Accueil Loisirs Auto & Moto Petit état des lieux du marché de la voiture électrique

Petit état des lieux du marché de la voiture électrique

971

En 2015, le parc automobile norvégien était composé d’un tiers de voitures électriques, de quoi donner au pays nordique une avance considérable sur les autres nations qui ont encore l’air de découvrir les modèles électriques. Cela dit, depuis ces deux dernières années, le marché de la voiture électrique connaît une nette progression.

Un démarrage assez lent

Les habitudes ont la peau dure, ce n’est pas peu dire. Donc, lorsqu’il a été question pour la première fois des modèles électriques, très peu se sont laissés tenter malgré les économies que cela permet ainsi que l’impact positif sur l’environnement.

Si l’on comprend que les usagers faisant de longs trajets quotidiens n’aient pas opté pour l’électrique – autonomie relative, temps de charge parfois long, c’est surtout le peu d’intérêt que manifestent les citadins pour ce type de modèle qui est plus difficile à comprendre. En effet, les voitures électriques dont quasiment faites pour des trajets courts – comme en centre-ville et présentent de nombreux avantages liés à une telle utilisation.

Alors pourquoi la Norvège prend autant d’avance ? 30 % des achats de voitures neuves concernent des hybrides ou des modèles électriques ! Le pays qui suit est les Pays-Bas, avec seulement un peu plus de 8 %…. Il faut souligner que le gouvernement norvégien a multiplié les avantages pour les voitures électriques : elles ne sont pas soumises aux taxes ou TVA, elles peuvent emprunter les voies de bus et n’ont pas à payer les frais de parking par exemple…

Une nette progression depuis 2014

Le système norvégien a tout de même ses limites. Comme cela est arrivé au Japon, les aides liées à l’achat de voitures électriques pèsent sur les économies nationales et tendent à être supprimées petit à petit. Cela avait eu pour conséquence des voir les ventes d’auto électriques chuter considérablement au Japon.

En France, par contre, la vente de modèles électriques a doublé  entre 2014 et 2015 et 2016 semble accentuer cette progression. Le mise en place d’un maillage de bornes de recharge est ainsi parvenue à rassurer les utilisateurs qui craignaient d’être trop limités dans leurs déplacements pour oser sauter le pas et passer aux voitures électriques.

L’offre s’est aussi développée : ainsi l’Alliance Renault Nissan et les deux modèles proposes – la Leaf de Nissan et la Zoé de Renault sont les modèles qui attirent le plus les clients. D’autres constructeurs ont décidé de se lancer sur ce marché : Renault et PSA Peugeot se sont associés à Bolloré pour proposer des modèles d’autolib plus attirants.

petit état des lieux du marché de la voiture électrique  2

Un marché de plus en plus attrayant

Si les voitures électriques ont connu des débuts timorés, elles semblent tout doucement lancées et chaque année leur vente ne fait qu’augmenter. Aux Etats-Unis, un constructeur est principalement responsable de ces progrès : Tesla. Avec ses modèles de luxe, il parvient à attirer des clients qui à la base n’était pas intéressée par ce type de voitures. Mais entre leurs modèles proches des berlines classiques et les avantages de l’électrique, le choix a vite été fait.

Quelques progrès restent encore à faire : ainsi, en France, 200 aires des autoroutes des axes Paris Rhin Rhône et SANEF s’apprêtent à se doter de bornes de recharge rapides mais payantes et qui seront davantage destinées aux modèles de luxe type Tesla.

En tout cas, le premier trimestre 2016 a vu près de 7000 nouveaux modèles électriques être immatriculées en France, ce qui représente une progression de plus du doubles de la consommation de 2015 à la même époque. De quoi être assez optimiste quand à l’avenir de l’automobile électrique.

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !