Accueil Maison Immobilier Les marchés immobiliers en Afrique : une bonne niche pour investir selon le Groupe...

Les marchés immobiliers en Afrique : une bonne niche pour investir selon le Groupe Duval

148

Si l’immobilier est connu pour être un vecteur de croissance dans de nombreux pays en Europe, le potentiel africain quant à lui n’a pas fini d’être évalué. Mais déjà, tous les chiffres s’accordent sur la pleine croissance de la filière. Dans un contexte de forte poussée démographique, les marchés immobiliers en Afrique sont de très bonnes niches d’investissement, pour peu que les investisseurs se fassent accompagner ou aient la bonne information. Focus sur un secteur en pleine expansion ! 

Pénétrer les marchés immobiliers : la démarche du Groupe Duval en Afrique 

Dans certains pays d’Afrique, le secteur immobilier a dernièrement connu un développement remarquable grâce à une croissance démographique favorable, une croissance économique soutenue, et une bonne stabilité politique. Ainsi, de nombreux investisseurs en quête d’actifs immobiliers essaient de s’y implanter via des sociétés telles que le groupe immobilier Duval en Afrique, qui s’occupent de gérer leurs investissements et stratégies de valorisation. 

En effet, si les marchés immobiliers en Afrique offrent de belles opportunités d’investissement, il y a cependant des contraintes à maitriser avant de s’y engager. C’est le cas par exemple de la volatilité des devises locales et surtout des difficultés à établir parfois un titre incontestable de propriété en raison des restrictions législatives et réglementaires mises en place par certains pays notamment au regard des investisseurs étrangers. 

Pour ces raisons, un processus rigoureux doit être établi et suivi notamment pour garantir à l’investisseur un rapatriement effectif des capitaux et des devises tout en restant en totale conformité avec les réglementations nationales et locales. Avant donc de déployer leurs ressources dans les marchés immobiliers en Afriqueles investisseurs auront besoin d’élaborer des stratégies efficaces et flexibles sur le long terme en termes de sécurisation financière et juridique de leurs projets. 

Dans l’opérationnalisation desdits projets, il va également de soi que la conception et la construction des bâtiments, le choix des matériaux, et les paramètres d’ordre environnemental devront être conformes aux normes internationales pour une meilleure valorisation desdits investissements. 

L’état des marchés immobiliers en Afrique : une croissance étayée par des chiffres ! 

La Banque Africaine de Développement a récemment publié des indicateurs plutôt encourageants en ce qui concerne l’économie globale du continent et par ricochet la situation des marchés immobiliers en Afrique. Avec un solide taux de croissance avoisinant les 4 %, accompagné d’une explosion démographique sans précédent, il n’y a aucun doute que l’immobilier restera pendant les 50 prochaines années, un secteur aux enjeux majeurs pour plusieurs pays. 

Les 2,4 milliards d’habitants que comptera le continent d’ici 2050 ressentiront sans aucun doute un besoin de plus en plus important en termes d’infrastructures telles que : 

  • les logements sociaux ; 
  • les grands centres commerciaux ; 
  • les grands complexes hôteliers ; 
  • l’immobilier locatif de luxe ; 
  • etc. 

Dès maintenant et pour les prochaines décennies, l’Afrique restera un incontournable eldorado pour les investisseurs immobiliers. Les marchés immobiliers en Afrique sont donc de belles niches pour se constituer un actif immobilier intéressant par le jeu des devises, et tout aussi intéressant par la force de l’économie locale. Pour l’investisseur avisé, il y a toujours la possibilité de déléguer la gestion de son projet d’investissement immobilier à des personnes expérimentées comme le Groupe Duval. 

Intégrer l’innovation dans les marchés immobiliers : une option du Groupe Duval en Afrique 

Comme partout ailleurs, l’avenir du secteur immobilier en Afrique se présente également sous un œil technologique avec : 

  • des bâtiments et villes intelligentes ; 
  • des espaces de « co-working » ultra modernes ; 
  • etc. 

Actuellement, sur les marchés immobiliers en Afrique, ce sont des milliards de dollars qui sont déjà investis dans le secteur de la « Proptech » et du « co-working ». Et les statistiques prédisent une forte croissance de ces secteurs, notamment dans des pays tels que l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Kenya. 

Bref, tous les feux sont au vert pour le développement des investissements dans les marchés immobiliers en Afrique. 

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !