Accueil High-Tech Technologie Stéréolithographie, une technique d’impression 3D en SLA

Stéréolithographie, une technique d’impression 3D en SLA

129
impression 3D stéréolithographie

Procédé inventé en 1986, la SLA ou la stéréolithographie est une méthode d’impression 3D de type industriel capable de concevoir un bien matériel complexe en seulement une journée. En principe, elle bénéficie d’une finition supplémentaire en peinture douce, masquage, finition transparente ainsi qu’assortiment de couleurs. Mais alors, de quoi s’agit-il exactement ? Qu’est-ce qu’elle permet de produire ?

Définition de la stéréolithographie

À titre de rappel, la stéréolithographie fait partie de l’une des techniques de base de la fabrication additive. En quelque sorte, elle met en œuvre un processus photochimique afin d’imprimer un ou plusieurs objets en résine. Son principe se repose sur les photopolymères liquides qui sont solidifiés grâce à la lumière ultraviolette. Pour contrôler le laser ou le faisceau lumineux, des miroirs sont installés sur l’appareil concerné.

Si vous désirez réaliser une impression 3D de précision en SLA, vous pouvez faire appel à des entreprises expérimentées dans le domaine. Il ne faut pas oublier que ce genre d’opération exige la prise en compte d’un certain nombre d’éléments comme la dimension de la pièce, les finitions de surfaces, les tolérances, ou encore le choix de la matière.

Comment fonctionne cette impression 3D en SLA ?

Lorsqu’il s’agit de faire une impression 3D, la première étape est de préparer et analyser le fichier CAO. À l’aide d’un logiciel spécifique, l’objet sous format numérique pourra être découpé en tranche. Dans certains cas, des supports sont même utilisés afin de maintenir le dispositif durant son impression. Sachez que le fichier pris en charge par l’imprimante possède généralement une extension stl.

Pour créer un objet en particulier, la machine exploite un rayon laser puissant de sorte à tracer les couches du support et de la pièce. Une fois que la couche est scannée, le système de fabrication commence à s’abaisser et la barre consacrée au ré-enduisage s’activera pour concevoir une à une les couches. Dans le cadre des impressions en 3D SLA, il est possible d’utiliser soit une imprimante 3D de bureau, soit une machine 3D industrielle.

L’intérêt d’opter pour la stéréolithographie

Plusieurs raisons peuvent expliquer les avantages de la stéréolithographie. Dans un premier temps, c’est une technique qui permet non seulement de bénéficier de produits finis, mais également d’un prototypage rapide. Comparés aux pièces fabriquées en FDM ou en SLS, les objets imprimés en SLA disposent d’une surface plus lisse ainsi que d’un résultat plus détaillé.

D’une autre part, il faut savoir que ce type d’impression 3D offre une meilleure finition. Avec le procédé appelé photopolymérisation, chaque couche profite d’une résistance plus développée. Indispensable dans de nombreux domaines, la stéréoplithographie est utile pour la création de maquettes, de modèle conceptuel, d’implants ou de tout autres composants de formes irrégulières. Si vous souhaitez produire jusqu’à une cinquantaine de pièces en un jour, il est préférable de contacter une société telle que Protolabs.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !