Accueil Art Focus sur Robert Doisneau, l’homme derrière l’objectif

Focus sur Robert Doisneau, l’homme derrière l’objectif

3326

Robert Doisneau est un des photographes les plus célèbres de sa génération. C’est d’ailleurs un artiste très connu auprès de l’ensemble de la population. Pourquoi est-il aussi apprécié dans le monde entier ? Quelles sont ses œuvres les plus emblématiques ? Voyons la carrière de cet homme charismatique et mystérieux mais aussi la personnalité de celui qui a observé le monde à travers son objectif.

Robert Doisneau : biographie

Né en 1912 à Gentilly, Robert Doisneau grandit en banlieue parisienne dans un milieu aisé. En effet, il est élevé dans une famille petite-bourgeoise. Le jeune homme se tournera d’abord vers le métier de graveur lithographe à l’âge de 15 ans dont il apprendra les ficelles dans l’enceinte de l’école Estienne. Il commence donc sa carrière en dessinant des étiquettes pharmaceutiques. Puis en 1931, le jeune homme est engagé chez André Vigneau en tant qu’opérateur où il entre dans le monde de la création artistique.

Ce milieu va l’inspirer et après quatre ans au service publicité des usines Renault où il brille par ces retards, il devient finalement photographe indépendant. À la base de sa carrière, il y a une volonté de s’amuser mais la guerre va changer ses projets. Il renoue avec la joie de vivre avec les festivités d’après-guerre et la liesse collective qui anime les villes. C’est durant cette période particulière qu’il fera les clichés qui le feront connaître du grand public. Pour le découvrir davantage, consultez son questionnaire de Proust disponible sur son site officiel.

Focus sur Robert Doisneau, l’homme derrière l’objectif3

Une carrière bien remplie

Pendant l’après-guerre, le photographe se promène sans cesse dans les rues. Il capture les moments furtifs et les instants de bonheur qui éclairent le visage des passants. Les jeux de lumière seront également une source d’inspiration pour lui. La ville est son terrain de jeu privilégié. Il jette un regard amusé sur le monde à la fois bienveillant et persan. En effet, il a une véritable réflexion sur le monde qui l’entoure. Il dénonce le pouvoir et l’autorité pour défendre un esprit d’indépendance.

Paris restera sa principale source d’inspiration, il photographie la ville et sa banlieue dans ses moindres détails. Baigné dans le monde artistique, il réalise de nombreux portraits de personnalités de renom qui lui font confiance comme :

  • Pablo Picasso
  • Salvador Dali
  • Jacques Prévert

Il meurt en 1994 après une belle vie et une carrière impressionnante. Il laisse en héritage pas moins de 450 000 négatifs. Pour retrouver le portfolio de l’artiste, consultez cette page.

Focus sur Robert Doisneau, l’homme derrière l’objectif2

Le cliché le plus emblématique

Indémodable avec ses clichés en noir et blanc, Robert Doisneau est surtout connu comme l’un des photographes de l’après-guerre pour ses photographies de Paris en pleine euphorie à l’aube des Trente Glorieuses. Son portrait le plus célèbre est sans aucun doute « Le Baiser de l’Hôtel de Ville ». Les fans vont être déçus puisqu’il s’agit d’une mise en scène organisée par Robert Doisneau après avoir surpris le couple en train de s’embrasser dans un café parisien.

Mais la magie reste la même quand on regarde cette œuvre intemporelle sur l’amour et l’intimité d’un couple. Si vous voulez admirer ses œuvres, rendez-vous au Musée Rodin. Et pour plonger dans l’histoire de Robert Doisneau, voici un documentaire qui retrace les débuts de l’artiste :

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !