchir une couleur à l’aide de la lumière sur une partie du corps, celle-ci agit directement sur un point sensible. D’ailleurs, des vibrations de la partie du corps sont constatées lors de l’application de la lumière colorée. Ce rayon lumineux doit stimuler un point précis pour que celui-ci entre dans un processus d’autoguérison.

La thérapie par la peinture

A l’image de la thérapie par la lumière, la chromothérapie par la peinture est une technique encore plus simple. Des artistes peintres réalisent eux-mêmes des tableaux d’une couleur bien précise. La vue de cette couleur va stimuler une partie du cerveau et provoquer soit l’apaisement, soit la vitalité, ou tout autre objectif… De la même manière, le choix de la couleur est le point essentiel de cette technique.

La thérapie par la décoration d’intérieur

Au sein d’un foyer, le choix des couleurs est également extrêmement important. En effet, il va influer sur la santé physique et psychique. Par exemple, une couleur agressive dans un espace de détente ou une chambre est à éviter, et il est conseillé d’opter pour le vert ou le bleu. C’est pour cette raison que la décoration intérieure est également une forme de chromothérapie.

Le rôle des couleurs

Les couleurs ont une signification particulière et un rôle dans le processus d’autoguérison. De la plus foncée à la plus claire, elles agissent sur une partie précise du corps, un état d’âme ou un sentiment :

  • Le violet : Il assainit le sang, débarrasse le corps des toxines, libère le foie et grâce à cette couleur, la rate fonctionne mieux. Le violet fortifie également les défenses immunitaires. Il a un effet apaisant et il stimule l’inspiration créatrice.
  • L’indigo : Son pouvoir anesthésiant est idéal pour les céphalées, les angines, les maux de dents ainsi que les rhumatismes. L’indigo dope également l’intuition.
  • Le bleu : Il calme les états d’anxiété car il a un pouvoir apaisant. Recommandé pour les personnes sujettes aux crampes, Il a un effet antispasmodique. Il a également un effet sur les tensions élevées et les maladies inflammatoires.
  • Le turquoise : Il a un pouvoir régénérateur pour la peau et apaise également les douleurs ponctuelles et subites.
  • Le vert : Recommandé en cas de grosse fatigue et aussi de fort stress. Il a également une action sur les insomnies. Cette couleur, qui rappelle le monde végétal, est aussi recommandée pour les personnes perturbées émotionnellement.
  • Le jaune : Il augmente l’activité psychique et physique, le jaune est stimulant. On le recommande pour les différents types de désintoxication car il développe également la motivation. Enfin, il a également une action sur les os.
  • L’orange : Il possède des vertus curatives sur les problèmes de thyroïde, les douleurs musculaires, l’arthrite, les problèmes cardiaque, les cas d’asthme et d’allergies. Il est aussi salutaire pour les voies respiratoires.
  • Le rouge : Souvent associé à l’irritation et à la provocation, cette couleur est à utiliser avec prudence. Elle est toutefois bénéfique pour le système sanguin et agit également sur l’anémie. Reste à savoir où et comment l’utiliser pour bénéficier de ses effets positifs.

Outre les couleurs, la motivation reste essentielle. Il faut que le patient croie en la chromothérapie et soit concentré afin de bénéficier pleinement de tous ses effets sur le physique et le mental. Bien évidemment, la chromothérapie ne peut guérir à elle seule des pathologies, elle fait partie des médecines douces et doit se pratiquer en complément de mesures adaptées (traitement de fond, meilleure alimentation, etc.).

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !