Accueil Société Animaux Hôtel pour félins : la tendance qui a du chien

Hôtel pour félins : la tendance qui a du chien

1884

Avoir un animal, c’est source de bonheur la plupart du temps, mais c’est aussi un sacré problème quand il s’agit des vacances et des week-ends prolongés et que le lieu de villégiature n’est pas apte à accueillir votre boule de poils. Que faire ? Les proches et les amis sont généralement les bonnes âmes qui acceptent de venir servir les croquettes quotidiennes ou mieux, qui deviennent une maison d’accueil tout confort pour votre matou. Quand personne ne peut s’en occuper, une ultime solution existe, moyennement un petit budget coquet, l’hôtel pour félins.

Hôtel pour félins : d’où vient cette drôle d’idée ?

L’origine du projet de l’hôtel pour félins : une nécessité urgente

Environ 100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année et ce, surtout autour de la période noire juillet et août. Devenue cause nationale depuis 2008, la lutte contre l’abandon des animaux est un travail quotidien qui passe par la mise en place de structures d’accueil et la sensibilisation.

A l’instar du sujet épineux qu’est la sécurité routière, les gens ont besoin d’être éduqués pour se rendre compte qu’abandonner un animal sur une aire d’autoroute est un acte mauvais passible de sanctions. La sensibilisation passe par des campagnes de publicité mais aussi la distribution d’un livret lors de l’adoption d’un animal, sorte de constitution du maître, qui contient des devoirs à respecter envers l’animal.

L’abandon sur la voie publique est considéré comme un acte de cruauté : il peut aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Mais la peur du bâton est-elle assez pour les êtres capables de commettre l’acte d’abandon ?

Le contexte de la création des hôtels pour félins : offrir de la qualité

Les refuges qui proposent d’accueillir les chats n’ont pas toujours bonne presse, à tord ou à raison, que ce soit à cause du prix ou des conditions de vie des animaux. En parallèle, les nounous pour animaux sont souvent prises d’assaut et complètes des mois à l’avance.

Pour palier le problème de la garde de chat pendant les vacances, certains ambitieux se sont engouffrés dans la brèche et on fait de leur passion pour les chats une véritable niche. Ces lieux ont pour cible des maîtres soucieux du bien-être de leur animal d’une part, mais surtout des gens capables de mettre la main au porte-monnaie pour qu’on s’occupe de leur animal pendant qu’ils seront sur les pistes de ski ou sous le parasol.

Hôtel pour félins : que trouve-t-on sur le marché ?

Le jardin des chats : hôtel pour félins depuis 30 ans

Cet hôtel hors norme situé entre Nîmes et Montpellier est tenu par des passionnés de chats diplômés par le Livre Officiel des Origines Félines (LOOF), et les soins sont effectués par des auxiliaires de santé animale. Ici, pas d’amateurisme !

Le Jardin des chats a reçu l’agrément de la Direction des Services Vétérinaires par la préfecture, pour le garder, l’établissement se force à rester au top du service hôtelier pour chats et à fidéliser ses clients. Egalement recommandé par le Petit Futé et sujet des émissions TV « 100 % Mag » et « C’est au programme », ce lieu inédit connaît une notoriété durable grâce à un service d’accueil de qualité.

Les prestations de cet hôtel pour félins :

  • Des lofts avec jeux
  • Des jardins grillagés
  • Un environnement calme
  • Des webcams pour vérifier si tout va bien
  • Une surveillance de nuit
  • 8h par jour d’attention

Pour chaque chat, une fiche de suivi est remplie afin d’évaluer le bien-être physique et mental de l’animal, de stipuler la prise de médicaments ou les soins à prodiguer (brossage de dents par exemple). L’hygiène n’est pas en reste : les vaccins doivent être à jour, tout animal reçoit un traitement vermifuge, les lofts et les infrastructure sont nettoyés quotidiennement.

Côté prix, en haute saison, un séjour de 7 jours minimum sera facturé 11,50 euros par jour et par chat.

Aristide : premier hôtel pour félins à Paris

Le 25 mars 2014, le premier hôtel pour félins a ouvert ses portes dans la capitale. Le créateur d’Aristide, Gauthier, a eu l’idée d’aménager sur une surface de 250 m2 des chambres sur plusieurs étages, tout confort, ainsi qu’une salle de jeux, entièrement verified by matou.

Le lieu est ouvert tous les jours de la semaine pour les chats et les heures de sorties ont été spécialement étudiées pour les parisiens :

  • Check out : Lundi matin entre 7 et 11h, dimanche entre 17 et 19h
  • Check in : 12 à 14h et 17 à 19h.

Vous seriez surpris de vouloir tenter l’aventure si l’on pouvait changer de peau pour une journée ! Mais que trouve-t-on dans cet hôtel pour chat haut de gamme ?

  • Une chambre 3 étages comprenant : herbe à chat, jouets, fontaine à eau, griffoir, litière (changée chaque jour, diffuseur Feliway
  • Pension complète
  • Du temps de jeu avec un catsitter
  • Une assurance santé (150 euros)

Chaque chat doit être à jour avec ses vaccins, vermifugé, et tatoué, mais ce n’est pas tout ! Pour éviter de faire de gonfler les pensionnaires de la SPA, tout animal doit être stérilisé.

Chez Aristide, il n’y a pas de haute et basse saison, ce sont les mêmes prix toute l’année. Côté prix, une chambre partagée avec un autre chat coûte 26 euros, 40 pour une chambre privative. L’hôtel Aristide est aussi relié à un blog spécial chat à voir ici.

L’hôtel pour félins, c’est un peu la colonie de vacances haut de gamme des chats, surtout à Paris. Si vous n’avez pas le budget pour l’hôtel pour félins, sachez qu’il est aussi possible de faire garder son animal dans une famille d’accueil. Il y recevra tous les soins nécessaires à son bien-être et surtout de l’amour. Reste à savoir si votre matou est prêt à changer de maison le temps des vacances et à vivre en communauté.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !