Accueil Loisirs Auto & Moto Acheter une voiture ancienne : ce qu’il faut savoir !

Acheter une voiture ancienne : ce qu’il faut savoir !

1681

Vous désirez acheter une voiture et vous avez craqué pour un modèle ancien ? Cette transaction, encore plus que pour un véhicule neuf, ne doit pas être faite à la légère. Nous vous donnons quelques conseils pour acheter une voiture ancienne dans les meilleures conditions.

La nostalgie de la route

Vous êtes nostalgiques de la vieille Renault de papa, avec son volant qu’il fallait tourner 57 fois pour prendre un virage, ses fenêtres ouvertes sur l’autoroute à 130km/h parce que la climatisation n’existait pas encore, et l’autoradio cassettes qui grésillait ?

Acheter une voiture ancienne, c’est une façon de remonter dans le temps sans risquer de rencontrer ses parents avant même qu’ils n’aient l’idée de vous concevoir, comme dans Retour vers le futur.

À l’heure où les véhicules deviennent de plus en plus uniformes et consensuels, répondant à des normes toujours plus envahissantes, le désir de retrouver de vraies sensations de conduite est une excellente raison d’investir dans un modèle ancien.

Toutefois, acheteurs, méfiez-vous ! Acquérir une voiture ancienne découle souvent d’un vieux rêve – comme de retrouver le modèle familial d’antan. Mais pour éviter que le rêve ne se transforme en cauchemar, il convient d’avoir en tête quelques astuces avant de se lancer dans une telle transaction.

Voiture ancienne contre voiture de collection

Commençons par distinguer voiture ancienne et voiture de collection.

C’est très simple : pour qu’un véhicule soit considéré comme « de collection », il doit avoir au moins 30 ans. Pour une voiture ancienne, l’interprétation est reine : pour certaines assurances, un modèle devient ancien dès lors qu’il a plus de 10 ans. Mais dans les faits, une voiture ancienne peut tout simplement être un modèle devenu rare, même s’il a moins de 10 ans.

Ce qu’il faut savoir sur ce genre de véhicule

Avant de considérer l’achat, il vous faut vous poser quelques questions :

  • Quelle marque ? Quel modèle ? Quels sont les véhicules qui vous font démarrer au quart de tour ?
  • Quel est votre budget ? Acheter dans l’ancien a un coût – peut-être pas à l’achat si vous restez hors de la catégorie « collection », mais sur le long terme.
  • Avez-vous quelques connaissances en mécanique ? Rouler au quotidien avec une voiture ancienne occasionne de nombreuses concessions et contraintes ; pour rouler sans craindre la panne, il s’agit de posséder un minimum de bagage mécanique.

Vous pouvez consulter ici un réel site d’expertise automobile !

Acheter une voiture ancienne ce qu’il faut savoir 1

Choisir sa marque et son modèle

Une fois que vous portez votre attention sur une voiture ancienne, il s’agit de bien réfléchir au choix de la marque. Privilégiez un constructeur qui existe toujours, et dont les pièces détachées sont possiblement en circulation.

Trouver une belle Pontiac, c’est bien, mais si vous ne pouvez même pas remplacer un pneu, elle promet de vous compliquer un peu la vie. En effet, pour les marques disparues, le réseau d’entretien n’existe plus. Il faut compter seulement sur quelques rares passionnés spécialistes de ces marques, que vous pourrez trouver dans des clubs dédiés.

Pensez en termes de frais d’entretien de la voiture : pour certaines marques et catégories, même quand les constructeurs sont actifs, les pièces détachées sont difficiles à trouver. Vous devrez parcourir les revendeurs d’occasion et les casses pour mettre la mains sur une plaquette de freins ou un rétroviseur qui corresponde à votre véhicule.

Certains constructeurs, comme Audi, BMW, Mercedes-Benz ou Porsche fabriquent toujours des pièces détachées pour les modèles anciens ou de collection. Ils poussent même le vice jusqu’à conserver une main-d’œuvre spécialisée dans l’entretien de ces véhicules rares.

Critères de choix au moment de l’achat

Attention, vous vous apprêtez à acheter un véhicule d’occasion ! Il s’agit donc d’effectuer un contrôle minutieux sur plusieurs points, pour s’assurer de l’intégrité de la voiture et de la conformité de ses papiers.

Prenez le temps de vérifier la carte grise et les documents d’entretien et de contrôles techniques. Lorsque le véhicule a plus de quatre ans, le contrôle technique doit avoir été effectué moins de six mois avant le moment de la vente.

Soyez attentifs à la carrosserie (traces de chocs ou de bosses, rayures, etc.), aux pneus, à d’éventuelles fuites sous la voiture. Scrutez l’état des sièges, des ceintures, du plancher, du volant, des pédales, du tableau de bord.

Portez une attention particulière au bruit du moteur et à sa propreté. Vérifiez le niveau d’huile et du liquide de refroidissement pour vous assurer que le moteur a été bien entretenu. Contrôlez la batterie et méfiez-vous en cas de dépôts blanchâtres.

Prenez en compte le kilométrage : une voiture ancienne qui n’a pas beaucoup roulé risque d’avoir une mécanique dégradée !

Acheter une voiture ancienne ce qu’il faut savoir 2

À ne pas oublier avant l’achat

Ne soyez pas non plus trop exigeants et contentez-vous de souligner les problèmes les plus graves : une voiture ancienne, par définition, a roulé et a subi des dégradations. Assurez-vous plutôt de la propreté et de la bonne tenue de l’ensemble. Une petite bosse n’est pas gênante, tandis qu’un intérieur qui sent mauvais ou qu’un volant qui se détache peuvent être plus embêtants.

Néanmoins, n’oubliez pas que tout bobo sur la voiture, même petit, vous obligera à des réparations qui sont d’autant plus compliquées que le véhicule est ancien.

Et, surtout, demandez à faire un essai sur route avec le véhicule. Vous aurez l’air malin si votre achat tombe en panne au bout de la rue !

Où acheter sa voiture ancienne ?

Vous vous en doutez : il ne suffit pas d’aller chez votre concessionnaire habituel. Pour trouver votre bonheur, voici trois possibilités :

  • Les professionnels de la vente : du dépôt-vente au spécialiste d’une marque en particulier, il existe de nombreux revendeurs de voitures anciennes. Mais dans la mesure où leurs prix peuvent être élevés, mieux vaut considérer les professionnels uniquement si vous recherchez un modèle précis.
  • Les particuliers : fouinez dans les petites annonces, parcourez internet, les magazines et les journaux, spécialisés ou non ; c’est par ces biais que vous trouverez l’offre la plus vaste et la mieux dotée. Les prix seront aussi plus abordables. Mais attention à l’arnaqueur qui essaie de se débarrasser d’une vessie en la faisant passer pour une lanterne !
  • Les ventes aux enchères : cette solution offre ses avantages (des prix parfois très bas, puisqu’ils dépendent du nombre d’enchérissements) et ses inconvénients (vous ne pourrez pas essayer la voiture avant l’achat). Les enchères physiques sont préférables aux enchères sur internet : au moins pourrez-vous voir le véhicule de près, voire même le démarrer pour juger du bon entretien du moteur.

Acheter une voiture ancienne peut vous apporter un inestimable plaisir. Mais il faut prêter à cette acquisition une attention plus soutenue que lors de l’achat d’un véhicule neuf. Alors mettez toutes les chances de votre côté avant de brûler le bitume, de tourner votre volant 100 fois, d’ouvrir grandes vos fenêtres et de faire grésiller l’autoradio !

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !