Accueil Loisirs Auto & Moto Conduire sans permis, c’est possible avec une voiturette

Conduire sans permis, c’est possible avec une voiturette

2103

La voiturette, ou voiture sans permis, n’a plus rien à voir avec les modèles un peu risibles que l’on voyait se traîner dans les rues citadines dans les années 80-90. Aujourd’hui, les constructeurs rivalisent d’arguments pour lutter contre les idées reçues et proposer des modèles attirants et pleins de charme.

Un succès grandissant

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : près de 12 000 voiturettes se sont vendues en France en 2013. Et la tendance du marché n’est pas à la baisse. Mais qu’est-ce qui explique ce succès détonnant ?

D’abord, ces véhicules sans permis ne sont plus réservés aux personnes âgées, à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de passer leur licence lorsqu’ils étaient plus jeunes. Ils ne sont plus non plus restreints au milieu rural ou aux seules zones urbaines.

Ensuite, les problématiques liées au permis de conduire peuvent favoriser l’éloignement du parcours classique. La réduction du nombre de points à 6 unités (pendant les deux premières années), la sévérité toujours plus grande des contrôles routiers, et les délais allongés d’attente pour passer l’épreuve finale contribuent à mettre en valeur l’option « sans permis ».

Enfin, nous entrons dans une ère d’écologie et de respect de l’environnement qui devrait grandement impacter le marché de l’automobile. L’époque est à l’électrique et au moteur propre. Dans ce contexte, les voiturettes, dont la puissance et la vitesse sont limitées, peuvent se révéler d’excellents substituts au véhicule classique, surtout en ville.

La voiturette : quand la voiture a une sœurette

Une voiturette, c’est une voiture de petite taille et à la puissance réduite, qui ne nécessite pas pour être conduite d’être titulaire du permis de conduire. Le plus souvent, il s’agit d’un quadricycle (véhicule à quatre roues) à moteur, léger ou lourd, mais l’on peut parler également de véhicules à trois roues.

  • Les quadricycles légers ont un poids à vide qui ne dépasse pas 350 kilos. Leur vitesse maximale est inférieure ou égale à 45km/h et leur puissance maximale inférieure ou égale à 4kW (5,6CV).
  • Les quadricycles lourds ont un poids limité à 400 kilos – pour le transport de personne – et à 550 kilos – pour le transport de marchandises. Leur puissance maximale est de 15kW (20CV).

Il faut savoir que la voiturette comprend toujours une boîte automatique, roule au diesel, et qu’elle est nécessairement limitée à deux places. Les véhicules quatre places sont des voitures qui roulent entre 80 et 90 km/h, et pour lesquelles le permis B est obligatoire.

Conduire sans permis, c’est possible avec une voiturette 2

Quels véhicules peut-on conduire sans permis ?

Le type de véhicule que vous pouvez conduire sans permis est fonction de votre âge. Tout dépend si vous êtes né avant ou après 1988.

Si vous êtes né avant 1988 :

  • Un cyclomoteur d’une cylindrée de 50cm3 maximum (s’il s’agit d’un moteur à combustion interne) ou d’une puissance maximale de 4kW
  • Un quadricycle léger à moteur avec les mêmes limites (une voiturette)
  • Une voiture électrique de puissance inférieure à 1kW
  • Un véhicule participant à des entraînements, des manifestations sportives, des compétitions qui se déroulent hors de la circulation publique – et si vous êtes titulaire d’une licence délivrée par une fédération sportive
  • Un véhicule agricole rattaché à une exploitation, d’une vitesse limitée à 40km/h

Si vous êtes né après 1988 :

  • Une voiture électrique d’une puissance inférieure à 1kW
  • Un véhicule participant à des entraînements, etc. (voir ci-dessus)

Si vous êtes né après 1988 et que vous avez plus de 14 ans et que vous êtes titulaire d’un brevet de sécurité routière (BSR) ou d’un titre équivalent délivré par un pays de l’Union européenne :

  • Un cyclomoteur de 50cm3 ou 4kW, ou une mini-moto
  • Un quadricycle léger à moteur avec les mêmes limites (une voiturette)
  • Un véhicule agricole comme spécifié plus haut, mais seulement si vous avez au moins 16 ans

Assurer sa voiturette

Permis ou non, vous ne pouvez pas vous dispenser d’assurer votre véhicule en responsabilité civile. Il faut penser aux dégâts que vous pourriez subir… ou causer auprès des autres véhicules croisés sur la route ! En outre, vous ne devez pas être sous le coup d’une condamnation judiciaire interdisant de conduire un véhicule sans permis.

Une assurance pour voiturette propose en gros les mêmes services que pour un véhicule avec permis de conduire, en couvrant aussi bien les déplacements professionnels que privés :

  • Responsabilité civile : prise en charge des dommages du tiers si vous êtes responsable d’un accident
  • Défense pénale et recours suite à un accident : en cas de procédure judiciaire
  • Bris de glace : réparation ou remplacement du pare-brise
  • Vol/incendie : remboursement en cas de vol ou d’incendie du véhicule
  • Dommages tous accidents : prise en charge des réparations si vous êtes responsable

Conduire sans permis, c’est possible avec une voiturette 3

Quelle voiturette choisir ?

Depuis qu’il s’est ouvert aux plus de 14 ans, le marché des voitures sans permis a le vent en poupe. D’autant plus depuis que les conditions d’obtention du permis de conduire, ainsi que les délais de passage de l’examen, se sont alourdis.

Voici un tour d’horizon des véhicules que l’on peut trouver en concession autour de 10 000€.

  • La Ligier JS 50 – entre 11 700 et 13 700€
  • Axiam Vision Crossover Premium – autour de 14 000€
  • Chatenet Sporteevo – 14 000€
  • Microcar Dué Initial – 8 500€
  • Renault Twizy 45 – 7 240€ (+ 30€ mensuels de location de batterie)

Avec des véhicules pareils entre les doigts, croyez-nous, vous n’aurez pas à rougir des grosses voitures que vous croiserez sur les routes. Et vous, au moins, vous pourrez vous garer en ville !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !