Accueil Santé Médecine Recrutement médecin : quelles sont les demandes en région ?

Recrutement médecin : quelles sont les demandes en région ?

42

S’il y a un mal qui gangrène particulièrement le système de santé français, et ce depuis fort longtemps, c’est bien la problématique de l’inégale répartition des centres et agents de santé sur l’étendue du territoire. Une situation d’autant plus inquiétante qu’elle contraint désormais près de 2,5 millions de patients à se retrouver dans des déserts médicaux, faute de recrutement médecin adéquat. Bien que le besoin en personnel se fasse sentir dans pratiquement tous les secteurs hospitaliers en région, certaines spécialités se démarquent tout de même par un manque particulièrement criard. Focus !

Chirurgie dentaire : une importante pénurie en province

A l’heure actuelle, l’industrie dentaire est l’un des secteurs où la demande de soins et le besoin en personnel sont à leur summum. C’est à une véritable raréfaction des cabinets dentaires qu’assistent, impuissants, les patients sujets à des problèmes ontologiques qui habitent en région. De fait, la moindre annonce médicale revêt un caractère d’urgence. Cela dit, la digitalisation de l’annonce médicale grâce à des sites comme pnp-conseil.com devrait favoriser un meilleur recrutement médecin, et constituer un début de solution au mal, qui prend de plus en plus d’ampleur.

En effet, les chiffres sont plutôt évocateurs. Selon de récentes statistiques, l’odontostomatologie afficherait une moyenne de 60 praticiens par tranche de 100 000 patients ! Un bien triste quota, qui rallonge considérablement les délais d’attente. La principale explication à cette situation est tout aussi déplorable : de tous les dentistes récemment diplômés, très peu choisissent de revenir exercer dans leur contrée d’origine !

A cela s’ajoutent les mauvaises politiques de recrutement médecin, qui se sont pour la plupart révélées d’une inefficacité consternante, au même titre que l’évolution du numerus clausus qui est passé de 900 à 1200 places à pourvoir chaque année. La problématique des déserts médicaux continue de battre son plein en France (en savoir plus sur Astuce-sante.fr). Le problème c’est que cette pénurie sévit au dépens des personnes sujettes à des problèmes de dents, mais pas que !

La médecine générale, également touchée

La chirurgie dentaire n’est effectivement pas la seule spécialité concernée par l’absence d’une bonne politique de recrutement médecin. La médecine générale en fait aussi les frais, puisque 93% (soit la quasi-totalité) des départements français sont touchés par la baisse conséquente de généralistes. A titre d’exemple, Paris a connu une perte estimée à 20% du nombre total de ses praticiens généralistes, en seulement 10 ans !

La crise bat également son plein en province. Plusieurs grandes villes pourtant supposées intouchables, touchent désormais le fond. C’est notamment le cas de Montpellier : la ville est passée de 800 à 1200 habitants par médecin généraliste, en l’espace de deux décennies, faute de recrutement médecin conséquent. Les statistiques sont mêmes plus alarmantes en campagne. Plusieurs régions comme le Gers, l’Aube, la Nièvre, l’Aveyron, la Creuse ou encore la Lozère éprouvent d’énormes difficultés dans le cadre du renouvellement de leur personnel de santé.

Ici, la désertification médicale s’explique par l’importante vague de généralistes partis en retraite sans successeurs potentiels. Elle s’explique également par le fait que les études de médecine se font en général dans des villes de taille conséquente, que les nouveaux diplômés ont souvent assez de mal à quitter. Il faut dire que la plupart des étudiants en fin de formation privilégient les habitudes adoptées pendant leurs jeunes années. Les bonus accordés à ceux qui acceptent des postes en provinces n’y changent rien. Il y a donc une vraie faille dans le recrutement des médecins !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !