Accueil Entreprise CIF : comment changer de vie ?

CIF : comment changer de vie ?

1949

Quand on a le sentiment d’avoir fait le tour, qu’on ne va plus au travail de bon cœur, et qu’on repense à ses rêves d’adolescent, on pourrait vouloir tout plaquer. Mais ce n’est pas une mince affaire avec une maison, un crédit, des enfants et un chien en prime. Pour permettre une reconversion professionnelle, il existe plusieurs solutions comme le CIF (congé individuel de formation).

CIF : définition

Le congé individuel de formation (CIF) est un congé qui permet à toute personne qui travaille d’accéder à des formations pour se qualifier, évoluer ou changer complètement d’orientation professionnelle.

Le CIF peut également servir à préparer ou passer un examen. Il peut s’agir par exemple d’un salarié du privé qui suit une préparation pour un concours de la fonction publique et qui passe l’examen.

C’est au salarié de demander la possibilité d’effectuer un CIF. Bien entendu, le CIF est indépendant des formations prévues par le plan de formation de l’entreprise.

Le CIF se construit en plusieurs étapes :

  • Elaborer un projet professionnel
  • Trouver une formation adaptée
  • Demander à une autorisation d’absence à l’employeur
  • Demander un financement aux Fongécif

Bon à savoir : Le CIF permet de suivre une formation d’un an à temps plein ou de 1200 heures à temps partiel. Le salarié peut par exemple choisir de suivre des cours d’anglais en plus de ses heures de travail pour se perfectionner ou postuler à un autre poste qui demande cette compétence linguistique.

Pendant la formation, le salarié doit justifier de sa présence et son contrat est suspendu. A l’issu du temps imparti, il peut réintégrer son poste ou partir vers de nouveaux horizons, enrichi d’une nouvelle expérience.

Qui est concerné par le CIF ?

Toute personne ne peut pas bénéficier d’un CIF, il faut remplir des conditions salariales particulière et justifier d’une expérience selon le type de contrat.

  • Si vous êtres en CDI : le CDI doit avoir été signé au moins un an avant la demande et justifier d’une activité salariale d’au moins deux ans.
  • Si vous êtes en CDD : il faut justifier de 24 mois d’activité salarié dont 4 dans le secteur privé.
  • Si vous avez moins de 26 ans : il faut justifier de 12 mois d’activité salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD. Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation à durée déterminée sont pris en compte dans les 4 mois d’activité salariée.

Bon à savoir : la formation doit débuter dans les 12 mois suivant la date de fin du dernier contrat.

Qui paye pour le CIF ?

Le CIF est pris en charge par des organismes agréés par l’Etat qui sont les Fongécif (Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation). Ils s’occupent du CIF, du CBC (Congés Bilan de Compétences) et du Congé VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), dans le cadre de la formation continue.

Les Fongécif ont financé 1 million de formations professionnelles en partenariat avec les Opacif (organisme paritaire collecteur agréé pour le financement du congé individuel de formation) à qui l’entreprise verse ses contributions obligatoires pour la formation professionnelle continue.

Le salarié bénéficie pendant son CIF des aides suivantes :

  • La prise en charge de sa rémunération (entre 80 et 100 %)
  • La prise en charge partielle de ses frais de formation
  • La prise en charge de ses frais de transport et d’hébergement (selon le cas)

Depuis le 1er janvier 2011, des règles nationales ont été fixées. Le plafond du coût pédagogique est de 18000 € HT maximum ou de 27,45 € HT par heure.

Le CIF est une option intéressante pour donner un nouveau souffle à une carrière professionnelle sans prendre de risques financiers. Le salarié est rémunéré pour apprendre et peut reprendre son poste à la fin de la formation. Avec le CIF, changer de vie devient possible en toute tranquillité, pourquoi ne pas y penser ?

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !