Accueil Economie Banque & Assurance Les prêts immobiliers sur 30 et 35 ans sont de retour

Les prêts immobiliers sur 30 et 35 ans sont de retour

316

En raison de la hausse des prix de l’immobilier et la suppression de certains avantages pour les investisseurs ; les banques, dont les objectifs sont de plus en plus élevés, relancent les crédits longues durées. Décryptage.

Non, vous ne rêvez pas : il est aujourd’hui possible d’emprunter sur 30 voire même 35 ans. Certaines banques ont décidé de relancer ces offres longues durées, alors qu’en général elles n’accordaient plus de prêts supérieurs à 25 ans. Les raisons sont multiples. Après ces années exceptionnelles où le nombre de prêts accordés étaient très important, les banques ont des objectifs très élevés. Mais elles cherchent aussi à resolvabiliser les foyers modestes et les primo-accédants, fortement pénalisés par les nouvelles lois mises en place depuis le début de l’année 2018.

En effet, le PTZ (prêt à taux zéro) a été recalibré (plus disponible dans les zones A, A bis et B1 dans l’ancien par exemple) et les APL Accession supprimées depuis le 1er janvier 2018. Des aides qui manquent énormément à cette catégorie d’investisseurs. Autre mauvaise nouvelle pour les foyers modestes et primo-accédants : la Banque de France étudie la possibilité de rendre obligatoire l’apport personnel lors de la souscription à un crédit immobilier. Bref, leur capacité d’emprunt s’en ressent fortement et certaines personnes décident même d’abandonner le projet d’accession à la propriété.

Le nombre de crédits accordés demeure en chute libre
L’Observatoire Crédit Logement vient de mettre en avant la dégradation du marché des crédits. Le nombre de crédits  accordés recule de plus de 5 % en rythme annuel. Pire, sur les 3 derniers mois, comparé au trimestre précédent, la baisse est de l’ordre de 13 %. En parallèle, les prix de l’immobilier ne cessent de s’accroître. De plus en plus de secteurs deviennent inaccessibles.

Force est de constater que l’activité de crédit chute de manière très nette. Cela concerne aussi bien le neuf que l’ancien. Et ce sont les primo-accédants ainsi que les ménages modestes qui en pâtissent le plus. Pour ne pas les laisser totalement à l’écart, les banques ont donc pensé aux crédits longues durées afin de faire repartir vers l’avant l’octroi de prêts immobiliers .

Emprunt sur 30 ans : un taux moyen de 1,78 % hors assurance
Certes, qui dit une durée plus longue dit un coût de crédit plus élevé. Mais cette manne financière en plus à rembourser est largement compensée par des taux d’intérêt qui repartent à la baisse. Aujourd’hui, le taux moyen, toutes durées confondues, est de l’ordre de 1,47 %. Il faut revenir presque un an en arrière pour retrouver une valeur aussi basse. Emprunter sur 30 ans prend alors du sens, surtout à la vue du taux moyen : 1,78 % (hors assurance).

Toute la rédaction du magazine Magaweb mène une veille scrupuleuse pour vous offrir des articles de qualité traitant des dernières actualités vie pratique, technologiques et insolites. Jour après jour, elle épluche blogs et journaux, le tout-venant de la presse, pour trouver les thématiques qui vous feront rêver, bondir, pester, rire... en bref, que le meilleur !