Accueil Santé Forme & Fitness La créatine, fidèle compagnon de votre musculation

La créatine, fidèle compagnon de votre musculation

2619

Depuis quelques décennies, les contemporains affirment que notre société est plus que jamais régie par l’apparence. En réalité, ce phénomène n’est pas nouveau, puisque les Anciens avaient déjà un culte du corps, et que la noblesse du XVII et XVIIIème siècle accordait une grande importance à l’apparence. A la fin du XIXème siècle, le culte du corps n’est plus le propre de la noblesse ou de la bourgeoisie, et il gagne les classes populaires du fait de l’influence du modèle éducatif allemand. Aujourd’hui, le culte du corps est omniprésent, si bien que produits et équipements spécialisés dans la musculation se multiplient, comme la créatine.

Qu’est-ce que la créatine ?

La créatine dite naturelle

La créatine contient trois acides aminés, à savoir la glycine, l’arginine et la méthionine qui sont synthétisés par le corps, et en particulier les reins, qui en produisent entre un et deux grammes par jour. C’est l’alimentation qui apporte la créatine nécessaire chaque jour. Cet acide aminé est contenu dans le bœuf, la volaille et surtout le poisson.

La créatine de synthèse

La créatine synthétique est essentiellement vendue en comprimé, mais aussi en liquide ou en poudre. Il s’agit d’un dérivé synthétique issu d’une réaction chimique entre la cyanamide et la sarcosine de sodium.

Informations sur la posologie :

  • Il convient de ne pas excéder les deux grammes de créatine par jour.
  • Le second impératif est de boire abondamment et fréquemment pour éviter la déshydratation et assurer le bon fonctionnement des reins.

La créatine est-elle efficace ?

Le meilleur allié de l’haltérophile

Il est possible de comparer la créatine à un stock d’énergie pour l’effort physique. En effet, un apport énergétique important est nécessaire en vue de réaliser les exercices de musculation. Or, la créatine permet de prolonger un effort physique intense comme soulever une lourde charge ou courir très vite pendant un court instant. Ainsi, la consommation de créatine est parfaitement adaptée lorsqu’on se lance dans un programme de musculation, puisque l’adepte futur athlète devient plus performant.

Plutôt inefficace pour l’endurance

Si la créatine n’est pas dangereuse pour la pratique de sports qui nécessitent une certaine endurance, elle est totalement inutile dans ce cadre. En effet, la créatine agit positivement sur les muscles dès lors que l’effort est fractionné. Or, lors d’un marathon ou d’une course à pied, l’effort est constant et peu intense.

Quelles sont les contre-indications à utiliser la créatine ?

Comme tous les produits synthétiques que l’on ingurgite, la créatine comporte certaines contre-indications. Quels sont ces groupes de personnes sujets à ces contre-indications ?

  • Les enfants : les enfants n’ayant pas besoin de faire de la musculation, il n’y a aucun motif pour qu’ils prennent de la créatine.
  • Les adolescents : les adolescents s’initient de plus en plus tôt à la musculation, ce qui est plutôt proscrit puisque la musculation bloque la croissance.
  • Les personnes âgées : ayant des problèmes d’hydratation et parfois rénaux, l’usage de la créatine leur est déconseillé.
  • Les diabétiques : tout produit susceptible d’agir sur la composition du sang est à éviter
  • Les personnes en surpoids : la créatine a pour particularité de faire grossir ses adeptes, ce qui est problématique chez les personnages déjà en surpoids.
  • Les personnes souffrant d’une maladie quelconque : la maladie affaiblit l’organisme. Par conséquent, il est déconseillé de poursuivre la musculation et de prendre ce type de produits.

Si on souhaite se lancer dans un programme de musculation, la créatine permet à l’adepte de mener à bien ce programme, à condition de respecter certaines règles comme l’hydratation et de ne pas en abuser !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !