Accueil Mode Le shibori : une technique de teinture tendance

Le shibori : une technique de teinture tendance

2822

Encore connu sous les noms de tie and dye ou de chiné à la branche, le Shibori est une technique de teinture devenue très tendance depuis quelques années déjà. Pourtant son existence ne date pas d’aujourd’hui. Il s’agit en effet d’une méthode qui existe depuis plusieurs décennies et qui, grâce à différentes techniques, est devenu un art moderne de plus en plus prisé.

Les origines du shibori

Si on retrouve des traces d’existence du shibori en Inde et en Chine, il est admis que cette technique particulière de teinture trouve ses origines au Japon au VIIème siècle. Il s’agit en effet d’un terme japonais qui signifie tordre et presser, et c’est dans ce pays qu’il s’est imposé comme étant un art à part entière. À ses prémices, il était alors réservé pour les bannières et  pour la teinture des kimonos en soie portés alors par les plus nantis. Il a fallu attendre plusieurs siècles pour voir la méthode se répandre dans tous le pays avec des designs et motifs divers et variés. Aujourd’hui, le shibori est connu dans le monde entier, chacun y allant de la technique de son choix selon le résultat final souhaité.

shibori-

Les différentes techniques

Le shibori peut être fait de différentes manières. Si des techniques pour le moins précises comme le kanoko, l’itajime ou encore l’arashi sont utilisées par des personnes qui sont passées professionnels en la matière, de manière générale cet art peut être fait de trois manières, les nœuds, la couture et le pliage. L’objectif reste le même, empêcher que certaines parties du tissu ne soient atteintes par la peinture.

Ainsi, selon le design et les motifs que l’on souhaite obtenir, des objets de formes diverses peuvent être enroulés, pliés ou encore cousus dans le tissu idéalement de soie ou de coton et n’ayant pas subi un quelconque traitement. Les tissus en matière synthétiques ne sont pas indiqués pour cette technique de teinture. Les plis sont formés quant à eux selon la manière dont l’élastique ou autres systèmes de section du tissu sont placés. Le tissu plongé dans la teinture, les parties protégées par l’élastique vont alors conserver leur couleur d’origine. Il ne s’agit là que d’un exemple parmi tant d’autres, cet art pouvant permettre d’obtenir des dessins d’un exceptionnel raffinement.

shibori---

L’utilisation de cette technique de teinture

Le shibori a traversé les siècles, les années et les frontières du Japon pour s’imposer dans quasiment tout le monde entier. Débutants comme professionnels, elles sont nombreuses les personnes qui se livrent à cette technique de teinture particulière. C’est un bon moyen pour certains de récupérer des vêtements, des draps et autres textiles devenus usagés afin de leur donner une nouvelle vie.

Le shibori est aussi beaucoup utilisé dans le domaine de la mode et de la décoration d’intérieur. Dans ces secteurs ce sont de véritables professionnels qui mettent leur savoir faire en œuvre pour créer des modèles originaux dont certains sont uniques. Si l’indigo a été le principal et voir l’unique colorant naturel utilisé pendant plusieurs années, aujourd’hui de nombreuses couleurs sont utilisées pour obtenir des résultats très tendance.

Né il y a plusieurs siècles, le shibori s’impose aujourd’hui comme une technique de teinture très à la mode. Si les professionnels de la décoration d’intérieur et de l’industrie de l’habillement s’en servent pour créer des modèles singuliers et raffinés, tout le monde peut faire recours à la technique avec un minimum de matériel. Il existe d’ailleurs de nombreux tutoriels sur la toile pour débutant, aussi bien pour les vêtements que pour la création de sac à main.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !