Accueil Société Rencontres Les applications de rencontre : une fausse bonne idée ?

Les applications de rencontre : une fausse bonne idée ?

1618

Petites sœurs des fameux sites de rencontre que l’on a vu fleurir sur la toile, de nombreuses applications rencontre ont également vu le jour pour smartphones et tablettes. Alors que le succès des sites est sans appel, les applications semblent présenter quelques désagréments. Débriefons ensemble.

Les applications rencontre : choix et efficacité

Un passage à vide, marre des plateaux télé en célibataire, Jojo qui est parti avec votre meilleure amie, déménagement dans une nouvelle ville, frisson de l’adultère, rencontre d’un soir ou d’une vie… Les motivations de faire appel à des sites de rencontre sont multiples.

Rapide à télécharger et ultra mobile, la version applications de ces sites Nice-people, Meetic, Badoo, adopteunmec, edarling, Tinder, Gleeden peut paraître une aubaine. Ces applications offrent toutes les fonctionnalités classiques, notamment la possibilité de se décrire, de chatter, de trouver des contacts par affinités, de faire une recherche avancée en filtrant certains critères. Elles ont tout des grands sites.

Si vous cherchez un comparatif, la lecture du dossier sur 01Net devrait vous intéresser.

Les applications de rencontre , une fausse bonne idée4

De l’hyper-connexion au supermarché de l’amour

En plus, certaines de ces applications offrent des fonctionnalités qui leur sont propres : Une fonctionnalité shuffle pour Meetic ou des notifications pour une réactivité maximale sur Badoo et Easyflirt.

Ces deux dernières, tout comme Blendr, proposent un système de géolocalisation. Dans le même esprit, Lovoo utilise un radar en temps réel afin de détecter qui est proximité. Grâce à la géolocalisation, ces applications délimitent mieux encore le terrain de chasse des hyperconnectés. Partout où vous êtes, en vacances, dans les transports en commun, au restau ou en week-end chez Mamie, vous pourrez vous connecter et trouver l’amour dans un rayon de moins de 500m. Rapide et efficace.

Sur Tinder, point de blabla ! L’application favorise les rencontres par affinités physiques dans un périmètre limité. Si Vénus plait à Apollon et réciproquement, la discussion peut s’engager et plus si affinités…

Nul besoin d’être scotché devant son ordinateur pendant des heures. On télécharge, on crée son profil, on rencontre, on like, on matche et plus si affinités, immédiatement et selon l’humeur du moment.

Quand le mieux est l’ennemi du bien

Pourtant, prenez garde à ne pas tomber dans les pièges que ces applications vous tendent. En apparence ultra conviviales et vouées à créer du lien social, elles n’atteignent pas toujours leur but initial. Bien au contraire. Quels sont les points noirs de ces applications rencontre ?

  • Géolocaliser les contacts et s’offrir la possibilité de les rencontrer en un minimum de temps, n’est-ce pas zapper les cases discussion, approche et appréciation progressive de l’individu convoité ? Et du coup augmenter le risque de tomber sur le ringard ou le pervers du quartier ?
  • Ces applications invitent plus facilement à chercher un contact dans un périmètre restreint. Elles réduisent ainsi le champ des possibles. Et si le grand amour se trouvait à 50 km et non à 50 m ?
  • Parce qu’une application se télécharge et se consulte en tout lieu et à tout moment, elle paraît assurément plus addictive qu’un site. La consultation compulsive de ce type d’applications peut entraîner une quête de la quantité plutôt que de la qualité dans la relation et risque de faire quelques déçus (voir ce témoignage sur Le Point).

Les profils bâclés permettent-ils de se présenter ?

Se créer un profil à la vite dans le bus, n’est ce pas forcément soit caricatural, soit mensonger ? N’est-il pas préférable, bien calé derrière son écran, de réfléchir à décrire avantageusement et précisément celui que l’on est, celui que l’on recherche, ses aspirations ?

De la même manière, consulter les profils à la hâte, secoué par le mouvement du train, ou bousculé en boite de nuit, ne risque-t-il pas de vous faire manquer la petite ligne qui tue : « Adore les sushis », alors que vous êtes allergique au poisson ?

Le principe même de l’application et sa facilité d’utilisation plus proche du jeu que de la démarche de recherche de l’âme sœur ne s’appliquent pas nécessairement à tous les adeptes des sites de rencontres. Chacun sa manière de fonctionner. Les fleurs bleues préféreront assurément les sites qui permettent de prendre son temps, de butiner tranquillement au gré de ses affinités, de ses envies, de ses rêves. Les adeptes de la relation légère et sans lendemain pourront s’y essayer, avec un succès probable.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !